Johannes Greber, était un prêtre allemand, qui réalisa des traductions du Nouveau Testament inspirées d'expériences de spiritisme. Ses expériences avec les esprits et leurs communications avec lui sont racontées dans son livre : "Communication With the Spirit World" publié en 1932.

Spiritworld 1937-cover 1937-Jean-1-1

Si aujourd'hui certains découvrent que les doctrines de l'organisation des témoins de Jéhovah entre en conflit avec la Parole de Dieu, il faut savoir que c'était déjà le cas le siècle passé. Dans l'espoir de palier à ce "problème", l'organisation décida de réaliser sa propre traduction "biblique". C'est la tâche qu'ont accomplie les traducteurs (anonymes et membres) de l'organisation des témoins de Jéhovah. Cette traduction qui s'est écartée du message transmis jusque-là, se trouva en position de faiblesse, lorsqu'il fallut contredire la divinité de Jésus, au profit de l'enseignement de l'organisation. En effet, ne pouvant utiliser les traductions bibliques majoritaires comme appui pour valider certains versets de leur propre traduction, la Watchtower Bible and Tract Society n'hésita pas de compenser en citant le nouveau testament du médium Johannes Greber. Et cela pendant plusieurs années. La traduction de Greber était surtout utilisée pour conforter la traduction de Jean 1:1, « et la Parole était un dieu. »

cover pref Jean-1-1
Nouveau Testament de Johannes Greber - Jean 1:1

Jean-1-1


Jean 1:1

Voici par exemple ce que nous lisons dans le livre (publié par l'organisation des témoins de Jéhovah) «La Parole», QUI EST-CE SELON JEAN ?, publié en 1962 à la page 5 :

La traduction d'un ancien prêtre catholique ne lui est pas dissemblable: "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était un dieu. Celle-ci était avec Dieu au commencement. Tout vint à l'existence par la Parole, et sans elle rien de ce qui a été créé ne vint à l'existence." (Jean 1:1-3).

"Nouveau Testament - Traduction et Explication nouvelles" de Johannes Greber, d'après les manuscrits les plus anciens (traduit de l'allemend en anglais), édition de 1937. La couverture de l'édition relié est décorée d'une croix estampée en or.

Source : «La Parole», QUI EST-CE SELON JEAN ? (1962), page 5 + cover

Egalement dans la version américaine, « The Word – Who is He ? – According to John »

Similar is the reading by a former Roman Catholic priest: "In the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was a god. This was with God in the beginning. Everything came into being through the Word, and without it nothing created sprang into existence." (John 1:1-3)

The New Testament - A New Translation and Explanation Based on the Oldest Manuscripts, by Johannes Greber (a translation from German into English), edition of 1937, the front cover of this bound translation being stamped with a gloden cross.

Source : « The Word – Who is He ? – According to John » (1962), page 5 + cover

Le premier ouvrage de référence majeur de la Watchtower, "Aid to Bible Understanding", publié en 1971, utilise également la traduction de Greber comme référence à Jean 1:1, pour soutenir la même traduction se trouvant dans la « Traduction du monde nouveau » :

A translation by a former Roman Catholic priest, Johannes Greber (1937 ed.) renders the second appearance of the the word "god" in the sentence as "a god."

Source : Aid to Bible Understanding (1971), page 1669 + cover

Traduction : Une traduction, de l’ex-prêtre catholique Johannes Greber (éd. 1937), rend la deuxième citation du mot « dieu » dans la phrase, ainsi : «un dieu».

Autre citation :

Similar is the reading by a former Roman Catholic priest: "In the beginning was the Word, and the Word was a god. This was with God in the beginning. Everything came into being throught the Word, and without it nothing created sprang into existence." (John 1:1-3) *

* The New Testament - A New Translation and Explanation Based on the Oldest Manuscripts, by Johannes Greber (a translation from German into English), edition of 1937, the front cover of this bound translation being stamped with a gloden cross.

Source : The Watchtower, 15 September 1962, page 554 + cover

En voici une autre :

Modern translations and Greek grammar make meaning clear
John 1:1, AT
"In the beginning the Word existed. The Word was with God, and the Word was divine."
"In the beginning was the Word, and the Word was with God; and the Word was a god." - The New Testament - A New Translation and Explanation Based on the Oldest Manuscripts (a translation from Germa into English; 1937), by Johannes Greber.

Source : Make sure of all things Hold fast to what is fine (1953-1965), page 489 + cover


Matthieu 27:52-53

Le nouveau testament de Johannes Greber (1937), rend ces versets comme suit :

Die Grabkammern wurden offen gelegt und viele Leichen der Entschlafenen empor gerichtet. In ihrer aufrechten Stellung ragten sie aus den Grabkammern heraus und wurden von vielen gesehen, die dort auf dem Rückwege zur Stadt vorüberkamen.

Matthäus 27:52-53  

L'organisation des témoins de Jéhovah cite notamment la traduction de Johannes Greber, en Matthieu 27:52-53. C'est aussi afin de conforter sa propre traduction de ce passage dans la TMN. Citons par exemple le livre "Aid to Bible Understanding qui essaye d'éliminer la référence à la résurrection des morts qui est survenue au moment de la mort de Jésus :

The translation by Johannes Greber (1937) of these verses reads as follows: "Tombs were laid open, and many bodies of those buried were tossed upright. In this posture they projected from the graves and were seen by many who passed by the place on their way back to the city."

Source : Aid to Bible Understanding (1971), page 1134 + cover

Les références à la traduction de Greber apparaissent plusieurs fois dans la Tour de Garde (Watchtower), jusqu’en 1976 :

Without wresting the Greek grammar, a translator can render Matthew 27:52, 53 in a way that suggests that a similar exposing of corpses resulted from the earthquake occurring at Jesus' death. Thus the translation by Johannes Greber (1937) renders the verses: "Tombs were laid open, and many bodies of those buried there were tossed upright. In this posture they projected from the graves and were seen by many who passed by the place on their way back to the city." - Compare the New World Translation.

Source : The Watchtower, 15 October 1975, page 640 + cover

The recent Guatemalan earthquake affected even some of those already dead. "Time" magazine reports that "several mourners who went to bury their dead in family plots found that the coffins of long-dead relatives had been uncovered by the quake." Something similar occurred during an earthquake in the Jerusalem area at Jesus' death. At that time, dead bodies were customarily placed in vaults or chambers cut from Palestine's soft limestone rock, often in hillsides. A report in the Bible, as translated by Johannes Greber, says that when Jesus died, "the earth quaked, and the rocks were shattered. Tombs were laid open, and many bodies of those buried there were tossed upright. In posture they projected from the graves and were seen by many who passed by the place on their way back to the city." Hence, rather than a resurrection, as some Bible translations imply, there appears to have been merely an exposure of the dead to observers, as in Guatemala.-Matt. 27:51-53.

Source : The Watchtower, 15 April 1976, page 231 + cover

Sans faire violence à la grammaire grecque, on peut traduire le texte de Matthieu 27:52, 53 d'une telle manière qu'il laisse entendre que, de la même façon, des cadavres ont été expulsés de leurs tombeaux par le tremblement de terre qui eut lieu à la mort de Jésus. La traduction anglaise de Johannes Greber (1937) rend ainsi ces versets: "Les tombeaux furent ouverts, et de nombreux corps de ceux qui étaient inhumés furent relevés. Dans cette position ils furent projetés hors des tombes et furent vus par beaucoup qui passaient par là pour rentrer dans la ville." - Voir la Traduction du monde nouveau.
   Ce tremblement de terre déchira le rideau du temple qui séparait le saint du Très-saint. Il projeta des cadavres hors de leurs tombeaux, et les passants qui les virent rapportèrent l'incident en rentrant à Jérusalem.

Source : La Tour de Garde, 15 Avril 1976, page 256 + cover

Un récit rapporté dans la Bible dit, selon une traduction anglaise de Johannes Greber, que lorsque Jésus mourut, "la terre trembla et des rochers se fendirent.Des tombes furent ouvertes, et de nombreux corps de ceux qui avaient été inhumés là furent relevés. Dans cette position, ils furent projetés hors des tombeaux et vus par de nombreux passants qui retournaient à la ville". Il ne s'agissait pas d'une résurrection, comme certaines traductions le laissent croire, mais tout simplement de la projection hors des tombes de cadavres qui ont été vus par des passants. C'est ce qui s'est passé au Guatemala. - Mat. 27:51-53.

Source : La Tour de Garde, 15 Octobre 1976, page 615 + cover

On notera que l'Organisation des témoins de Jéhovah à menti à demi-mot, lorsqu'elle a dit que certaines traductions "laissent croire" qu'il s'agit d'une résurrection. Car loin de le "laisser croire", la Bible l'a toujours enseigné très clairement. Il suffit de vérifier en comparant plusieurs traductions : ICI

Questions :   question

Pourquoi une organisation, qui croit les avertissements bibliques en rapport avec les médiums, les séances spirites et le spiritisme, utilise-t-elle une traduction écrite par un spirite pour appuyer sa propre traduction de la Bible ?

Est-ce que des doctrines mises de l’avant par des démons peuvent être vraies ?

Pourquoi les démons auraient-ils essayé de convaincre Greber que ses croyances étaient incorrectes, et de le convertir à des doctrines contenant des lumières et vérités de Jéhovah, quand les croyances de Greber étaient, au départ, celles de la "chrétienté apostate, un catholique" selon la Watchtower ?

Autrement dit pourquoi les démons auraient-ils voulu amené Greber à la connaissance exacte de la parole de Dieu ?

Est-ce que tu devrais t'associer avec une organisation dont les enseignements concordent avec ceux enseignés par des démons ?

Pourquoi, l'organisation des témoins de Jéhovah, après avoir condamné les travaux réalisés par des démons et un médium, a finalement décidé, en toute connaissance de cause, de s'appuyer sur ces travaux afin de soutenir sa traduction similaire ?

interro

En toute connaissance de cause

L'organisation des témoins de Jéhovah a cité le médium Johannes Greber en toute connaissance de cause.

Pour ceux qui auraient encore des doutes, sachez que l'organisation des TJ avait déjà enseigné 20 ans auparavant, que la traduction de Johannes Greber a été réalisé avec l'aide des mauvais esprits :

Voici ce qu'à dit Johannes Greber dans la préface à sa version du Nouveau Testament, déposée en 1937: " J'étais moi-même un prêtre catholique et jusqu'à l'âge de 48 ans je n'ai jamais cru à la possibilité de communiquer avec le monde des esprits de Dieu. Le jour est venu cependant où j'ai involontairement fait le premier pas vers une telle communication et fait des expériences qui m'ont profondément ébranlés... Mes expériences sont rapportées dans un livre qui a paru en allemend et en anglais et qui porte ce titre: "Communication avec le monde des esprits: Ses lois et son dessein"... Dans la préface du livre mentionné ci-dessus, l'ex prêtre Greber déclare: "Le livre le plus expressément spirit est la Bible." Sous cette impression, Greber s'efforce de donner à sa traduction du Nouveau Testament une saveur spirite... Il est clair que les esprits auxquels croit l'ex-prêtre Greber l'ont aidé dans sa traduction... Cependant quand l'apôtre Jean dit "éprouver les esprits", il ne nous invite pas à nous mêler de spiritisme, à entrer en communication avec les esprits au moyen de médiums, de planchettes spirites, et à chercher à savoir si l'on affaire à un bon où à un mauvais esprit... Il y a longtemps Jéhovah fit dire par inspiration au prophète Esaïe: " Enveloppe cet oracle, scelle cette révélation, parmi mes disciples. Si l'on vous dit: Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, qui poussent des sifflements et des soupirs, répondez: Un peuple ne consultera-t-il pas son dieu ? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants ? A la loi et au témoignage! Si l'on ne parle pas ainsi, il n'y aura point d'aurore pour le peuple. Il sera repoussé dans d'épaisses ténèbres... Mais, dira-t-on, les spirites eux-mêmes affirment consulter la Bible. cela sert plutôt comme une amorce pour apaiser la conscience et faire croire que le spiritisme est quelque chose de biblique, de chrétien, ayant l'approbation de Jéhovah. Telle est la tactique des faux apôtres du Christ dont l'apôtre Paul a dit: " Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n'est pas étonnant, puisque satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministre de la justice... Il est clair que les esprits avec qui les spirites sont en communication sont contre la Bible et son Auteur Jéhovah Dieu ainsi que son Fils Jésus-Christ. Pourquoi ? Parce que la Bible, Jéhovah et Jésus-Christ sont contre de tels spirites... Il n'est pas nécessaire de se mêler de spiritisme pour savoir si les esprits avec lesquels communique cette religion sont bons ou mauvais. Ce sont tous de mauvais esprits, car ils agissent tous sur la base d'un mensonge, comme a fait le "chef des démons", Satan le Diable en Eden... Et comme l'apôtre Pierre dit que Jéhovah a suscité son Fils Jésus-christ comme le grand Prophète annoncé, il faut choisir: soit l'écouter soit écouter les démons par l'entremise des médium.. Les vrais chrétiens doivent fuir le spiritisme et écouter Jésus-Christ, le principal Prophète de Jéhovah, car l'apôtre Pierre dit: "quiconque n'écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple."

Source : La Tour de Garde, 1 Juillet 1956, page 198, page 199 + cover

Egalement dans la version américaine :

Says Johannes Greber in the introduction of his translation of The New Testament, copyrighted in 1937: "I myself was a Catholic priest, and until I was forty-eight years old had never as much as believed in the possibily of communicating with the world of God's spirits. The day came, however, when I involuntarily took my first step toward such communication, and experienced things that shook me to the depths of my soul... My experiences are related in a book that has appeared in both German and English and bears the title, Communication with the Spirit-World: Its Laws and Its Purpose." [...] In the Foreword of his aforementioned book ex-priest Greber says: "The most significant spiritualistic book is the Bible." Under this impression Greber endeavors to make his New Testament translation read very spiritualistic. [...] Very plainly the spirits in which ex-priest Greber believes helped him in his translation. However, when the apostle John says, "Try the spirits," or, "Test the spirits," he does not mean for us to dabble in spiritualism and get in touch with the spirits by means of spirit mediums, ouija boards or planchettes or other spiritistic paraphernalia and try out which is a good spirit and wich is a bad one. [...] Long ago Jehovah God inspired his prophet Isaiah to say: "Bind up the testimony, seal the teaching among my disciples. And when they say to you, 'Consult the mediums and the wizards who chirp and mutter,' should not a people consult their God? Should they consult the dead on behalf of the living? To the teaching and to the testimony! Surely for this word which they speak there is no dawn. They will..be thrust into thick darkness." [...] But, someone will protest, the spiritualists themselves claim to go to the Bible also. Yes, but this is all as a bait, as a disguise, to calm the conscience and to entice one into spiritualism as something Biblical, Scriptural, having God's approval and being thoroughly Christian. It follows the tactics of false apostles of Christ, of whom the true apostle Paul wrote: "Such men are false apostles, deceitful workers, transforming themselves into apostles of Christ. And no wonder, for Satan himself keeps transforming himself into an angel of light. It is therefore nothing great if his ministers also keep transforming themselves into ministers of rightousness." [...] The evidence is clear that the spirits with whom this leading spiritualist communicates are against the Bible and its Author Jehovah God ans his Son Jesus Christ. Why so? Because the Bible and Jehovah and Jesus Christ are against those spirits [...] We do not have to dabble in spiritualism to find out whether those spirits with which this religion communicates are good or bad spirits. They are all bad spirits, for they are all acting out a lie, the way the "ruller of the demons," Satan the Devil, did at his beginning in Eden. [...] since the apostle Peter said that Jehovah had raised up his Son Jesus Christ as that great Prophet, to whom to listen, the choice is one of either listening of him or listening to the demon spirits by means of spirit mediums. (Acts 3:20-23, NW) The true Christians are obliged to shun spiritualism and listen to Jehovah's Chief Prophet Jesus Christ, for the apostle Peter said: "Indeed, any soul that does not listen to that Prophet will be completely destroyed from among the people." - Deut. 18:18, 19, NW.

Source : The Watchtower, 15 February 1956, page 110, page 111, page 112, page 114 + cover


Ainsi, après avoir affirmé que le nouveau testament de Johannes Greber à été réalisé avec l'aide des démon, l'organisation des témoins de Jéhovah décide consciemment, de citer celle-ci comme appui à sa propre traduction (la traduction du monde nouveau).

Hypocrisie

Ayant été dénoncé par de nombreuses personnes, l'organisation tenta de se disculper en 1983, en feignant d'apprendre les liens entre Johannes Greber et le spiritisme

Questions des lecteurs

Pourquoi, ces dernières années, “La Tour de Garde” n’a-t-elle pas utilisé la traduction de Johannes Greber, un ancien prêtre catholique?

Cette version a parfois été utilisée pour appuyer la façon dont les textes de Matthieu 27:52, 53 et Jean 1:1 sont rendus dans la Traduction du monde nouveau et dans d’autres versions faisant autorité. Toutefois, comme l’indique la préface de l’édition de 1980 du Nouveau Testament de Johannes Greber, ce traducteur comptait sur le “monde des esprits de Dieu” pour l’éclairer sur la façon dont il devait traduire certains textes difficiles. Nous lisons en effet: “Sa femme, médium du monde des esprits de Dieu, servit souvent d’instrument pour transmettre au pasteur Greber les réponses exactes provenant des messagers de Dieu.” La Tour de Garde estime donc qu’il ne convient pas d’utiliser une version si étroitement liée au spiritisme (Deutéronome 18:10-12). La traduction des textes cités plus haut telle qu’elle apparaît dans la Traduction du monde nouveau repose sur une base solide et ne dépend pas de la version de Greber pour être valable. Nous ne perdons donc rien en cessant d’utiliser le Nouveau Testament de Greber.

Source : La-Tour-de-Garde-01-Juillet-1983, page 31 + cover

La Tour de Garde du 1 Juillet 1956 (page 198 et page 199), réfute la fausse excuse présenté ici, dans ce numéro du 1er Juillet 1983. En effet, citer la préface de l’édition de 1980 du N.T. de Johannes Greber, comme déclencheur de prise de recul avec cette traduction, n'a aucun crédit, lorsqu'on considère les affirmations publiées 24 ans plus tôt, par l'organisaton des témoins de Jéhovah : "Il est clair que les esprits auxquels croit l'ex-prêtre Greber l'ont aidé dans sa traduction".

1956

Par conséquent, l'organisation des témoins de Jéhovah savait très bien sur qui elle s'appuyait entre 1956 et 1983.

Notons que dans le numéro du 1er Juillet 1983, l'organisation a été obligé de reconnaître que "cette version a parfois été utilisée pour appuyer la façon dont les textes de Matthieu 27:52, 53 et Jean 1:1 sont rendus dans la Traduction du monde nouveau".