Contradiction sur la mort de Jésus

 

 

⚪ Jésus est mort sur une croix

Mais pour moi, à Dieu ne plaise que je me glorifie, sinon en la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par lequel le monde m'est crucifié, et moi au monde !

Source : 🇫🇷 La Tour de Garde, 1 Janvier 1950, page 7 + cover

Jésus a bien été représenté sur une croix par les Témoins de Jéhovah : VOIR ICI

 

⚫ Jésus n'est pas mort sur une croix, mais sur un poteau

Se basant sur son interprétation de Deutéronome 21:22, 23 et uniquement sur celle-ci, le président de la Watchtower Joseph Rutherford a donné le coup d’envoi en 1936 dans le livre " Riches ", (édition française " Richesses ", page 25):

« Pourquoi Jésus fut-il crucifié ? Ce n'est pas sur une croix de bois telle qu'on la représente sur tant d'images et de tableaux qu'il fut crucifié, mais simplement sur le bois. Le fait qu’il fut mis à mort de cette manière avait un sens symbolique ; il disait : “Cet homme est maudit de Dieu.” Mourir comme pécheur était une ignominie, et être crucifié sur le bois signifiait justement que c’était un vil pécheur qui était mis à mort. Ce genre de mort avait été prescrit par la loi divine (Deutéronome 21:22, 23). (…) Jésus devait mourir comme s’il eut été maudit de Dieu, comme un pécheur, tout en étant sans péché ; c’est pourquoi Dieu souffrit que son Fils bien-aimé fût mis à mort cloué sur le bois. “Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous, - car il est écrit Maudit est quiconque est pendu au bois” (Galates 3:13). »

Source : 🇫🇷 Richesse (1936), page 25 + cover

« Jésus-Christ mourut sur un poteau de torture. Par sa mort, il pouvait racheter les Juifs de leur imperfection héritée de leur père Adam. De plus, par la manière dont il mourut, il enleva la malédiction supplémentaire que les Juifs avaient attirée sur eux en violant la Loi. L’apôtre Paul, qui était lui-même Juif, explique cela en disant : “Christ, par achat, nous a libérés de la malédiction de la Loi en devenant une malédiction à notre place, parce qu’il est écrit : ‘Maudit soit tout homme pendu au poteau.’” (Gal. 3:13 ; Deut. 21:23). »

Source : 🇫🇷 La Tour de Garde, 15 Octobre 1970, page 624 + cover