Que symbolisent les taches du léopard ?


taches


La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité..

Apocalypse 13:2 - Louis Segond

 

 

⚪ Variation de la politique papales

 

Apoc.. 13 [...]
La bête que je vis était semblable à un léopard. - Le corps de la bête papale était semblable à celui d'un léopard; [...] Une des prétentions fondamentales de la papauté au titre de souverain sur tous les royaumes repose sur le fait qu'elle est le centre de toute sagesse, de toute érudition et de toute piété. Les autres traits caractéristiques du léopard sont l'activité, la vigilance et la dissimulation, qualités que possède assurément la papauté. Un léopard est en outre tacheté irrégulièrement; il en est de même de la politique et diplomatie papales si infiniment variées selon le temps, le lieu et les circonstances (Z. 1879, décembre, p2). Dans certains pays, la papauté est libérale, presque blanche et pure dans ses manifestations et proclamations publiques, extérieures; dans d'autres pays, elle est noire, corrompue, dégradée, brutale ; dans d'autres contrées encore, cette institution présente toutes les nuances possibles depuis les ton neutres jusqu'aux teintes les plus foncées, selon le degré de dépravation naturelle des peuples sur lesquels elle règne avec sa verge de fer, formée par les tourments éternels, le purgatoire, les anathèmes, excommunications, etc. L'Espagne fut pendant des siècles une tache les plus sombres du léopard, aussi sombre que la civilisation d'alors le permettait ; dans un tel pays, le léopard papal peut exercer librement ses instincts et ses méthodes ; là, la papauté est si despotique qu'elle ne saurait admettre la liberté de culte ou même la liberté de pensée. - Z. 1899, p. 262.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystere Accompli, page 222, page 223 + Cover

Voici la version américaine :

Rev. 13 [...]
13:2. And the beast which I saw was like unto a leopard, — "The body of the Papal beast was like a Leopard. [...] so Papacy's chief claim, to be the ruler of all kingdoms, is based on the claim that it is the center of wisdom, learning and piety. Other peculiarities of the Leopard are its activity, vigilance and secretiveness; so with Papacy. Again, a Leopard is spotted irregularly, so too Papacy's policy in various parts of the earth." (Z.79-12-2.) "In one place It is liberal, almost white In its professions or appearances; in another quarter black, corrupt, degrading, brutal; and in still other places it hasvarious neutral and tawny shades of correspondence to the natural depravity of the people it rules with its rod of eternal torment and its staff of Purgatory. In Spain, for example, which has been for centuries one of its dark spots—as dark as the general civilization of the people will permit, — the 'leopard' has been accustomed to have Its way, and is incensed that freedom of worship, or even of thought, should be dreamed of."—Z.'99-262.

Source : 🇺🇸 1917 - Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 194 + Cover

 

⚫ L'organisation terrestre du diable est décevante, rusée, perverse et malhonnête

 

Jean alors décrit le "bête" : "La bête que je vis était semblable à un léopard..." [...] Cette description de la bête montre qu'elle n'est pas limitée à une puissance quelconque du monde, mais que c'est la synthèse des 'sept' ou le regroupement de toutes les puissances du monde qui constitue l'organisation terrestre du diable.
Elle ressemblait à un léopard, c'est-à-dire, elle était tachetée, ce qui indique qu'elle est décevante et rusée, perverse et malhonnête. Elle ne peut pas modifier ses taches. (Jér. 13:23) C'est la caractéristique particulière du diable. Elle est toujours aux aguets pour trouver des victimes. (osée 13:7) Le léopard est prompt et fut utilisé par "Nimrod, le chasseur puissant", qui fut placé par satan "devant" Jéhovah Dieu pour guetter et attraper d'autres bêtes; de même l'organisation vile et brutale du diable est expéditive; elle chasse et attrape autrui dans ses pièges.

Source : 🇫🇷 1930 - Lumière, Vol 1, page 293, page 294 + Cover

Voici la version américaine :

Then John further deseribes the "beast": "And the beast which I saw was like unto a leopard, ..." (Vs. 2) This description of the "wild beast" shows that it would not be limited to anyone world power, but that it is the complex or composite of the 'seven' or entire number of world powers that go to make up the Devil's earthly organization. It was like a leopard, that is to say, it was spotted; which indicates that it is deceptive and cunning and crooked and dishonest. It cannot change its spots. (Jer. 13:23) This is especially characteristic of the Devil. It is always on the watch for spoil. (Hos. 13:7) The leopard is speedy and was used by "Nimrod the mighty hunter", whom Satan put "before" Jehovah, to track and take other animals; so the Devil Satan's beastly organization is speedy, and hunts and catches others by his snares.

Source : 🇺🇸 1930 - Light, Vol 2, page 267 + Cover