Que symbolisent les deux myriades de myriades de chevaux ? (Apo. 9:16)


cavaliers


Le nombre des cavaliers de l'armée était de deux myriades de myriades: j'en entendis le nombre.

Apocalypse 9:16 - Louis Segond

 


⚪ Les chevaux symbolisent : des fausses doctrines
⚫ Les chevaux symbolisent : des chevaux célestes
⚫ Les chevaux symbolisent : les publications de la Watch Tower


 

 

⚪ Les chevaux symbolisent : des fausses doctrines

 

Apoc. 9 [...]
16. - Le nombre des cavaliers de l'armée était deux myriades de myriades. - Le nombre de ceux qui montaient les chevaux ou qui avaient enfourché ces fausses doctrines était de 20 000 X 10 000 = 200 000 000, soit appoximativement le nombre des protestants au moment de l'accomplissement de l'événement annoncé.
17. - Et ainsi je vis les chevaux dans la vision. - Les chevaux sont des symboles de doctrines, d'enseignements. Ce sont les doctrines qu'un homme a absorbées, assimilées et qui dirigent ses actions.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystère Accompli, page 185, page 186 + Cover

Voici la version américaine :

Rev. 9 [...]
9:16. And the number of the army of the horsemen — In round numbers, at the time of identification.
Were two hundred thousand thousand.Approximately two hundred millions.
9:17. And thus I saw the horses In the vision. - Horses are symbols of teachings. It is the doctrines a man has been taught that carry him along to do things.

Source : 🇺🇸 1917 - Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery, page 164 + Cover

 

⚫ Les chevaux symbolisent : des chevaux célestes

 

JEHOVAH COMBAT POUR SON NOM

Jéhovah est le Commandant en chef des armées célestes qu'il emploiera pour exprimer sa colère contre ce monde. Jésus-Christ conduit les armées de Jéhovah à la bataille : "Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtus d'un fil lin, blanc, pur." Avons-nous une idée de la force et du nombre des armées de Jéhovah ? Oui ! En nous rappelant qu'il suffit de deux anges pour faire disparaître Sodome et Gommorhe, nous aurons une idée de la raison pour laquelle Harmaguédon sera la plus grande tribulation qui soit jamais survenue sur la terre, en lisant Apocalypse 9:16 (note marginale): "Le nombre des cavaliers de l'armée était de deux myriades de myriades", c'est-à-dire 20 000 000 ! Quand Jéhovah donnera l'ordre, les armées des cieux combattront pour la réhabilitation de son nom.
[...] Jésus-Christ conduira les armées de Jéhovah " du ciel avec les anges de sa puissance, au milieu d'une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu", le monde ne s'y attendra nullement

Source : 🇫🇷 La Tour de Garde, 15 Mars 1955, page 84 + Cover

Voici la version américaine :

JEHOVAH FIGHTS FOR HIS NAME

Jehovah is Commanderin-Chief of heavenly armies that will be used to express his anger against this world. Christ Jesus leads Jehovah’s armies to battle: “The armies that were in heaven were following him on white horses, and they were clothed in white, clean, fine linen.” Do we have any idea as to the strength and number of Jehovah’s armies? Yes! Remembering that it took only two angels to blot out Sodom and Gomorrah, we get some idea from Revelation 9:16 (NW, footnote) why Armageddon will be the greatest tribulation that has ever come upon this world: “‘The number of the armies of the horsemen was twenty thousand times ten thousand,that is, 200,000,- 000” !—Ex. 15:3; Rev. 19:14,
When Jehovah gives the command the armies in heaven will fight for the vindication of his name. This will be “the great and terrible day of Jehovah”
[...] So when Christ Jesus leads Jehovah’s armiesfrom heaven with his powerful angels in a flaming fire, as he brings due punishment upon those who do not know God,” the world will not in the least expect it.

Source : 🇺🇸 The Watchtower, October 15 1954, page 615, page 616 + Cover

 

⚫ Les chevaux symbolisent : les publications de la Watch Tower

 

Ces "deux myriades" ou 200 000 000 de "chevaux" sont par conséquent, les instruments par lesquels les quatre "ange" déliés tuent "le tiers des hommes", ceux qui font partie de la chrétienté [...] Que symbolisent ces 200 000 000 chevaux ? Ils représentent les instruments ou moyens de propagation utilisés par les membres du reste oint [...] De quels instruments s'agit-il ? Des Bibles, des manuels bibliques, des brochures, des périodiques et des tracts qui annoncent la destruction totale, comme par du feu, qui doit s'abattre sur la chrétienté hypocrite au jour de la vengeance de Dieu. Ces imprimés sont comme autant de morsures de serpents pour les "hommes" [...] Des quantités énormes de publications ont été imprimées. Pour produire ces "chevaux" symboliques indépendamment des maisons d'édition du présent monde, la Société Watch Tower a crée ses propres imprimeries et les a agrandies au cours des années. La diffusion de ces publications a été confiée, non aux librairies commerciales, mais aux membres du reste oint.
Depuis la création de sa première petite imprimerie en 1920, la Société Watch Tower a constamment augmenté sa production, si bien qu'elle a imprimé et diffusé bien plus de deux cent millions de chevaux symboliques. Les membres du reste oint ont assumé la responsabilité de guider ces chevaux [...]

Source : 🇫🇷 La Tour de Garde, 15 Mars 1970, page 177 + Cover

Voici la version américaine :

Hence these “two myriads of myriads” or 200,000,000 “horses” are the instrumentalities by means of which the four untied “angels” do the killing of the “third of the men,” Christendom’s membership. [...] What, then, do the two hundred million horses symbolize? They symbolize the instrumentalities or vehicles that the anointed remnant use [...] What are these vehicles? The Bibles, Bible-study-aid books, booklets, magazines and tracts, that tell of the fiery utter destruction to come upon hypocritical Christendom in the day of God’s vengeance, also leaving a serpentlike sting with “men” [...] Up-to-date Bible literature began to be produced in enormous quantities. To produce these symbolic "horses" independently of worldly book-printing companies, the Watch Tower Bible & Tract Society set up its own printing plants and enlarged them as time went on. Distribution of all literature was assigned, not to commercial bookshops, but to the anointed remnant.
Since the establishment of its first small printing plant in 1920, the Watch Tower Society has, by its larger printing facilities since then, turned out and let loose far more than two hundred million symbolic “horses.” The anointed remnant took the responsibility for these “horses,”

Source : 🇺🇸 The Watchtower, December 1 1969, page 723 + Cover