Que symbolise le collyre ? (Apo. 3:18)

 

 

je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, etdes vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.

Apocalypse 3:18 - Louis Segond


⚪ Le collyre c'est une guérison obtenu par une consécration et soumission à la volonté divine
⚫ Le collyre c'est l'esprit du Seigneur
⚫ Le collyre est une substance destinée à être appliquée dans les yeux pour ses propriétés curatives


 

⚪ Le collyre c'est une guérison obtenu par une consécration et soumission à la volonté divine

 

Apoc. 3.18 [...]
Et un collyre pour oindre tes yeux. - Ce collyre doit être acheté auprès du grand Médecin (Marc 2:17). La guérison viendra par une complète consécration et soumission à la volonté divine telle qu'elle est exprimée dans les Ecritures.

Source : 🇫🇷 1917 - Etudes des écritures, vol 7, le Mystère Accompli, page 81 + Cover

Voici la version américaine :

Rev. 3.18 [...]
And anoint thine eyes with eyesalve. — From the Great Physician. (Mark 2:17.) "Complete consecration and submission to the Divine will as expressed In the Scriptures."— D42.

Source : 🇺🇸 1917- Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 68 + Cover

 

⚫ Le collyre c'est l'esprit du Seigneur

 

Apoc. 3.18 [...]
Par collyre" il faut sans doute entendre l'esprit du Seigneur qui guide le fidèle dans la voie de l'obéissance joyeuse à Dieu, à ses commandements.

Source : 🇫🇷 Lumière, vol 1, page 57 + Cover

Voici la version américaine :

Rev. 3.18 [...]
The "eyesalve", eye ointment, evidently means the spirit of the Lord, which is an unselfish devotion to God made manifest by joyful obedience in keeping or doing the commandments of God.

Source : 🇫🇷 Lumière, vol 1, page 50, page 51 + Cover

 

⚫ Le collyre est une substance destinée à être appliquée dans les yeux pour ses propriétés curatives

 

COLLYRE

Substance destinée à être appliquée dans les yeux pour ses propriétés curatives ; mentionnée au sens figuré dans la Bible. Les chrétiens spirituellement aveugles de la congrégation de Laodicée furent encouragés à acheter ‘ un collyre, pour se frotter les yeux, afin qu’ils puissent voir ’. (Ré 3:17, 18.) Le mot grec traduit par collyre (kollourion) désigne littéralement un petit pain grossier en rouleau ou ovale, ce qui donne à penser que le collyre se présentait sous cette forme. Comme Laodicée était célèbre pour son école de médecine et qu’on y fabriquait aussi, probablement, le collyre connu sous le nom de “ poudre phrygienne ”, la recommandation d’acheter du collyre était très éloquente pour les chrétiens de cette ville.

Source : 🇫🇷 Etude perspicace des Ecritures, 1997, Vol 1, page 497, page 498 + Cover

Voici la version américaine :

EYESALVE

A substance meant to be applied to the eyes for its healing properties; used in a figurative sense in the Bible. The spiritually blind Christians in the Laodicean congregation were urged to buy 'eye salve, to rub in their eyes that they may see.' (Re 3:17, 18) The Greek word for eyesalve ( kol·lou'ri·on) literally means a roll or cake of coarse bread, suggesting that the salve was likely made up into small cakes or rolls. As Laodicea was famous for its medical school and probably also produced the eye medicine known as Phrygian powder, the recommendation to buy eyesalve would have been very meaningful to the Christians there.

Source : 🇺🇸 1988 - Insight On the Scriptures, Vol 1, page 791 + Cover