Les étudiants de la Bible et la franc-maçonnerie

 

Nos amis témoins de Jéhovah ont-ils des contacts avec la Franc-Maçonnerie ?

À cette question je dirais que les fidèles de l'organisation n'en ont pas. Cependant, il semblerait que ce ne soit pas le cas de certains dirigeants de l'organisation. En effet, une vidéo de 2015 à suscité pas mal d'interrogations. Dans cette vidéo de "JW Télédiffusion" (« JW Broadcasting » en anglais), on aperçois Stephan lett (membre du collège central) affichant une bague d'appartenance à la franc-maçonnerie.

Concernant "les Etudiants de la Bible" (il s'agit du nom qu'avaient les TJ avant 1931), ils semblent avoir été très proche de la Franc-Maçonnerie.

Pour preuve, ayant le logiciel "watchtower library 2009", je vous mets quelques citations provenant de la watchtower :

En 1901, le groupe de Glasgow, qui s’était réuni au début chez la sœur Ferrie, devenait trop nombreux pour continuer de s’y assembler, et tenait ses réunions dans des salles des francs-maçons. Au cours des quatre années suivant sa formation, cette congrégation, la première en Écosse, s’était agrandie au point de compter maintenant quelque trente-cinq personnes.

Source : Annuaire de 1973, page 88

Pendant ce temps, frère Johnston faisait des discours tous les dimanches soir (à la Salle maçonnique, Smith Street). Les auditeurs n’étaient pas encore très nombreux, mais parmi eux se trouvait un norvégien du nom de Myrdal. Sa femme était une adventiste du septième jour. Tous les deux discutaient nuit après nuit sur les doctrines. Monsieur Myrdal finit par l’emporter et bientôt sa femme, son fils Henri et lui-même assistèrent régulièrement aux discours de frère Johnston. Ils commencèrent aussi à venir aux réunions du dimanche matin appelées “Études libres de la Bible”.

Source : Annuaire de 1976, page 78

L’école de radio que nous fréquentions se trouvait à New York. Je traversais donc le fleuve pour assister aux réunions des Étudiants de la Bible à Brooklyn, réunions qui se déroulaient dans une salle en location dans un ancien temple maçonnique. À l’époque, il n’y avait qu’une seule congrégation dans toute la ville de New York.

Source : La Tour de Garde, 01 Août 1994, page 22 + Cover

En 1907, on acheta sur la George Street, à Melbourne, une propriété qui consistait en deux maisons jumelles contiguës, avec des actes notariés différents pour chacune d’elles. C’est là qu’emménagea la famille du Béthel. Le bureau fut finalement installé dans un immeuble, Collins Street, à Melbourne.

Derrière la maison au 20-A George Street, il y avait une petite maison (en fait une vieille écurie) qui fut bientôt connue des frères sous le nom de Tabernacle. En 1925, on reçut des États-Unis une presse verticale Miehle que William Schneider puis Bert Shearmur firent fonctionner au Tabernacle pour imprimer des tracts et d’autres écrits que l’on envoyait dans toute l’Australie et en Nouvelle-Zélande. Avant cette date, tous les écrits étaient imprimés par des imprimeries commerciales. Dès le début, l’ecclésia, ou congrégation, de Melbourne tenait ses réunions dans la salle des francs-maçons, Collins Street.

Source : Annuaire de 1983, page 38

Pendant la Première Guerre mondiale, frère Fox était directeur d’un commerce local. Un dimanche matin, il reçut à son domicile un coup de téléphone de David Solomon. M. Solomon, qui gérait un garage dans un poste militaire de l’endroit, demandait des fournitures et voulait savoir si Ellis était disposé à ouvrir son magasin pour honorer cette commande. Ellis y consentit.

Frère Fox se souvient: “Alors qu’il me conduisait au magasin, il fit la remarque que je devais être franc-maçon pour m’être montré aussi arrangeant. Lorsqu’il apprit que j’étais un ministre chrétien rattaché au groupe local des Étudiants de la Bible, il me demanda: ‘Vous arrive-t-il de prononcer des discours en dehors de votre église?’ ‘Oui, répondis-je, si on me le demande.’ Il m’informa alors qu’il était le maître de la loge maçonnique de Fort Schofield et m’invita à venir m’y exprimer. Naturellement, je ne lui ai pas précisé que je n’avais encore jamais donné de discours public. Je me suis préparé en utilisant une carte similaire à celle qui faisait office de frontispice du tome 1 des Études des Écritures. La préparation et le développement de ce premier discours public allaient me fournir une occasion de mettre en pratique ce que j’avais appris auprès de Walter Bundy.”

Par la suite, David Solomon se mit à fréquenter régulièrement les réunions du petit groupe d’Étudiants de la Bible. En dépit d’une opposition opiniâtre, il se retira ensuite de l’Ordre maçonnique et fut baptisé par frère Fox.

Source : Annuaire de 1991, page 74, page 75 + Cover

La propagation de la vérité de Dieu au Panama était liée à sa propagation à la Jamaïque, car de nombreux Jamaïquains venaient travailler sur les chantiers du canal. Le message du Royaume éveilla d’abord l’intérêt de quelques personnes à Colon, sur la côte atlantique. L’une d’entre elles, Hubert Walker, un franc-maçon de Panama, était venu à Colon en raison de son travail. En 1910, le représentant de la Société Watch Tower à Kingston, en Jamaïque, envoya au Panama deux colporteurs ou prédicateurs à plein temps, frères Morgan et Laing, pour qu’ils fassent connaître la bonne nouvelle à Panama et dans la région. M. Walker les logea chez lui avant qu’il ne parte pour Colon. Les frères disposaient d’une pièce pour y tenir des réunions et d’une autre pour y entreposer des publications. Des milliers d’exemplaires de la Bible et des Études des Écritures avaient déjà été distribués aux gens qui parlaient l’anglais, essentiellement des ouvriers du canal. La même année, on forma une congrégation à Panama dont le nombre des membres atteignit rapidement la cinquantaine.

Source : Annuaire de 1977, page 243, page 244 + Cover

En octobre 1926, un petit groupe de proclamateurs du Royaume très actifs distribua 22 000 exemplaires de La Tour de Garde à Valence, la troisième ville d’Espagne. Le clergé se mit à accuser faussement les frères d’être des francs-maçons et d’appartenir à la Mano Negra (la Mafia).

Source : Annuaire de 1978, page 141



Apocalypse 6:15


Dans son explication d'Apocalypse 6:15, le temps est proche, vol II, page 144, Charles Russell enseigne que les grands rochers et les forteresses de la société sont la "franc-maçonnerie", les "Bons Templiers" :

A mesure que la détresse augmentera, les hommes chercheront, mais en vain, une protection dans les «fentes» et les «cavernes», les grands rochers et les forteresses de la société (franc-maçonnerie, Bons Templiers, syndicats, corporations et toutes les sociétés séculières et religieuses) et dans les montagnes (gouvernements) de la terre, en disant: «Tombez sur nous* [couvrez-nous, protégez-nous] et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône; et devant la colère de l'Agneau car le grand jour de sa colère est venu. » — Apocalypse 6 : 15-17.

Source : 🇫🇷 1889 - Etudes dans les Ecritures, le temps est proche, vol 2, page 144

As the trouble increases, men will seek, but in vain, for protection in the "dens" and caves, the great rocks and fortresses of society (Free Masonry, Odd Fellowship, and Tredes Unions, Guilds, Trust, and all societies secular and ecclesiastical), and in the mountains (governments) of earth; saying, "Fall over* :[cover, protect] and hide us from the face of him that sitteth on the throne, and from the wrath of the Lamb; for the great day of his wrath is come. " - Rev. 6:15-17.

Source : 1889 - 🇺🇸 The Time Is At Hand, 1911 edition, page 139

Même chose pour l'explication d'Apocalypse 6:15, qui nous est donnée par J.F Rutherford. Dans "le mystère accompli", à la page 137, on lit que la franc-maçonnerie est comptée parmi les rochers et les forteresses de la société actuelle :

Se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes; ... Lorsque la crise augmentera d'intensité, les hommes rechercheront en vain la protection des rochers et des forteresses de la société actuelle, ils s'adresseront à la franc-maçonnerie, aux syndicats financiers et à toutes les autres associations terrestres ayant quelque vestige de pouvoir et de solidité.

Source : 🇫🇷 1917 - Le Mystere Accompli, vol 7, page 137

À noter que la franc-maçonnerie est placée en tête de ce classement.

And in the rocks of the mountains.— “As the trouble increases, men will seek, but in vain, for protection in the great rocks and fortresses of society (Free Masonry, Odd Fellowship, and Trades Unions, Guilds, Trusts, and all societies secular and ecclesiastical), and in the mountains (governments) of earth.”— B139; Jer. 3:23; Hos. 10:8. "

Source : 🇺🇸 The Finish Mystery, page 122 + Cover



Charles Russell cite Hiram Abif


Dans la Tour de Garde du 15 juin 1895 (Watch Tower June 15 1995, [R1827], page 143), Russell répondit à une lettre d’un lecteur au sujet des sociétés secrètes.

Réponses:

« Dans notre jugement, la majorité des sociétés secrètes sont seulement bénéfiques et n’ont pas de plans contraires au bien-être public générale. Les rites et cérémonies secrètes sont seulement des jeux d’enfants occupant le temps et l’attention des personnes qui n’ont pas de plus grands buts que ceux qui appartiennent à cette vie présente ».

Les sermons de Russell démontraient une connaissance approfondie et surprenante de la franc-maçonnerie. En considérant son sermon: « Le Désir de toutes nations » donné devant 3500 personnes, Russell prêcha:

« Le Grand Messie… a depuis longtemps été attendu… Les juifs l’attendent depuis 3500 ans… Les francs-maçons attendent depuis 2500 ans pour le même personnage glorieux, dans la personne d’HIRAM ABIFF, le grand maître maçon, qui par sa mort, glorification, et venue future sont continuellement déclarés devant eux par les lettres sur leurs tablettes de pierre. Il est mort d’une mort violente disent-t-ils à cause de sa loyauté aux secrets divins. Il doit réapparaître dans le but de compléter le grand temple (temple de Salomon) afin qu’il accomplisse le grand service pour Israël. Ils disent que sa présence doit être attendue pour bientôt. « Les francs-maçons aussi attendent le même personnage glorieux et dans leurs traditions, ils l’identifient à HIRAM ABIFF, le grand maître maçon, ce même grand Messie, Michel, l’Archange, Melchisédek, prêtre aussi bien que Roi, que nous identifions comme l’homme Jésus-Christ. »

Jamais un chrétiens n'a cité Hiram Abif comme référence au cours d'un sermon.

La majorité des chrétiens ignore la doctrine maçonnique, Russell avait une très grande connaissance, digne du 33e degré.



Edith Starr Miller (Occult Theocracy)


miller
Edith Starr Miller

Dans le livre d'Edith Starr Miller intitulé Occult Theocrasy (1933), à la page 737, on peut voir que Charles Taze Russell listé en tant que franc-maçon.

Occult-Theocracy p737

Index_p721
page 737 + index (p721)

Notons qu'après avoir terminée son ouvrage, elle mourut subitement à Paris (1933), dans des circonstances étranges, à l'âge de 45 ans.



Les 2 colonnes maçonniques


Le symbole maçonnique des 2 colonnes, apparaît sur une invitation du photo drame de la Création :

2 colonnesA 2colonnesB

On retrouve également les 2 colonnes surmontées d'une boule chacune (terre + lune en franc-maçonnerie), sur la Tour de Garde du 1er Août 1982 :

TG-01-08-1982



Charles Russell, le franc-maçon


« LE TEMPLE DE DIEU », Discours de Pasteur Russell (1913)

cobention

Traduction :

Je suis très heureux d'avoir cette occasion particulière de dire un mot au sujet de certaines choses dans lesquelles nous sommes d'accord avec nos amis Maçons, parce que nous parlons dans un bâtiment consacré à la maçonnerie, et parce que nous sommes également des Maçons. Je suis Franc-maçon. Je suis un Maçon Libre et Accepté, si je puis aborder la question "dans toute sa portée", c’est parce que cela correspond à ce que nos frères maçons aiment nous dire, qu'ils sont des Maçons libres et Acceptés. C'est leur façon de nous présenter la chose. Maintenant, je suis, mois aussi, un Maçon libre et Accepté. J’ai conscience que nous le sommes tous. Mais pas uniquement selon le modèle de nos frères Maçons. Nous n'avons aucune querelle avec eux. Je ne vais pas dire un mot contre les francs-maçons. En fait, plusieurs de mes plus chers amis sont des Maçons, et je puis apprécier qu'il y a là, certaines vérités très précieuses qui sont conservées en partie par nos amis Maçons. J'ai eu l'occasion de leur parlé, et ils ont dit : Comment savez-vous cela à propos de toutes ces choses ? Nous pensions que personne ne savait quoi que ce soit au sujet de ces choses, excepté ceux qui ont eu accès à notre logique plus étendue.

The Temple of God-Pastor Russell, page 120

Pour plus de détail voir ici



Le grand architecte


Croyance similaire concernant l'appelation "Jéhovah"

Charles Russell ➤ Studies in the scriptures, Vol. 1, page 171, Russell identifie Jéhovah comme le nom personnel distinctif de Dieu.

La franc-maçonnerie ➤ Mackey, Albert G., 33e degré, déclare dans AN ENCYCLOPEDIA OF FREEMASONARY Vol. 1, 1871, Chicago,; the masonic History co., p.363ff,: "Jéhovah est, de tous les mots significatifs de la maçonnerie, de loin le plus important".

Pareil pour l'emploi de l'expression "le grand architecte" :

Voici 4 exemples chez les témoins de Jéhovah :

Une partie très importante du plan du grand Architecte pour le salut de l'homme ne doit pas encore être achevée, sans cela le nouveau prince et la nouvelle économie auraient été dès longtemps manifestés.

Source : 🇫🇷 Etudes des écritures, vol I, Le Divin Plan Des Ages, page 67 + Cover

Le fait est que lorsque " l'appel céleste " cesse, c'est que le grand Architecte du plan des âges, a presque termminé cette partie de son plan qui devait s'accomplir durant l'âge de l'évangile...

Source : 🇫🇷 Etudes des écritures, vol II, Le temps est proche, page 228

Cette "maison spirituelle", ou palais royal, est encore associée dans la Bible au Royaume que le grand Architecte, le Dieu très haut, remet à son Fils fidèle.

Source : 🇫🇷 La Tour de garde, 15 septembre 1962, page 383 + Cover

Voici encore quelques extraits des doctrines de Russell : ... Qu'en attendant, le perfectionnement des consacrés qui croient au sacrafice expiatoire de Christ, se continue; quand le derrnière de ces " pierres vivantes ", "élues et précieuses, aura été taillée, façonnée et finie, le grand architecte les réunira toutes dans la première résurrection...

Source : 🇫🇷 Etudes des Ecritures, Le Mystère accompli, page 67 + Cover



Le degré Maçonnique


Ci-dessous : "The Pittsburgh"; 22 janvier 1915; p.12 - Sermon du Pasteur Russell : "The Regeneration of Churchand World" à New York au City Temple.

21-01-15

"The Pittsburgh", 22 janvier 1915, page 12 - à la fin du sermon

journal

What is the Soul? Over a hundred pages are devoted to the intensely interesting symbolisms of the Hebrew Tabernacle rites, with illustrations familiar to all who have taken a Masonic degree.

Traduction du texte : Plus de cents pages sont consacrées aux symbolismes intensément intéressants des rites du Tabernacle Hébreu, avec des illustrations familières pour tous ceux qui ont pris un degré Maçonnique.

Définition du mot "Maçonnique" : "Qui a trait à la franc-maçonnerie." (Linternaute Encyclopédie)

logo-wiki

Définition du "Degré maçonnique" : "En Franc-maçonnerie, un Degré, ou Grade conféré à un franc-maçon par des membres de sa loge qui le possèdent eux-mêmes. Plus que la marque d'une qualité qui serait définitivement acquise à celui qui la recoit, la réception d'un Grade s'accompagne toujours de nouveaux devoirs envers les autres et envers soi-même. Le récipiendaire se voit délivrer de nouveaux thèmes de méditation, au travers de symboles (objets, couleurs, nombres, ...) et de mythes nouveaux pour lui. (...) Le Degré désigne le niveau auquel travaille l'atelier à un moment donné." (Wikipédia; "Degré maçonnique")

Et comme précision, cet encart est celui d'un ouvrage maître (lit-on) de Russell dont cent pages traitent du temple et de la symbolique maçonnique reconnaissable pour tout maçon initié ! Publié et vendu par l'association des étudiants de la bible de Russell... Alors si l'on désirait un aveu écrit de l'origine maçonnique de la doctrine russellite on ne peut trouver plus clair! Une preuve également que ce discours de Russell à Passadena n'était pas un électron libre mais bien une part habituelle de la propagande doctrinale du "Pasteur"qui on le comprends par l'encart, révèle sa provenance...



L'oeil qui voit tout


aleister
Aleister crowley

Aleister crowley, un des plus grand sataniste qui changea son nom d' "Aleister Crowley" pour celui de « La Grande Bête 666 » de l’Apocalypse de Jean.
Ce Franc-maçon a révélé le secret du symbolisme de l'oeil qui voit tout dans un de ses livre, le livre de Thoth, qui est un manuel très avancé de lecture des carte tarot.
Ceci est l'oeil de lucifer, cet oeil s'appelle l'oeil d'Utchut ou l'oeil de Wedjat et c'est le symbole de l'oeil qui voit tout d'osiris ou d'horus.

Si on regade dans le livre intitulé "Création" des témoins de Jéhovah, on peut y voir l'oeil de lucifer à la page 320.

Sans doute, prétendront-ils que l'organisation n'a fait que reprendre l'oeuvre appelé "la croix" du peintre "Caspar David Friedrich", mais en vérité, la sélection de cette oeuvre n'est pas aussi anodine qu'elle souhaiterait le faire croire. Car non seulement, ce tableau est une oeuvre maçonnique, il suffit de voir en plus de l'oeil de lucifer, les 2 colonnes, et l'étoile tout en haut.
Mais en plus si vous regardez à la page 257, de ce même livre, vous observerez à la droite de la femme en rouge, derrière le premier brigand, lors de la crucifixion de Jésus, une scène homosexuelle qui a été soigneusement choisie par la Société Watchtower.

VOIR ICI la page 257

L'oeuvre de Caspar David Friedrich comportant l'oeil de lucifer, qui a été repris délibérément par la Société Watchtower à la page 320, du livre "Création".

creation p320 closer
page 320

Voir l'oeuvre de la page 320 en entier et en meilleure qualité : ICI



La pyramide maçonnique


Utilisation d'un autre symbole de la franc maçonnerie, par Charles Taze Russell, le fondateur de l'organisation des témoins de Jéhovah :

cover p83
billet
anim

En 1914 était projeté le "Photo-drame de la création", on aperçoit un oeil au sommet d'un triangle (à la page 46 sur 164 du PDF ici présent - source du PDF ICI

drama
sharp

Si vous êtes témoins de Jéhovah, vous pouvez aisément le vérifier sur votre site officiel, en regardant la vidéo intitulé "les témoins de Jéhovah la foi en action" (1 re partie), à 36 mn 58 s



L'école biblique de Gilead


Dans l'école biblique de Gilead, nous pouvons voir que le symbole de la franc-maçonnerie est déguisé subtilement en lettre "A" :

squareCompass

Gilead-School
Cliquer pour agrandir

Source : https://macsdowell.wordpress.com/2012/02/23/2-historical-theocratic-meetings-131st-gilead-grad-annual-mt/

Voici un exemple de site franc-maçon où l'on remplace la lettre " A " par le symbole officel de la franc-maçonnerie: http://events.r20.constantcontact.com/register/event?oeidk=a07edlw7stxfccde0b7&llr=eectmitab ou ici

Sur la page suivante, http://www.kansasmason.org/news/leadership-academy-registration-information/ on a ce logo

On pourrait également citer le "square" magazine : http://www.thesquaremagazine.com/the-square-online.html