Que symbolise la tête blessée ?


tête


Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête.

Apocalypse 13:3 - Louis Segond

 

 

⚪ La tête blessée symbolise la papauté (1555)

 

Apoc.. 13 [...]
3. Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort. - La tête du dragon blessée était la papauté elle-même, la plus importante des têtes; elle apparaissait comme blessée à mort. C'est la réformation qui causa la blessure à la tête papale. Dans les Ecritures, nous retrouvons quelquefois l'expression comme ou comme si exprimant non une réalité mais une apparence. - voir Apoc. 9:7, 9.
Mais sa blessure mortelle fut guérie. - En 1555, à la diète d'Ausbourg, la paix religieuse fut conclue entre catholiques et protestants.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystere Accompli, page 224 + Cover

Voici la version américaine :

Rev. 13 [...]
13:3. And I saw one of his heads. — One of the dragon's
headsPapacy.
As it were wounded to death. — Whenever the Scriptures use the expression "as it were" (as in Rev. 9:7, 9) what seems or appears Is not actually the case.
And his deadly wound was healed. — "At the Diet of Augsburg, In 1556, the Religious Peace was concluded.

Source : 🇺🇸 1917 - Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 195 + Cover

 

⚫ La tête blessée symbolise l'Allemagne en 1914

 

Jean vit, comme il dit, "l'une de ces têtes comme si elle était blessée à mort". Dans le verset quatorze, il précise que cette blessure fut faite "par une épée". Le mot grec, traduit ici par "épée", est le même que celui qui figure dans l'Apocalypse 6:4. C'est donc là une allusion directe à la guerre mondiale qui commença en 1914. Les faits historiques permettent de deviner aisément qui est représenté par cette tête qui paraissait comme blessée à mort [...] En 1914 et auparavant la sixième puissance du monde, à savoir l'empire romain, existait toujours, avec l'Allemagne qui en constituait la puissance principale [...] La race dominante du "Saint Empire Romain" était teutonique ou allemande. Cela est notamment démontré par le titre donné à cet empire: " Saint Empire Romain de la nation allemande ". (Encycl. Américaine, vol. 12, p. 511) L'Allemagne était la tête ou la partie dominante des peuples teutoniques et, en conséquence, la tête de la sixième bête, et cela en 1914 [...]
En 1914, le descendant de Satan, c'est-à-dire 'la bête qui sortit de la mer', fut engagée dans une bataille, ses têtes combattant entre elles. L'Allemagne et la Grande-Bretagne, prenant la direction de part et d'autre, conduisirent la bataille. Toute nation engagée dans cette guerre était et est encore une partie de l'organisation de Satan. Cette guerre mondiale s'est terminée par une punition terrible pour l'Allemagne et ses Alliés, et pendant quelque temps il parut que l'Allemagne était complétement anéantie. Cet état de choses correspond au rapport de Jean: "Et je vis l'une de ses têtes [une des têtes du gouvernement bestial de Satan] comme blessée à mort." La classe de Jean ou des serviteurs du Seigneur crut pendant un certain temps que l'Allemagne serait réellement anéantie. Pour beaucoup, il paraissait impossible que l'Allemagne se relevât. Mais Jean ajoute, à cet égard: "Mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête." - Verset 3...
L'Allemagne, en particulier, fut en très mauvaise posture. Elle continua à languir et son peuple à souffrir, mais tout en languissant elle a survécu. Après la guerre, l'organisation du diable elle-même a fait tous les efforts possibles pour assainir la tête blessée, la panser et la guérir. Un réel effort fut commencé lors de la Conférence de Genèse au printemps 1922 [...] Le monde s'étonna du relèvement du peuple allemand et de l'adresse avec laquelle "la bête" (les autres de l'organisation de Satan) entreprit la guérison de la blessure ou de la tête blessée.

Source : 🇫🇷 1930 - Lumière, Vol 1, page 296, page 299, page 300 + Cover

Voici la version américaine :

John saw, as he says, "one of his heads, as it were wounded to death." In verse fourteen he states that this wound WaS inflicted "by a sword". The Greek word here rendered "sword" is the same as that so rendered in Revelation 6:4, and which clearly refers to the World War beginning in 1914. The physical facts make it rather easy to locate this head that appeared to be wounded unto death. [...] In 1914, and for some years prior thereto, the sixth world power, to wit, the Roman, survived with Germany as the chief one in that empire. [...] The dominant race in the "Holy Roman Empire" was Teutonic or German. This is particularly shown in the fact that the title given to the empire was "Holy Roman Empire of the German Nation". (The Encyclopedia Americana. Vol. 12, p.511) Germany was the head or preeminent part of the Teutonic peoples, and therefore the head of the sixth "beast", and particularly so in 1914. [...]
In 1914 Satan's offspring, to wit, 'the beast that came up out of the sea," got into a fight, its heads fighting each other. Germany the head on one side and Britain the head on the other side led the fight. Every nation involved in that war was and is a part of Satan's organization. That World War resulted in a terrible punishment to Germany and her allies, and it looked for some time as though Germany was completely done for. This harmonizes with John's statement: "And I saw one of his [Satan's beastly government's] heads, us it were wounded to death." The John or servant class of the Lord for some time thought that it was literally true that Germany would be destroyed. To many it seemed impossible for Germany ever to recover. Then John says in the same connection : "And his deadly wound was healed: and all the world wondered after the beast." - Vs.3.
Germany in particular was a very sick nation. She continued to linger and her people suffered; and lingering, she did live. The Devil's own organization, after the war, began to put forth efforts to clean off the wounded head and bind it up and heal it. A real effort to heal this condition began at the Geneva Conferenee in the spring of 1922. [...] The world has wondered at the recovery of the German nation and at the ability of the "beast", meaning the other parts of Satan's organization, to heal up the breach or wounded head.

Source : 🇺🇸 1930 - Light, Vol 2, page 269, page 270, page 273, page 274 + Cover