Les étudiants de la Bible sont Témoins de Jéhovah

 

 

Face à un argument ou à un document, les Témoins de Jéhovah peuvent nous dire que ce ne sont pas les Témoins de Jéhovah qui ont commis cette erreur, mais Les Etudiants de la Bible.

Ainsi, en argumentant de cette manière, les Témoins de Jéhovah ne passent pas pour de faux prophètes, car ils rejettent la faute sur les autres.

Mais attention, le livre " Comment raisonner à partir des Ecritures " qui est édité par la société des TJ , précise bien à la page 397 ceci :

L’histoire moderne des Témoins de Jéhovah a commencé avec la formation d’un groupe d’étude biblique à Allegheny, aux États-Unis, au début des années 1870. À l’origine, les membres de ce groupe étaient connus sous le nom d’Étudiants de la Bible, mais en 1931 ils ont adopté l’appellation biblique de Témoins de Jéhovah (És. 43:10-12)

Comment raisonner à partir des Ecritures, p397  

CONCLUSION : L'argument des TJ n'a plus aucune valeur, car ce livre précise bien que déjà en 1870, les Etudiants de la Bible étaient bien des Témoins de Jéhovah.

 

Confirmé par ce livre également :

"Pendant les 40 années qui ont précédé 1914, les étudiants de la Bible, comme on appelait les Témoins de Jéhovah à l'époque, avaient annoncé hardiment que le temps des Gentils prendrait fin cette année-là. Les événements dramatiques qui ont eu lieu en 1914 ont prouvé qu'ils ne s'étaient pas trompés. Mais beaucoup d'entre eux croyaient aussi qu'ils seraient pris de la terre et recevraient leur héritage céleste en cette même année 1914"

La Révélation: le grand dénouement est proche, 1988, p130  

 

Dans leur explication, en plus d'enseigner qu'il sont un prophète, il explique que les Témoins de Jéhovah étaient les étudiants de la Bible :

page 26
« En conséquence, Dieu a-t-il un prophète qui puisse les aider, les mettre en garde contre certains dangers et leur annoncer les choses à venir? On peut répondre par l’affirmative à cette question (...) Il a suscité un «prophète» pour les avertir. Ce «prophète» n’était pas un homme , mais un groupe d'hommes et de femmes . Il s’agissait du petit groupe de disciples de Jésus-Christ, connus en ce temps-là sous le nom «d’Étudiants de la Bible.» Aujourd'hui, ils portent le nom de Témoins chrétiens de Jéhovah. »

1972 - BULLETIN INTERIEUR n°24, page 26, 27  

page 27

On retouve exactement le même enseignement dans la Tour de Garde du 15 Octobre 1972, à la page 625

« En conséquence, Dieu a-t-il un prophète qui puisse les aider, les mettre en garde contre certains dangers et leur annoncer les choses à venir? On peut répondre par l’affirmative à cette question (...) Il a suscité un «prophète» pour les avertir. Ce «prophète» n’était pas un homme , mais un groupe d'hommes et de femmes . Il s’agissait du petit groupe de disciples de Jésus-Christ, connus en ce temps-là sous le nom «d’Étudiants de la Bible.» Aujourd'hui, ils portent le nom de Témoins chrétiens de Jéhovah. »

 

Lorsque les Témoins de Jéhovah se comparent à " l'Ezéchiel moderne ", ils donne l'explication du changement de nom des Etudiants de la Bible en 1931, en celui de Témoins de Jéhovah.

Les Etudiants de la Bible ont tenu une assemblée générale à Cedar Point...Ainsi, ce groupe de disciples oints de Jésus-Christ, qui accomplissait au sein de la chrétienté une oeuvre semblable à celle qu'Ezéchiel avait effectué parmi les Juifs, constituaient manifestement l'Ezéchiel moderne, le "prophète" chargé par Jéhovah de déclarer la bonne nouvelle du Royaume messianique de Dieu et de donner un avertissement à la chrétienté. Fait significatif, en 1931, après 12 ans de service fidèle en dépit de l'opposition du clergé de la chrétienté, ces disciples du Christ ont adopté le nom de "Témoins de Jéhovah" à l'assemblée où avait également été annoncé la parution du livre Justification.

La Tour de Garde, 15 octobre 1972, page 626.

" Les nazis affirmaient que les activités des témoins de Jéhovah (étudiant de la Bible) minaient la structure nationale socialiste. "

La Tour de Garde, 15 avril 1954, page 118.

La Tour de Garde du 1 Avril 1951 ne laisse aucun doute possible :

" Dans les versions du Roi Jacques et de Crampon, le fait que l'écrivain emploie brusquement le mot "témoins", en Hébreux 12:1, a conduit à diverses interprétations... Ainsi, nous prenons conscience du fait que l'écrivain fait allusion aux témoins de Jéhovah depuis Abel jusqu'à Jean-Baptiste. De cette façon, nous apprenons que les témoins de Jéhovah n'eurent pas leur origine en 1931, date à laquelle leur nom scriptural fut proclamé publiquement lors de notre congrès international à Colombus, Ohio, afin de nous distinguer des centaines de sectes qui se disent chrétiennes. "

La Tour de Garde, 1 avril 1951, page 102.

" En fait l'histoire des témoins de Jéhovah remonte jusqu'au fils d'Adam, Abel, qui fut tué par son frère caïn pour avoir reçu de Jéhovah Dieu un témoignage favorable... Nous pourrions parcourir la liste des témoins de Jéhovah depuis Abraham pour montrer que ce ne furent pas des pacifistes. "

La Tour de Garde, 15 mai 1951 page 148.

" les témoins de Jéhovah estiment en toute franchise qu'il faudrait relater leur histoire ancienne et moderne... Par conséquent, ils font partie de la lignée de témoins qui commença avec Abel, le premier vrai témoin de Dieu... S'adressant à son peuple dont les membres étaient ses témoins, Jéhovah déclara: " Vous êtes mes témoins... Jésus-Christ, le Fils de Dieu, dit : "Vous serez mes témoins... En parlant d'Abel, d'Hénoc, de Noé, d'Abraham, d'Isaac et des prophètes, l'apôtre Paul fit mention d'une " si grande nuée de témoins "... Les témoins de Jéhovah ont donc toujours existé depuis les jours d'Abel. "

La Tour de Garde, 1 Janvier 1971, page 26.

 

¤¤¤¤¤
¤¤¤
¤