Que symbolisent les 7 tonnerres ? (Apo. 10:3)


7thunders


et il cria d'une voix forte, comme rugit un lion. Quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs voix..

Apocalypse 10:3 - Louis Segond

 

 

⚪ Les 7 tonnerres = les sept volumes des Etudes des Ecritures

 

Apoc. 10: [...]
Les sept tonnerres firent entendre leurs voix. - C'étaient les sept volumes des Etudes des Ecritures (Apoc. 8:5) qui étaient annoncés prophétiquement comme le complément nécessaire pour exposer les plans de Dieu et dévoiler l'accomplissement de ce passage et celui d'autres textes des Ecritures. Jean ne fut pas chargé d'écrire ce message.
Et tout ce que les sept tonnerres eurent fait entendre j'allais l'écrire. - C'est tout ce que le pasteur Russell représenté par Jean, se proposait, en effet, de coucher sur le papier immédiatement dès 1881.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystère Accompli, page 189 + Cover

Voir plus sur les études des écritures

Voici la version américaine :

Rev. 10: [...]
10:3. And cried with a loud voice. — Pastor Russell was the voice used.—Rev. 7:2.
[...]
And when.In 1881 A. D.
He had cried — With the first great cry, "Food for Thinking Christiana," 1,400,000 copies given away, free.
Seven thunderSeven volumes of "STUDIES IN THE SCRIPTURES." — Rev. 8:5.
Uttered their voices. — Were foreseen as necessary to the complete statement of the Plan, and the fulfillment of this and other Scriptures.

Source : 🇺🇸 1917 - Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 167 + Cover

 

⚫ Les 7 tonnerres = la voix de Jéhovah qui exprime son indignation

 

"Après qu'il eut crié, les sept tonnerres firent entendre leurs voix." (Apoc. 10:3) Les tonnerres représentent la voix ou le message de Jéhovah qui réprimande les ennemis et exprime son indignation. (Ps. 104:7) "Le tonnerre retentit, parce que le temple est ouvert." - Apoc. 11:19.
[...] il semble établi que dès 1918 l'ennemi décapitait l'oeuvre du témoignage de "Jean Baptiste" [...] Et quand les serviteurs du Seigneur durent, en 1918, suspendre leur tâche de témoins de Jéhovah, eux, les hommes fidèles qui avaient entrepris cette mission, ils constituèrent, en quelque sorte, la réédition collective du tableau de la décapitation de Jean-Baptiste et d'une manière plus saisissante encore. Il semble certain que ce fut vers cette époque que "les coups de tonnerre" retentirent. Ces grondements de tonnerre représentent l'indignation de Jéhovah contre certains méfaits tels que la persécution de son peuple et l'immobilisation de son oeuvre par l'emprisonnement d'un grand nombre de ses actifs serviteurs; ils dépeignent également son indignation qui s'exprime contre les soi-disant chrétiens qui ont fait choix de la Ligue des Nations à la place du Royaume de Dieu...

Source : 🇫🇷 1930 - Lumière, vol 1, page 197 + Cover

Voici la version américaine :

"When he had cried, seven thunders uttered their voices." (Rev. 10:3) The thunders represented the voice or message of Jehovah rebuking the enemies and expressing his indignation. (Ps. 104: 7) The thunders sound, for the temple is open.-Rev. 11:19.
[...] it is found that early in 1918 the enemy beheaded the "John the Baptist" witness work [...] and when the Lord's people were stopped in their witness work in 1918 those faithful ones engaged in that work collectively fulfilled the picture of John the Baptist being beheaded in a more complete way. It seems certain that it was about this time that the I'thunders" were uttered. These thunders represented the indignation of Jehovah against such things as the persecution of his people and the stopping of his work by the imprisonment of many who were serving him; also represented his indignation expressed against the professed people of Christendom who adopted a League of Nations in place of the kingdom of God...
Source : 🇺🇸 1930 - Light, Vol 1, page 175, page 176 + Cover