Qu'est-ce qui a été retardé ? (Apo. 10:4)


TimeClock


Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j'allais écrire; et j'entendis du ciel une voix qui disait: Scelle ce qu'ont dit les sept tonnerres, et ne l'écris pas.

Apocalypse 10:4 - Louis Segond

 

 

⚪ Apo 10:4 = Retard dans la publication des études des écritures de Charles Russell

 

Apoc. 10:4 [...]
Et tout ce que les sept tonnerres eurent fait entendre j'allais l'écrire. - C'est tout ce que le pasteur Russell représenté par Jean, se proposait, en effet, de coucher sur le papier immédiatement dès 1881.
Et, j'entendis du ciel une voix. - C'étaient les directions du Père céleste conduisant et réglant toutes choses de manière à ce que l'attente de ses petits enfants restât toujours en éveil pendant tout le temps de la moisson ; c'est pourquoi Il ne dévoila que graduellement ses lumières. - Jean 16:12.
Qui disait: scelle ce qu'ont dit les sept tonnerres. - C'est-à-dire, ne dévoile pas immédiatement tout leur contenu. - Dan. 8:26; 12:4, 9.
Et ne l'écris pas. - Remarquons combien le Seigneur retarda les diverses publications : le volume I fut publié en 1886 et Russell écrivait : Il est nécessaire que je présente mes excuses aux nombreux amis qui l'ont attendu patiemment depuis qu'il a été promis (A. préface). Le volume II fut publié en 1889, le volume III en 1891. Russell disait à ce sujet : "Quelques personnes m'ont demandé d'activer fortement la publication des divers volumes de cette série. Dans une large mesure, j'ai éprouvé la même impatience. Il est certain que je vois la main du Seigneur dans nombre des obstacles qui se sont élevés et je comprends que ces retards ont été nécessaires pour me permettre de mieux comprendre mon sujet et de mieux le présenter que ce n'eût été le cas dans une publication trop hâtive. Ces retards ont été un bien pour vous et pour moi; en outre, ils ont permis à chacune de mieux digérer les vérités de chaque volume; l'étudiant fidèle à ainsi mieux pu se préparer pour ce qui doit suivre. En outre, chacun a eu la possibilité de mettre en pratique ce qu'il a appris et d'exercer ses talents en répandant la lumière grandissante devant d'autres saints de Dieu". Le volume IV fut publié en 1897, le volume V en 1899, le volume VI en 1904 et le volume VII en 1917. Toutes ces publications sont donc échelonnées sur une période de 36 ans (de 1881 à 1917). Pendant tout ce temps, l'oeuvre de la moisson s'est agrandie et a pris de vaste proportions ; le volume VII fut retardé jusqu'à la dernière limite.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystère Accompli, page 189, page 190 + Cover

Voici la version américaine :

Rev. 10:4 [...]
And [when] WHATSOEVER the seven thunden had uttered [their voices], I. — Pastor Russell as a representative of the John class.
Was about to write. — Intended to put on paper at once.
And I heard a voice from Heaven. — The guidance of the Heavenly Father, directing and overruling, knowing that the results would be better If the Interest of His little ones were sustained by expectancy throughout the whole time of Harvest, rather than to give them all the light at once.—John 16:12.
Saying [unto me], Seal up [those] WHAT things [which] SOEVER the seven thunders uttered. — Do not immediately disclose their full contents.—Dan. 8:26; 12:4, 9.
And write them not. — Observe how the Lord retarded the publications: Vol. I was published In 1886. "In sending forth this first volume of the MILLENNIAL. DAWN, It is but proper that we apologize to the many friends who have waited for It so patiently since promised." (A3.) Volume II was published In 1889, and m in 1891 "Some have urged greater haste In the writing and publishing of the several volumes of this series, and, to a large extent. I have shared the same feelings of Impatience; but my observations of the Lord's dealings and leadings and unfoldings of His Plan are gradually convincing me that He has not shared our impatience. Indeed, I can clearly trace His hand in some of the hindrances encountered and can realize by the delay I have been enabled to grasp the subjects more thoroughly, and to present them more folly, than If the work had been hastened more. Not only has this delay worked for my good and yours, but in another way also. It has afforded time for a more thorough digestion of the truths of each volume, and thereby has given to the faithful student the very necessary preparation for that which was to follow. And not only so, but It has also given opportunity for practicing the lessons learned, and for exercising the talents of each In spreading the advancing light before others of God's saints." (C12-) Volume IV was published In 1897, V in 1899, VI In 1904 and VII In 1917. This makes a total lapse of 36 years from the publication of FOOD FOR THTNKING CHRISTIANS to the last volume of the SCRIPTURE STUDIES. Meantime the Harvest work grew to a movement of vast proportions; and Volume VII was delayed.

Source : 🇺🇸 1917 - Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 168 + Cover

 

⚫ Retard de l'annonce de la vengeance, dû à la parution du livre "La Harpe de Dieu"

 

"J'allais écrire ce que j'avais ouï; mais j'entendis du ciel une voix qui me disait: Tiens secrètes les choses que les sept tonnerres ont dites, et ne les écris point." (Apoc. 10:4) Les fidèles témoins de Dieu s'attendaient à ce que ce numéro vingt-sept de "L'Age d'Or" fût immédiatement suivi de témoignage supplémentaire dirigés contre l'organisation de Satan et en dénonçant l'existence, mais cette attente fut déçue. Le Seigneur, dans le numéro de "La Tour de Garde" du 1er janvier 1921, révélait à ses fidèles la véritable signification symbolique du terme "la bête", employé par les Saintes Ecritures pour désigner la partie visible de l'empire diabolique, dont les pierres angulaires sont la Haute Industrie, les milieux politiques et le clergé. Jéhovah eut recours à cette expression, pour manifester son indignation contre l'alliance impie qui fut contractée en vue de consommer la ruine du Royaume de Dieu; aussi et d'autant plus, escomptait que d'autres menaces divines suivraient à bref délai. Mais le temps était alors venu de rassembler les saints, de les marquer du sceau divin et de les envoyer ensuite en mission, chargés d'avertir le monde des desseins divins à son égard et de rendre témoignage au nom de Jéhovah. Il semble bien que Jéhovah ait voulu apprendre à son peuple que, bien qu'il soit important d'annoncer le prochain jour de sa vengeance, il fallait d'abord accomplir une oeuvre préparatoire pour le bien du message du Royaume; c'est pourquoi "une voix me dit [voix qui s'adresse à la catégorie des serviteurs de Dieu, représentés par Jean]: Tiens secrètes les choses que les sept tonnerres ont dites et ne les écris point."
Le Seigneur, par le truchement de ses représentants dûment constitués, a indiqué à ses serviteurs ce qui devait être fait. Au lieu de dénoncer davantage, et immédiatement, l'organisation de Satan, parut un livre sous le titre de: "La Harpe de Dieu". Ce livre contenait le clair et simple exposé et la révélation de quelques-uns des splendides desseins de Dieu; il indiquait comment il rachètera et sauvera l'humanité et combien de bénédiction il répandra sur le peuple par l'instauration même de son Royaume. Il convient de signaler ici que "La Harpe de Dieu" ne contient aucune critique sur l'organisation visible de l'ennemi. Cette attitude de neutralité n'a été préméditée en aucune façon et par qui que ce soit: il est hors de doute qu'elle est due à une instruction divine transmise [à l'auteur] par les anges, invisibles messagers du Seigneur.

Source : 🇫🇷 1930 - Lumière, vol 1, page 198, page 199 + Cover

Voici la version américaine :

"I was about to write: and I heard a voice from heaven saying unto me, Seal up those things which the seven thunders uttered, and write them not." (Rev. 10:4) It was expected by God's faithful witnesses that Number twenty-seven of The Golden Age would be quickly followed by much more testimony in the way of denunciation of Satan's organization, but this expectation was not at all realized. The Lord, through the columns of The Watch Tower (January 1, 1921), revealed to his people the true symbolic meaning of the term "beast", as used in the Scriptures, showing the same to apply to the visible part of Satan's organization, the ruling factors of which are Big Business, politicians and the clergy. This was an expression from Jehovah's Word of his indignation against the unholy alliance that would make void The Kingdom; hence more was expected quickly to follow in like manner. But the time was at hand to gather the saints together and seal them and then send them forth to give notice and to witness to the name of Jehovah. Seemingly Jehovah would teach his people that while it is important to declare the day of his vengeance there must first be some preparatory work done in behalf of the witnesses and for the preaching of the kingdom message; hence "a voice from heaven saying unto me [the servant class pictured by John], Seal up those things which the seven thunders uttered, and write them not".
The Lord by his duly constituted officers was directing his servants as to what should be done. Instead of further denunciation of Satan's organization immediately following there was issued the book entitled The Harp of God, which contains the plain and simple statement of some of the beauties of God's revealed purposes, setting forth how he is redeeming, saving, and will bless the people through his kingdom. It may be here noted that The Harp of God contains not one criticism of the enemy's visible organization. This was not premeditated by any creature, but was doubtless the result of the Lord's direction, given through the duly constituted deputies or angels invisible to man.

Source : 🇺🇸 1930 - Light, Vol 1, page 177, page 178 + Cover