144 000

144000

 

Y a-t-il 2 espérances pour le peuple de Dieu ?
Qui sont les 144 000 et la grande foule d'Apocalypse 7 ?

 

Selon la doctrine des Témoins de Jéhovah, il y a deux espérances distinctes pour ceux qui font la volonté de Dieu: «144 000» seront aux cieux avec Jésus pour régner; les autres, la «grande foule», espèrent vivre sur une terre transformée en paradis. Les Témoins disent en plus que ceux qui feront partie de la «grande foule» ne deviennent pas membres du corps de Christ, ne naissent pas de nouveau, n’entreront pas dans le royaume céleste, ne sont pas baptisés du Saint-Esprit, n’ont pas droit à la Sainte Cène et n’ont pas part à la nouvelle alliance. Ayant enseigné la fin de l'appel céleste pour 1881, puis pour 1921, ensuite pour 1935, avant d'arrêter de fixer une date, la prédication des Témoins met l’accent sur l’espérance terrestre de la «grande foule».

 

Versets comprenant les "144 000" et la "Grande foule"

Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu'il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. 2 Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant; il cria d'une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer, et il dit: 3 Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. 4 Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël: 5 de la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau; de la tribu de Ruben, douze mille; de la tribu de Gad, douze mille; 6 de la tribu d'Aser, douze mille; de la tribu de Nephthali, douze mille; de la tribu de Manassé, douze mille; 7 de la tribu de Siméon, douze mille; de la tribu de Lévi, douze mille; de la tribu d'Issacar, douze mille; 8 de la tribu de Zabulon, douze mille; de la tribu de Joseph, douze mille; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau. 9 Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains. 10 Et ils criaient d'une voix forte, en disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l'agneau. 11 Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants; et ils se prosternèrent sur leur face devant le trône, et ils adorèrent Dieu, 12 en disant: Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l'action de grâces, l'honneur, la puissance, et la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen! 13 Et l'un des vieillards prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où sont-ils venus? 14 Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau. 15 C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux; 16 ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur. 17 Car l'agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux

Apocalypse 7:1-17  

Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts. 2 Et j'entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d'un grand tonnerre; et la voix que j'entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes. 3 Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n'est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.

Apocalypse 14:1-3  

"Après cela, j'entendis dans le ciel comme la voix forte d'une foule nombreuse qui disait: Alléluia !"

Apocalypse 19:1  

 

La SDTJ a enseigné longtemps que les 144 000 et la grande foule sont des classes célestes et vivraient au ciel, à des degrès différents. Pour elle, l'appel divin adressé à l'humanité jusqu'au Millénium était seulement céleste (Etudes des Ecritures, vol. P. 233; Prédicateurs du royaume p. 160). Mais en 1935, par le biais d'une prétendue révélation spéciale venue de Dieu, la SDTJ commence à enseigner que, selon Apocalypse 7, le peuple de Dieu est divisé en 2 classes, ayant 2 espérances bien distinctes. D'un côté, la classe céleste, ayant une espérance céleste, et de l'autre côté, le classe terrestre, ayant une espérance terrestre. La première est composée de 144 000 personnes qui vont régner au ciel avec Christ. Cette classe est aussi présentée, dans les publications de l'organisation, comme le petit troupeau, l'esclave fidèle et avisé, les oints, les membres du corps du Christ etc.. La deuxième classe, elle, a une espérance terrestre, et s'attend à vivre sur une terre qui sera bientôt transformée en paradis. Cette classe est connue également comme la grande foule, et les autres brebis, les amis de Dieu. Depuis 1935, le message de la SDTJ provient de cette vision et constitue la base de sa proclamation.



L'identité des 144 000 personnes

Les Témoins de Jéhovah enseignent que 144 000 personnes mentionnées ici constituent l'Israël spirituel de Dieu composé de toutes les nations. pourtant, le texte précise que ces 144 000 sont des Juifs venant uniquement des douze tribus d'Israël. Voici le texte inspiré de Dieu :

Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël

Apocalypse 7:4

Et pour bien montrer qu'il ne s'agit pas ici des nations ou d'un peuple symbolique, le texte énumère un par un les noms de chaque tribu d'Israël :

de la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau; de la tribu de Ruben, douze mille; de la tribu de Gad, douze mille; 6 de la tribu d'Aser, douze mille; de la tribu de Nephthali, douze mille; de la tribu de Manassé, douze mille; 7 de la tribu de Siméon, douze mille; de la tribu de Lévi, douze mille; de la tribu d'Issacar, douze mille; 8 de la tribu de Zabulon, douze mille; de la tribu de Joseph, douze mille; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.

Apocalypse 7:5-8  

Ces indications sont claires. Mais la SDTJ essaie de détourner le sens de ce texte en disant qu'il s'agit ici de l'Israël spirituel. Elle déclare qu'il n'y a jamais eu de tribu de Joseph et de Lévi; les tribus d'Ephraïm et de Dan n'apparaissent pas dans cette liste et les Juifs ne connaissent pas actuellement à quelle tribu ils appartiennent. Ces prétentions ne sont pas exact. D'abord, soulignons que Joseph et Lévi ont été cité comme tribus d'Israël en Genèse 49:5, 22, 28. Le manque d'Ephraïm et de Dan, dans cette liste ne permet pas une spirtualisation du peuple d'Israël. On voit déjà une différence entre les 2 listes de tribus dans Nombre 26 et Deutéronome 33. dans Deutéronome 33 n'apparaît pas non plus le tribu de Siméon, et en dehors de Joseph, ses 2 fils Ephraïm, Manassé et même la tribu Lévi sont nommés. En s'appuyant sur ces différences et sur l'ommission de la tribu de Siméon, personne n'a affirmé qu'il s'agissait d'un Israël spirituel. Il est peut-être vrai que les juifs ne connaissent pas actuellement à quelle tribu ils appartiennent, mais cela ne change rien car Dieu, lui, il connaît et celui qu'il choisi. Par conséquent, la méthode d'interprétation de la SDTJ n'est ni honnête ni conforme à la règle d'interprétation saine de la Parole de Dieu. Il est aussi illogique, d'un côté, de prendre le nombre 144 000 littéralement, et de l'autre côté, d'interpréter symboliquement l'identité des personnes concernées par ce nombre. La SDTJ viole ainsi une règle qu'elle-même a établi :

On ne peut donner à la moitié d'un texte un sens littéral et à l'autre moitié un sens figuré

Source : Réveillez-vous! 22/09/1959, page 5

Une autre preuve qu'il s'agit ici de 144 000 Israélites selon la chair, c'est qu'après leur scellement, on parle de l'élection d'une grande foule qui vient des autres nations. Il y a un contraste évident entre les 144 000 Juifs pris des douze tribus d'Israël, et la grande foule qui vient "de toutes nations, de toutes tribus, de tous peuples et de toutes langues" (v.9) Il ne s'agit donc pas ici d'un sens symbolique. Les douze tribus représentent le peuple d'Israël et la grande foule les nations non juives! De plus, est-il logique ou raisonnable de désigner les chrétiens d'aujourd'hui "les 12 mille chrétiens symboliques de la tribu de Juda, 12 mille de Ruben, 12 mille de Gad..?"



Le temps du scellement des 144 000 personnes et de la grande foule

La SDTJ enseigne que l'élection des premiers membres des 144 000 oints a commencé depuis 33 après J.-C. et s'est terminée en 1935. Récemment, la SDTJ a revu sa position concernant 1935 et enseigne maintenant que personne ne peut affirmer quand cet appel se termine (TG, 01/05/2007, p. p. 30-31). depuis lors, le nombre de ceux qui ont l'espérance céleste au sein de l'organisation a augmenté au lieu de diminuer. Précisons d'abord que, d'après le livre de l'Apocalyse, le scellement des 144 000 personnes et de la grande foule aura lieu seulement au moment de l'ouverture du sixième sceau, et le but de ce scellement, il nous faut bien connaître le livre de l'Apocalypse. Le chapitre 7 parle de quatre anges qui ont le pouvoir "de faire du mal à la terre et à la mer" (v2-3). Puis un ange, qui tient le sceau du Dieu vivant, crie à ces quatre anges et dit : "ne faites pas de mal à la terre, ni à la mer et ni aux arbres jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des esclaves de notre Dieu". Après suit le scellement des 144 000 et de la grande foule.

Ici, nous sommes au début d'une période bien spécifique appelée dans la Bible: "la grande tribulation". La Bible nous révèle une période de détresse sans précédent: la grande tribulation à venir (voir Dn 12:1; Mt 24:15-21; Ap 7:14). L'Apocalypse, en tant que livre prophétique, parle de cette période, où la colère divine sera déversée sur l'humanité. selon les données bibliques, depuis la Pentecôte, 33 ans après J.-C., nous vivons dans une période spéciale, connue comme ère de grâce ou ère de l'Eglise. Dans un proche avenir, ce temps de grâce se terminera par l'enlèvement de l'Eglise du Christ au ciel. Ensuite commencera cette période de détresse : la grande tribulation qui durera sept ans. celle-ci se terminera par la venue en Gloire du Christ, décrite en Apocalypse 19:11-18. Les chapitres 2 et 3 de l'Apocalypse nous parlent de la période de l'Eglise ou de la grâce. Les chapitres de 6 à 18 nous font part de cette grande tribulation à venir et nous relatent les événements liés à cette période.

La première partie de la grande tribulation commence effectivement par l'ouverture de sept sceaux par notre Seigneur Jésus-Christ. Chaque sceau ouvert amène sur la terre différents malheurs: la guerre, la famine, les maladies etc. Avec l'ouverture du cinquième sceau, les plaies s'intensifient, et c'est à l'ouverture du sixième sceau que se réalise le marquage des serviteurs de Dieu, pour qu'ils en soient épargnés. Dans ce cas, les 144 000 Juifs et la grande foule des nations sont scellés à la première partie de la grande tribulation à venir, afin d'être protégé par Dieu des jugements divins qui s'abattront sur les méchants. Le verset 14 précise également que la grande foule vient de la grande tribulation (pour plus de renseignement, voir Pachaian Sarkis, La Gloire à venir, p. p. 167-231).

Par conséquent, étant donné que nous vivons encore dans le temps de la grâce, et que la grande tribulation n'a pas encore commencé, il est superflu de parler de la présence comme du service des 144 000 et de la grande foule. Le scellement des 144 000 Juifs et l'élection de la grande foule n'ont débuté ni au premier siècle ni après. Il aura lieu dans l'avenir, après l'enlèvement de l'Eglise, au ciel, quand la grande tribulation commencera.



Le nombre 144 000 n'est-il pas encore complet ?

La SDTJ enseigne très étrangement qu'au premier siècle, tous les croyants ayant l'appel céleste faisaient partie des 144 000 personnes. pourquoi une telle idée ? Car le Nouveau Testament est rempli de promesses célestes et on n'y trouve pas de chrétiens ayant l'espérance terrestre. De ce fait, la SDTJ est obligée de dire que tous les chrétiens du premier siècle faisaient partie des 144 000, et que le Nouveau Testament était écrit à leur attention. Une question s'impose: si tous les chrétiens du premier siècle avaient l'espérance céleste, et que cet appel était en vigueur même jusqu'en 1935, comment se fait-il que le nombre de 144 000 ne soit pas encore complet ? Si nous considérons seulement le progrès de l'Eglise au premier siècle, l'erreur de cet enseignement devient plus qu'évidente.

Selon les données bibliques et historiques, déjà au premier siècle, le nombre des chrétiens dépasse largement 144 000. Les historiens disent qu'à ce moment là existent déjà entre 250 000 et 1 000 000 de chrétiens, et qu'environ 200 000 croyants sont martyrisés à cause de leur foi aux jours de l'apôtre Jean (The Almanach of the Christian Worls, 1993-1994, p. p. 501, 704). Même la SDTJ reconnaît que, pendant le règne de Néron, 100 000 chrétiens sont tué (WT, 01/09/1951, p.p. 516-119). Nous lisons aussi qu'en un seul jour 3 000 âmes se sont converties à Jérusalem (Actes 2:41) et que la bonne nouvelle se répandait partout dans l'empire romain (voir Actes 5:14; 6:7; 9:31; 14:1; 16:5; 21:20). La note d'Actes 21:20 dans la Traduction du Monde Nouveau, précise pour le mot milliers : Littéralement : “myriades, dizaines de milliers”. Vers 60-61, Paul dira que la Bonne Nouvelle “a été prêchée dans toute la création qui est sous le ciel.” (Colossiens 1:23). Alors, comment peut-on oser affirmer qu'il n'y avait pas 144 000 oints au premier siècle ? N'est-ce pas une affirmation illogique et insultante ? On constate qu'une organisation humaine comme celle des Témoins de Jéhovah arrive à convertir chaque année plus de 200 000 personnes !L'Eglise primitive, où l'Esprit de Dieu était en pleine action par des miracles et des signes, ne serait-elle pas arrivée à convertir 144 000 personnes, et cela durant au moins 60 ans ? C'est une absurdité totale d'enseigner que, depuis le premier siècle jusqu'en 1935, le seul appel était céleste et que ce nombre n'est pas encore complet. Cela doit suffire pour comprendre que cet enseignement est loin de la vérité biblique.



L'espérance des 144 000 et de la grande foule

La SDTJ, en s'appuyant encore sur l'Apocalypse 7, enseigne l'existence de 2 classes et de 2 espérances différentes au sein du peuple de Dieu. pourtant, ce n'est pas du tout ce qui ressort de ce texte. notez bien qu'il n'y est pas question de 2 classes de chrétiens, mais tout simplement de "serviteurs de Dieu" qui proviennent du peuple d'Israël et des nations (voir Ap 7:3). ce texte ne favorise absolument pas l'existence de 2 classes différentes. dans la Bible, les bénédictions ou les malédictions s'adressent habituellement "d'abord aux Juifs et puis aux grecs" c'est à dire aux nations (voir Rm 1:16; 2:9-10). de ce fait, dans l'Apocalypse, on parle naturellement d'abord du scellement des Juifs, et ensuite de ceux des nations qui sont sauvés par le sang précieux de Jésus-Christ, durant la grande tribulation.

Il est aussi impossible de conclure, à partir de ces versets, à l'existence de 2 espérances, l'une céleste, l'autre terrestre. Il n'y a aucun indice prouvant que seules 144 000 personnes iront au ciel pour régner avec Christ, et que la grande foule restera sur la terre pour y vivre. Contrairement à ce point de vue, le texte nous prouve que les 144 000 Israélites et la grande foule des nations se trouvent dans le même endroit et partagent la même espérance. d'abord 144 000 Juifs et la grande foule sont racheté et lavés de la même manière par le sang du christ (v.14 et 14:1, 3-5). Ensuite les 2 entités se trouvent exactement de la même façon "devant le trône de Dieu". Nous lisons dans le verset 15 que les gens de la grande foule "sont devant le trône de Dieu et ils lui rendent un culte jour et nuit dans son sanctaire" (voir 7:15). Dans l'Apocalypse 14:3, concernant les 144 000, nous lisons aussi qu'ils chantaient "devant le trône et devant les quatre êtres vivants et les anciens". il est question aussi "d'une foule nombreuse dans le ciel" dans Apocalypse 19:1. ces versets parlent à l'encontre de la thèse de la SDTJ. Mais en jouant sur les mots, les TDJ essaient de prouver que les 144 000 personnes se trouvent au ciel, alors que la grande foule est sur la terre. Il est contradictoire et inadmissible d'interpréter l'expression "devant le trône" comme étant le ciel lorsqu'il s'agit des 144 000 et d'interpréter cela comme étant sur la terre lorsqu'il s'agit de la grande foule. Les 2 entités se trouvent ensemble soit sur la terre, soit dans le ciel. On ne peut pas donner à l'une un sens et à l'autre un sens inverse.

L'Apocalypse 14:1-5 n'enseigne pas non plus qu'il y a 2 espérance distinctes et que seules 144 000 personnes vont au ciel. Dans ce chapitre, il est question seulement d'un chant que seules 144 000 personnes peuvent apprendre et chanter (v.3). Cela ne peut pas être interprété en disant qu'il y a 2 classes et seules 144 000 vont au ciel. D'ailleurs, on n'y parle même pas de la grande foule, de la deuxième classe. Nous y lisons aussi que ces 144 000 personnes "avaient sur le front le nom de Jésus et celui de son Père" (v.1) et qu'ils ont été rachetés de la terre comme des prémices pour Dieu et pour l'agneau (v. 3-4). Mais selon la Bible, il est très clair qu'elles ne seront pas les seules à porter le nom de Dieu, de Jésus et d'être les seules rachetés de la terre. Jésus-Christ promet solennellement à tous les vainqueurs qu'il écrira sur eux son nom et celui de son Père (Ap 3:12; voir aussi 22:4). La Bible nous enseigne aussi que tous ceux qui se convertissent et acceptent Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur sont rachetés par le sang précieux du Christ (Ap 5:9-10; 1Pi 1:18; 1Co 6:20; 7:23). D'ailleurs l'expression utilisée pour 144 000 personnes "rachetés de la terre comme prémices" (v.5) signifie qu'il y aura d'autres personnes qui seront rachetées et seront les compagnons du christ comme ces 144 000. Ces 144 000 personnes seront par conséquent, les prémices, c'est-à-dire les premiers fruits, les premiers croyants du peuple Juif qui seront marqués durant la grande tribulation à venir.

La SDTJ affirme maintes fois que Dieu a révélé à l'apôtre Jean dans l'Apocalypse 7 le nombre exact (144 000) de ceux qui iraient au ciel et qu'il y a 2 classes et 2 espérances pour les chrétiens. Si c'était vraiment les cas, nous devrions trouver des traces de cette nouvelle révélation dans l'enseignement des apôtres et des premiers chrétiens. Y a t-il une preuve à cela ? Absolument pas ! Dans aucun document écrit dans les trois premiers siècles, et par la suite, nous ne trouvons un tel enseignement ou une telle révélation faite à Jean. Il est bien étrange de ne pas rencontrer la trace d'une révélation si fondamentale dans l'histoire de l'Eglise. cela montre, une fois de plus, que cet enseignement n'a pas de fondement biblique, par conséquent il est faux.



Deux ou une seule espérance ?

Pour la SDTJ, comme on l'a vu, il y a 2 différentes "bonnes nouvelles", destinées à 2 sortent de gens. Mais ce message de 2 classes - 2 espérances , est une atteinte au coeur même de l'enseignement biblique. Il déforme et édulcore tout le message de la Bible. C'est "une autre bonne nouvelle", qui trouve son origine, non dans la Bible, mais dans l'homme déchu et dans les mondes occultes. Car depuis la fondation de l'Eglise jusqu'au retour du Christ, le message à annoncer à l'humanité est bien l'espérance céleste. Nous ne trouvons aucun indice, dans la Bible et dans l'histoire du Christianisme, sur le fait qu'il existe 2 espérances ou 2 appels différents offerts à l'humanité. La Bible nous enseigne que Jésus-Christ n'a qu' "un seul corps", et qu'il n'y a qu'une seule espérance" pour tous les vrais croyants. Jésus-Christ n'a pas 2 corps, 2 épouses ou 2 troupeaux, avec 2 destinations et espérances différentes. L'apôtre Paul dit :

Il a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation

Ephésiens 4:4  

Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.

1 Corinthiens 12:13  

à cause de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux, et que la parole de la vérité, la parole de l'Évangile vous a précédemment fait connaître [...] 23 vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Évangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre.

Colossiens 1:5, 23  

Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus Christ

Philippiens 3:20  

L'apôtre Pierre déclare aussi ce qui suit concernant l'espérance chrétienne :

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, 4 pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux

1 Pierre 1:3-4  

L'auteur de l'épître aux Hébreux déclare :

Car nous n'avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir.

Hébreux 13:14  

D'ailleurs avant son ascension, Jésus-Christ fait cette promesse à ses disciples :

Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.

Jean 14:2-3  

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; 20 mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.

Matthieu 6:19-20  

Jésus-Christ prie afin que, non seulement ses disciples, mais aussi ceux qui croient par leur entremise soient avec lui !

Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un [...] 24 Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi

Jean 17:20-24  

La Bible enseigne que les prophètes ou les fidèles du temps de l'Ancien Testament possèdent aussi une espérance céleste :

Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie. 15 S'ils avaient eu en vue celle d'où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d'y retourner. 16 Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c'est-à-dire une céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.

Hébreux 11:14-16, voir aussi Luc 13:28-29  

Il est aussi anti-biblique d'affirmer que le nombre de ceux qui ont l'espérance terrestre est plus important que ceux qui ont l'espérance céleste, car la Bible dit que "les enfants délaissés seront plus nombreux que ceux de la femme qui a son mari" (Galates 4:21-31). L'apôtre Paul parle ici des Juifs vivant sous la loi, lorsqu'il mentionne les enfants de " la femme qui a son mari "et il parle des chrétiens nouveaux-nés, lorsqu'il dit " les enfants de la délaissée ". Dans ce cas, il est incontestable que le nombre des personnes nées de nouveau ayant l'espérance céleste, faisant partie de la nouvelle alliance, soit plus grand que le peuple d'Israêl selon la chair, dont le nombre dépasse actuellement 15 millions dans le monde. Jésus-Christ et ses apôtres ont prêché à l'humanité, non pas 2 espérances mais une seule; La SDTJ tente de justifier sa thèse de 2 espérances en avançant les versets suivants :

J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger.

Jean 10:16  

Ce verset ne peut pas être employé en faveur de cette idée car "l'enclos" en question se réfère au peuple d'Israël (voir Ps 95:7) et "d'autres brebis" sont les nations qui ne sont pas juives. Ces paroles du Christ se sont réalisées par la mission de l'apôtre Pierre, lorsqu'il a annoncé le message du Christ pour la première fois aux nations. Ces convertis non-juifs ont fait partie de l'Eglise, ayant reçu de la part du Seigneur les mêmes dons spirituels que les chrétiens d'origine juive (voir Ac 10; Ep 2:14; 3:4-6; Ga 3:28). De plus, Jésus-Christ déclare que les 2 entités (Juifs et non-juifs) seront un seul troupeau et non 2 avec 2 espérances différentes.

Ne crains point, petit troupeau; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume.

Luc 12:32  

L'expression "petit troupeau", employée par notre Seigneur, concerne ses premiers disciples (voir Luc 12:22) et ne peut pas être utilisée dans l'optique de la SDTJ. Jésus ne divise jamais son assemblée ou ses disciples en 2 catégories: le petit et le grand troupeau! Par l'expression "petit troupeau", Jésus-Christ veut dire que ses disciples seront moins nombreux que les incroyants. Il exprime la même idée lorsqu'il parle de la porte étroite et de la porte large :

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. 13 Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

Matthieu 7:13-14  

Que dire de Matthieu 5:1-13 où Jésus parle des doux qui héritent la terre, des pauvres et des persécutés qui héritent le royaume des cieux ? S'agit-il de 2 classes de chrétiens avec 2 espérances différentes ? Nullement. Jésus-Christ donne ici à ses disciples et à la foule qui l'écoute les principes qui régissent son royaume promis et tous ceux qui voulaient en faire partie. Il ne dit pas qu'une partie de ses disciples recevront la vie sur la terre (surtout, qu'il déclare plus loin que la terre passera 5:18) et une autre partie dans le ciel. Les disciples du Christ n'ont pas conclut de ces paroles une telle idée. On ne trouve pas la trace d'un tel enseignement dans leurs écrits. Il est absurdes de conclure que seuls les doux hériteront la terre tandis que les pauvres de coeurs, persécutés et pacifiques le ciel. Et si un chrétien est à la fois doux et pauvre de coeur ou bien doux et persécuté où ira-t-il ? Une partie de son être ira-t-elle au ciel et l'autre partie sur la terre ? ou bien y a-t-il une troisième classe de chrétiens avec encore une autre espérance ? Il est évident qu'une telle conclusion est anti-biblique. Ce texte parle, en effet, d'une seule espérance céleste qui englobe les domaines céleste, terrestre ou matériel du Royaume de Dieu. les vainqueurs hériteront et règneront effectivement sur toute la création de Dieu, céleste ou terrestre. L'apôtre Pierre qui possède l'espérance céleste, exprime la même pensée lorsqu'il dit :

Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera.

2 Pierre 3:13  

Ici, soulignons un autre enseignement assez bizarre de la SDTJ: les nouveaux cieux en question représentent symboliquement 144 000 dirigeants célestes et la nouvelle terre, la grande foule, les sujets de ce gouvernement! (Vivre éternellement, p.126). Quelle interprétation fantaisiste. Il faut avoir des lunettes assez spéciales pour voir ce sens dans ce texte!

Ce faux enseignement provient, en effet, du fait que la SDTJ compare le royaume de Dieu à celui des hommes. Les royaumes humains se composent d'un petit nombre de dirigeants et leur roi et de sujets innombrables. La SDTJ applique cela au royaume de Dieu: 144 000 dirigeants et les innombrables sujets. Effectivement, la Bible parle du royaume de Dieu, de rois et de prêtres, mais, comme nous l'avons démontré, elle ne limite jamais le nombre de ceux-ci à 144 000 personnes. Elle enseigne que tous ceux qui se tournent vers Christ en se convertissant, possèdent l'espérance céleste et deviennent héritiers de ce royaume.

D'autre part, il est hypocrite que la SDTJ accuse la chrétienté de diviser le peuple de Dieu en 2 classes -le clergé et les laïques- et qu'elle même enseigne 2 classes et 2 espérances différentes !



Conclusion

La Bible ne soutient pas la division du peuple en 2 classes avec 2 espérances différentes. Les 144 000 de l'Apocalypse 7 sont des croyants provenant des 12 tribus juives et la grande foule, ceux des nations qui seront scellés en vue d'être protégés des plaies de la grande tribulation à venir. Cette division du peuple de Dieu en 2 classes, avec 2 destinations différentes, déforme complètement le message de l'évangile et constitue par conséquent "un autre évangile", condamné par l'apôtre Paul (voir Galates 1:8). C'est pourquoi, sans nous éloigner de l'espérance céleste que Dieu nous a donnée, avançons vers le but, comme l'apôtre Paul nous le demande :

vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Évangile que vous avez entendu

Colossiens 1:23  



même vocation Céleste pour tous les chrétiens


Jésus voulait que nous tous qui croyants en lui soient un et que nous soyons avec lui là où il serait, afin que nous puissions contempler sa gloire.

Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.

Jean 14:1-3  

Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour tous ceux qui croiront en moi par leur parole

Jean 17:20  

Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde

Jean 17:24  

Quelles sont les personnes qui doivent-être auprès de Jésus selon ces versets ?

Dans cette prière, dite "sacerdotale", ils sont clairement identifiés: ce sont ceux, dit le Seigneur, qui "ont vraiment connu que je suis sorti de toi" et qui "ont cru que tu m'as envoyé. C'est pour eux que je prie" (v:8-9)

Voir contexte

Ainsi, c'est l'ensemble des vrais croyants de tous les siècles qui sont au bénéfice de la prière du Seigneur Jésus et qui sont donc appelés à vivre éternellement là où est le Fils de Dieu: dans les cieux. Car Si nous croyons en lui, c'est bien à cause de la parole des apôtres transmise jusqu'à nous dans la Bible.

Que TOUS les croyants partagent la même espérance céleste, c'est ce que Paul enseigne on ne peut plus clairement.

Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

Ephésiens 4:4-6  



Logique d'interprétation paradoxale

Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël

Apocalypse 7:4  

Comment peut-on affirmer qu'à l'intérieur du même verset on doit interpréter littéralement 144 000 et symboliquement l'expression "fils d'Israël", puisqu'en effet, les Témoins de Jéhovah pensent qu'il s'agit d'israëlites spirituels.

Jamais aucun exégèse sérieux n'a conclu de ces quelques textes qu'il y avait 2 classes de chrétiens: ceux qui iraient au ciel et ceux qui resteraient sur la terre, même s'il peut, légitimement, y avoir débat sur la signification exacte du chiffre 144 000.



La grande foule est au ciel

Mais d'après la Bible, ce qui est certain, c'est que cette grande foule est dans les cieux et non sur la terre pendant le règne millénaire du Christ:

Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'Agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains [...] 13 Et l'un des vieillards prit la parole et me dit: Ceux qui sont vêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où sont-ils venus ? 14 Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'Agneau. 15 C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans le temple.

Apocalypse 7:9-15  

Or, les 144 000, selon Apocalypse 14:1-3, "chantent un cantique nouveau devant le trône" comme la grande foule

Si donc les 144 000 sont dans les cieux, les membres de cette foule le sont aussi, au même endroit !

Apocalypse 19:1 est encore plus clair :

Après cela, j'entendis dans le ciel comme la voix forte d'une foule nombreuse qui disait: Alléluia !

Apocalypse 19:1  

C'est dans le temple que la grande foule sert Dieu.

Où est le temple ?

Sur la terre selon les Témoins de Jéhovah. Mais dans le ciel selon la Bible :

Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple

Apocalypse 11:19  

Un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel ...

Apocalypse 14:17  

Après cela, je regardai, et le temple du tabernacle du témoignage fut ouvert dans le ciel

Apocalypse 15 :5  

Et j'entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges: Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu

Apocalypse 16:1  

Etc...

Tel est bien l'enseignement de l'Ecriture: dans l'économie de la nouvelle alliance, notamment selon Hébreux 9:11-14, le sanctuaire est bien céleste, c'est la différence essentielle entre le temple mosaique et l'autel chrétien.

Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création; 12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avecson propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. 13 Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, 14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant!

Hébreux 9:11-14  



La grande foule également racheté

les Témoins de Jéhovah direz sans doute :

man-speak " La grande foule, mentionnée en Révélation 7:9-10 a-t-elle également l'espérance céleste ?
Le livre de Révélation ne dit pas au sujet des membres de la grande foule ce qu'il dit à propos des 144 000, à savoir qu'ils ont été "rachetés de la terre" pour être associés au Christ sur le mont Sion céleste "

Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n'est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.

Apocalypse 14:3  

FAUX, lisons Apocalypse 7:9 et Apocalypse 5:9

Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.

Apocalypse 7:9  

Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d'en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;

Apocalypse 5:9  

Ainsi selon la Bible, la grande foule, contrairement à ce qu'ils affirment est bien rachetée, comme les 144 000.

Mes amis témoins de Jéhovah," Avez-vous blanchi vos robes dans le sang de l'Agneau ? C'est la condition du salut. Sans cette robe-là vous ne serez pas admis dans la salle des noces. Vous serez jeté dehors. A ce moment-là vos heures de service, votre prédication de porte en porte, le nombre de périodiques que vous aurez placés, les heures d'études 'bibliques' que vous aurez eues, tout cela, pour le Seigneur, sera comme un vêtement souillé : celui de votre propre justice ".

Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. 8 Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle.

Galates 6:7-8  

 

Prétextant que ceux qui vont au ciel (les 144 000) doivente être des disciples éprouvés, la société en bannit donc les nourrissons et les jeunes enfants, lesquels sont "relégués" sur la terre :

Etant appelés à diriger la terre, les humains qui vont au ciel sont des disciples de Jésus éprouvés. Autrement dit, les nourrissons et les jeunes enfants qui n'ont pas fait leurs preuves dans le service chrétien, ne vont pas au ciel. En revanche, s'il meurent, ils seront ramenés à la vie sur la terre (Jean 5:28,29) [...] Les chrétiens qui espèrent vivre éternellement sur la terre recherchent la direction spirituelle auprès des membres de cette "congrégation du Dieu vivant"...

Source : Vous pouvez vivre éternellement... page 124 et page 126 + Cover

Une fois de plus cette théorie va à l'encontre de ce qui est écrit :

Jésus ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux et dit : Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez, et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.

Matthieu 18:3-4  

Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point.

Luc 18:17  

D'autre part, la SDTJ invite ceux qui espèrent vivre éternellement sur la terre à rechercher la direction spirituelle auprès des Témoins de Jéhovah...

Pourquoi ne pas rechercher plutôt la direction dans les Ecritures ?

Tout simplement, parce qu'en lisant attentivement la Parole de Dieu, ils y découvriraient que le fait d'espérer vivre éternellement sur la terre, est une utopie.

Cette doctrine est celle de la Watch Tower, mais aucunement celle de la Bible !



Fils principal de Dieu ?

Le temps approche où Satan le diable et ses démons seront saisis, enchaînés et lancés dans l'abîme ou prison, après quoi commencera le glorieux règne millénaire du Fils principal de Dieu, Jésus-Christ qui règnera avec ses frères spirituels glorifiés, la congrégation des 144 000 fils que Dieu a rachetés.
Le royaume céleste composé de ces 144 001 fils de Dieu aidera réellement tous les hommes sur la terre à être libérés de l'asservissement et de la cooruption, et à devenir ainsi des hommes libres, des enfants terrestres de Dieu.

Source : La vie éternelle dans la liberté des fils de Dieu, page 379 + Cover

Jésus n'est en aucun cas le Fils principal de Dieu; mais Le Fils unique de Dieu (Jean 1:14, Jean 3:16) ce qui est différent.

Les chrétiens pour leur part, étant des enfants d'adoption :

lorsque le moment est vraiment venu, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi, pour racheter ceux qui étaient sous la loi afin que nous recevions le statut d'enfants adoptifs.

Galates 4:4-5  

Nous avons lu plus haut que le royaume céleste est composé de 144 001 fils de Dieu...

144 000 + Jésus = 144 001. Bravo pour l'addition ! Elle est juste. La doctrine par contre, est erronée !

 

144000