Jésus est-il passé de la nature angélique à la nature humaine ?

 

 

⚪ Il n'est pas passé de la nature angélique à la nature humaine

 

L'Ecriture nous enseigne qu'avant de quitter sa gloire pour devenir homme, Jésus était "en forme de Dieu" - une forme spirituelle, un être spirituel... Paul nous dit qu'il ne prit point la nature des anges, un degré inférieur à sa propre nature, mais qu'il descendit de deux degrés, qu'il prit la nature de l'homme, - il devint homme; il "a été fait chair"... Remarquez que ces passages n'enseignent pas seulement que la nature angélique n'est point l'unique ordre d'êtres spirituels, mais encore qu'elle est une nature inférieure à celle que notre Seigneur Jésus possèdait avant de devenir homme... Nous voyons donc qu'il est non seulement prouvé que les natures divine, angélique et humaine sont séparées et distincts, mais aussi, qu'être un homme parfait, n'est pas être un ange, pas plus qu'être un ange parfait n'est être égal à Jéhovah; car Jésus ne prit point la nature des anges, mais une nature différente - la nature de l'homme...

Source : 🇫🇷 1886 - Etudes dans les Ecritures, Vol 1, Le Divin Plan Des Âges, page 193, page 194 + Cover

Notre Seigneur s'était sûrement entendu avec le Père céleste avant d'être fait chair, car son changement de nature est considéré comme un acte volontaire de sa part (Phil. 2:8) Il ne prit pas la nature des anges, mais celle d'Abraham... évidemment que l'abaissement de la nature céleste à la nature terrestre fut un moyen pour arriver à une fin.

Source : 🇫🇷 La Tour de Garde, Mars 1913, page 22

C'est pourquoi, dès le commencement, Dieu voulut que son Fils unique, le Premier-né de toute la création devînt le Rédempteur de l'homme, et dans ce but il dut devenir homme. La mort d'un ange n'aurait pu racheter l'homme... Les Ecritures nous apprennent que le Logos vint dans le monde volontairement... Le Père montra à son Fils que, s'il souffrait l'ignominie de descendre de la nature céleste la plus élevée à la nature humaine inférieure pour accomplir la rédemption de la race perdue d'Adam, il serait souverainement élevé auprès de Jéhovah; en participant à sa propre nature, la nature divine.

Source : 🇫🇷 La Tour de Garde, Mai 1914, page 36

 

⚫ Il est passé de la nature angélique à la nature humaine

 

Puisq'Adam était parfait avant de pécher, seule la vie d'un autre homme parfait pouvait racheter ou apporter la délivrance à ses descendants. il était impossible à la race humaine de fournir d'elle-même cet homme parfait, car tous sont-nés imparfaits pour avoir reçu la force vitale d'Adam le pécheur. "Qui peut tirer le pur de l'impur ? Personne." - Job 14:4, Cr. En qualité de source de salut pour l'humanité, Jéhovah Dieu a fourni l'homme parfait dont la vie pouvait racheter la race humaine, en transférant la force vitale de son premier Fils angélique, du ciel dans le sein d'une vierge. L'enfant n'ayant pas reçu la vie par la lignée adamique, mais l'ayant reçue de Dieu, il était parfait. c'est ainsi que Jésus-Christ devint l'égal d'Adam et fut en mesure de racheter l'humanité en déposant sa vie humaine parfaite.

Source : 🇫🇷 1917 - La Tour de Garde, 15 Mars 1961, page 94 + Cover