Que symbolise la bête d'Apocalypse 13:1 ?


bete


Et il se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.

Apocalypse 13:1 - Louis Segond

 

 

⚪ La bête symbolise la papauté

 

Apoc.. 13 [...]
Et je vis un bête. - Ce terme caractéristique est admirablement mis en relief et renforcé dans les appellations diverses qui, dans les Ecritures, désignent la même institution. Paul l'appelle "l'homme du péché", "le mystère de l'iniquité", "l'impie", "le fils de la perdition", "l'antéchrist"; Daniel l'appelle "l'abomination de la désolation" (Dan. 11:31 ; 12:11); notre Seigneur fait allusion à cette même institution lorsqu'il parle de l'abomination de la désolation dont a parlé Daniel (Matt. 24:15). Cette même institution fut aussi dépeinte par une petite corne ou puissance qui s'élevait sur la terrible bête vue par Daniel dans sa vision prophétique; [...] Jean mit aussi en garde l'Eglise contre cette institution ou personnalité spéciale. [...] Toutes ces appellations et descriptions du même objet ou institution font ressortir un caractère bas, subtil, hypocrite, séducteur, tyrannique et cruel. Ce caractère s'est développé au milieu de l'église chrétienne, il proclame sa sainteté suprême en tous points, il déclare tenir son autorité et sa puissance de Dieu (B. 281).
Il n'est pas nécessaire de faire de longues recherches pour voir où l'on peut trouver une personnalité ou institution possédant tous les traits caractéristiques ci-dessus réalisés à la perfection. Nous affirmons que le seul système ou institution que l'histoire et la Bible permettent d'identifier avec le caractère ci-dessus est sans aucun doute ou équivoque la papauté: cependant il ne faudrait pas croire que, pour nous, tout catholique romain est un homme de péché. Les papes, les évêques et tous les autres catholiques ne sont chacun que des membres du système antéchrist comme d'ailleurs les disciples fidèles qui formeront la "sacrificature royale" sont considérés, chacun en particulier, comme des membres du véritable Christ (B. 287, 288). L'antéchrist, de nos jours, s'est manifesté par la formation des gouvernements de ce monde fondés sur ses enseignements et ses principes, en un mot, c'est la chrétienté actuelle nominale.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystere Accompli, page 221 + Cover

Voir le verset 2

Apoc.. 13 [...]
2. La bête que je vis était semblable à un léopard. - Le corps de la bête papale était semblable à celui d'un léopard; cet animal était le troisième vu par Daniel, il représentait la Grèce. Ce pays passait pour le center de la culture intellectuelle d'alors, pour un foyer de piété et de sagesse (Act. 17:23). Une des prétentions fondamentales de la papauté au titre de souverain sur tous les royaumes repose sur le fait qu'elle est le centre de toute sagesse, de toute érudition et de toute piété. Les autres traits caractéristiques du léopard sont l'activité, la vigilance et la dissimulation, qualités que possède assurément la papauté.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystere Accompli, page 222, page 223 + Cover

Voici la version américaine :

Rev. 13 [...]
And I saw a beast. — "This character is very forcibly delineated even in the names applied to it by the inspired writers. Paul calls it 'That Wicked One,' 'The Man of Sin,' 'The Mystery of Iniquity,' 'The Antichrist,' and 'The Son of Perdition;' the Prophet Daniel calls it 'The Abomination that maketh desolate' (Dan. 11:31; 12:11); and our Lord refers to the same character as 'The Abomination of Desolation, spoken of by Daniel the Prophet' (Matt. 24:15). This same character was also prefigured by a little horn, or power, out of a terrible beast that Daniel saw in his prophetic vision, [...] John also saw and warned the Church against this character, saying, 'Ye have heard that Antichrist shall come.' [...] These various appellations and brief descriptions indicate a base, subtle, hypocritical, deceptive, tyrannical and cruel character; developed In the midst of the Christian Church; claiming, to the last, peculiar sanctity and authority and power from God." (B271.)
"We need not look long to find a character fitting all the requirements perfectly. But when we state that the one and only system whose history fits these prophecies is Papacy, let no one misunderstand us to mean that every Roman Catholic is a man of sin. Popes, bishops and others are at most only parts or members of the Antichrist system, even as all of the Royal Priests are only members of the true Christ." (B277.) Antichrist now finds its expression in the "Christian" governments of the world founded upon its teachings—Christendom.

Source : 🇺🇸 1917 - Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 193 + Cover

Verse 2

Rev. 13 [...]
13:2. And the beast which I saw was like unto a leopard, — "The body of the Papal beast was like a Leopard. The Leopard was the third beast seen by Daniel, viz., Grecia. Greece was noted as the center of learning, piety and wisdom (Acts 17:23); so Papacy's chief claim, to be the ruler of all kingdoms, is based on the claim that It Is the center of wisdom, learning and piety. Other peculiarities of the Leopard are its activity, vigilance and secretiveness; so with Papacy. Again, a Leopard is spotted irregularly, so too Papacy's in various parts of the earth." (Z.79-12-2.)

Source : 🇺🇸 1917 - Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 194 + Cover

Z.79-12-2 : page 1 + page 2

papacy
Source : Studies in the Scriptures Vol7, The finished mystery page 192c

 

⚫ La bête symbolise l'organisation visible de Satan

 

Apoc.. 13 [...] - Bête sauvage

La "bête sauvage" que Jean vit sortir de la mer est décrite non seulement comme étant sauvage, mais aussi comme sale, cruelle et vicieuse [...] Cela suffit à démontrer que l'animal qui sortait de la mer était une créature du diable. C'est une sorte de monstre vorace, représentant ce qui ne pourra ni se trouver sur le grand chemin, ni vivre dans le Royaume de Dieu. (Esaïe 35:9; Ezech. 34:25) Par conséquent, la bête sauvage symbolise l'organisation visible de Satan, qui gouverne les peuples de la terre [...] Le terme "bête" représente symboliquement l'organisation visible de Satan, quelle soit figurée allégoriquement par une ou plusieurs bêtes [...] Nous pouvons prendre pour règle absolue que le terme "bêtes sauvages" représente toujours cette partie de l'organisation de Satan qui se trouve sur la terre. Le nombre "sept" paraît également se rapporter à sept puissances différentes dont chacune a occupé, à un certain moment, une position éminente dans le monde, mais qui toutes ont été placées sous la coupe de Satan, comme maître invisible.

Source : 🇫🇷 1930 - Lumière, Vol 1, page 289, page 290, page 291 + Cover

Jean alors décrit le "bête" : "La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité." (Verset 2) Cette description de la bête montre qu'elle n'est pas limitée à une puissance queconque du monde, mais que c'est la synthèse des 'sept' ou le regroupement de toutes les puissances du monde qui constitue l'organisation terrestre du diable.

Source : 🇫🇷 1930 - Lumière, Vol 1, page 293 + Cover

Voici les versions américaines :

Rev. 13 [...] - "WILD BEAST"

The "wild beast", which John saw arise out of the sea, is shown by his description thereof to be not only wild, but unclean, cruel and vicious. [...] This is further proof that that which came out of the sea is a product of the Devil. It is the kind of ravenous beast symbolizing that which will not be permitted to be on the highway and live in God's kingdom. (Isa. 35:9; Ezek. 34:25) The"wild beast" therefore symbolizes Satan's visible organization that rilles the peoples of the earth. [...] The term "beast" symbolically represents Satan's visible organization, whether it appears in the form of one or in the form of many beasts. [...] We may lay it down as a rule without exception that the term "wild beasts" always stands for that part of Satan's organization which is on the earth. The number "seven" seems to refer also to seven different world powers, each one of which at a time certain holds the place of preeminence in the world, and all under Satan as the invisible lord.

Source : 🇺🇸 1930 - Light, Vol 2, page 263, page 264 + Cover

Then John further deseribes the "beast": "And the beast which I saw was like unto a leopard, and his feet were as the feet of a bear, and his mouth as the mouth of a lion: and the dragon gave him his power, and his seat, and great authority." (Vs. 2) This description of the "wild beast" shows that it would not be limited to anyone world power, but that it is the complex or composite of the 'seven' or entire number of world powers that go to make up the Devil's earthly organization.

Source : 🇺🇸 1930 - Light, Vol 2, page 267 + Cover