Colossiens 1:16-20

 


Sommaire

Introduction
Vérifions la source !
On ne s'improvise pas horloger !
Mais pourquoi ce rajout ?
Transgression de la règle de typographie
   1) Dénaturation du message transmis
   2) Conditionnement des fidèles, via la transgression de la règle typographique
20 traductions bibliques


 

Voici ce que nous lisons dans la Traduction du monde nouveau (la Bible des témoins de Jéhovah) en Révélation 22.18-19 :

J’atteste à tout homme qui entend les paroles de la prophétie de ce rouleau : Si quelqu’un ajoute à ces choses, Dieu lui ajoutera les plaies qui sont écrites dans ce rouleau ; et si quelqu’un enlève quelque chose aux paroles du rouleau de cette prophétie, Dieu enlèvera sa part des arbres de vie et de la ville sainte, choses à propos desquelles on a écrit dans ce rouleau.

Révélation 22:18-19 - TMN  

À la lecture de ce texte, ils semblerait au premier abord, que les témoins de Jéhovah soient d'accord avec les chrétiens, sur le fait qu'il ne faut rien ajouter, et ne rien retrancher à la Parole de Dieu, la Bible.

Néanmoins, un problème surgit, lorsque ces mêmes témoins de Jéhovah, acceptent passivement, la manière dont le texte de Colossiens 1.15-20 est traduit dans la Traduction du monde nouveau (TMN).

Lisons ce texte :

Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute création ; parce que par son moyen toutes les [autres] choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, que ce soient trônes, ou seigneuries, ou gouvernements, ou pouvoirs. Toutes les [autres] choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. Il est aussi avant toutes les [autres] choses, et par son moyen toutes les [autres] choses ont reçu l’existence, et il est la tête du corps, la congrégation. Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, pour devenir celui qui est le premier en toutes choses ; parce que [Dieu] a jugé bon [de faire] habiter en lui toute plénitude et, par son intermédiaire, de réconcilier de nouveau avec lui-même toutes les [autres] choses en faisant la paix grâce au sang [qu’il a versé] sur le poteau de supplice, que ce soient les choses sur la terre ou les choses dans les cieux.

Colossiens 1.15-20 - TMN  

Comme vous le voyez ici, la société Watchtower a inséré à plusieurs reprises dans le texte, le mot "autres" entre crochets. Vous pouvez vérifier cela dans votre TMN. Ou dans le lien suivant : TMN avec notes et références, page 1502 (Colossiens 1:16-20)

 

Vérifions la source !


Ce mot "autres", suggère au lecteur, qu'il y a quelque chose de créé, en plus de toutes les choses.

Mais est-ce que cette suggestion, contenue dans le mot "autres" de la TMN, existe-t-elle dans le texte grec ?

Pour le vérifier, ouvrons la traduction interlinéaire du Royaume (Kingdom Interlinear Translation - KIT) :

Petit rappel : Dans la page de la KIT, la partie de gauche c'est le texte grec, avec au-dessous sa signification fondamentale en anglais, et la partie de droite c'est la traduction rendue dans la TMN.

kit-Col-1-16

Source : Kingdom Interlinear Translation, Colossiens 1:16-20 - [cover]

Nous voyons clairement que les mots "autres" (other en anglais) n'existent pas dans le texte original grec.

Dans le texte grec, seules toutes les choses (all things en anglais) ont été créées par Jésus. Il n'existe pas autre chose qui aurait été créé sans Jésus. C'est pourquoi, toutes les traductions bibliques (en dehors de la TMN) rendent fidèlement ce que nous trouvons dans le texte original.

Colossiens 1:16-20
Texte grec
La Bible
(toutes traductions confondues)
La TMN
τά πάντα (toutes les choses)
toutes les choses
toutes les [autres] choses

Par conséquent, la Bible des témoins de Jéhovah est la seule traduction a avoir incorporé cet élément étranger, à ce qui nous avait été transmis.

 

On ne s'improvise pas horloger !


Quiconque touche à un rouage divin, voit tout le mécanisme se dérégler. Rajouter un mot au texte divin, à pour conséquence la perte de cohérence.
Grâce à Dieu, nous pouvons tous le vérifier. En effet, il suffit de comparer Colossiens 1:16 avec Jean 1:3 :

Commençons par lire ces 2 versets dans la Bible Darby :

Toutes choses furent faites par elle, et sans elle pas une seule chose ne fut faite de ce qui a été fait.

Jean 1:3 (Darby)  


car par lui ont été créées toutes choses, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, soit trônes, ou seigneuries, ou principautés, ou autorités : toutes choses ont été créées par lui et pour lui ;

Colossiens 1:16 (Darby)  

Et maintenant, lisons ces 2 mêmes versets dans la Traduction du monde nouveau :

Toutes choses vinrent à l’existence par son intermédiaire, et en dehors de lui pas même une chose ne vint à l’existence. Ce qui est venu à l’existence.

Jean 1:3 (TMN)  


parce que par son moyen toutes les [autres] choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, que ce soient trônes, ou seigneuries, ou gouvernements, ou pouvoirs. Toutes les [autres] choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui.

Colossiens 1:16 (TMN)  

Donc :

Colossiens 1:16
Jean 1:3
DARBY
Toutes choses
yes
Toutes choses
yes
TMN
Toutes les [autres] choses
no
Toutes choses
yes

 

Par conséquent, c'est au sein de la TMN, qu'on retrouve les 2 interprétations qui s'opposent.

1) Dans la première, Jésus est à l'origine toutes les choses existantes sans exception (Jean 1:3)
2) Dans la seconde, Jésus est à l'origine toutes les choses se trouvant en dehors d'une "autre chose" (Colossiens 1:16-20)

Il n'aura pas échappé à certains, que le sens profond de "toutes choses" en Jean 1:3, trouve confirmation dans le même verset :

Toutes choses furent faites par elle, et sans elle pas une seule chose ne fut faite de ce qui a été fait. (Jean 1:3)

Jean 1:3 (Darby)  

Ce verset prouve qu'il est impossible de trouver une seule chose existante, qui aurait été faite sans Jésus (la Parole).

Mais alors, pourquoi la société Watchtower, a-t-elle donc décidé de rajouter un élément étranger au texte original, à 5 reprises ?

 

Mais pourquoi ce rajout ?


Afin de comprendre le motif qui est à l'origine de ce rajout, lisons le texte fidèlement traduit. Prenons la Traduction du monde nouveau, et retirons ce qui a été rajouté entre crochets :

Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute création ; parce que par son moyen toutes les choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, que ce soient trônes, ou seigneuries, ou gouvernements, ou pouvoirs. Toutes les choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. Il est aussi avant toutes les choses, et par son moyen toutes les choses ont reçu l’existence, et il est la tête du corps, la congrégation. Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, pour devenir celui qui est le premier en toutes choses ; parce que [Dieu] a jugé bon [de faire] habiter en lui toute plénitude et, par son intermédiaire, de réconcilier de nouveau avec lui-même toutes les choses en faisant la paix grâce au sang [qu’il a versé] sur le poteau de supplice, que ce soient les choses sur la terre ou les choses dans les cieux.

Colossiens 1.15-20 - TMN (sans les mots entre crochets)  

En écoutant le message, tel qu'il nous a été transmis, nous entendons que Jésus est le créateur de toutes choses. Cette déclaration biblique est inacceptable pour la société Watchtower. Adhérer au texte, qui présente Jésus comme étant à l'origine de la création, serait synonyme de reconnaître que Jésus est également Dieu. D'ailleurs, à ce sujet, nous lisons dans la TMN, au Psaume 102.25-26 que le Créateur (fondateur) de la terre et des cieux c'est Dieu (Jéhovah).

Autrefois tu as posé les fondements de la terre, et les cieux sont l’œuvre de tes mains. Eux périront, mais toi, tu tiendras ; et comme un vêtement, eux tous s’useront. Comme des habits, tu les remplaceras, et ils achèveront leur temps.

Psaume 102.25-26 TMN  

Si on regarde ce verset dans la Traduction du monde nouveau avec notes et référence, on constatera qu'il y a la lettre " t " au-dessus du mot "main".

Cette lettre " t ", nous renvoie à Hébreux 1:10

TMN p807

Voici la page originale de la Traduction du monde nouveau, avec notes et références, page 807

Or qui est le fondateur de la terre en Hébreux 1.10-12 ?

Est ce Jéhovah ?

Vérifions ce qui est écrit :

TMN page 1526

Voici la page originale de la Traduction du monde nouveau, avec notes et références, page 1526

En fait, il s'agit du Seigneur Jésus ! (Je vous invite à lire Hébreux chapitre 1 en entier dans plusieurs traductions bibliques)

Remarque : Si vous lisez Hebreux 1:12, vous verrez qu'un renvoie est également fait vers Psaume 102.26.

 

 

Transgression de la règle de typographie


 

erase

 

Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute création ; parce que par son moyen toutes les [autres] choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, que ce soient trônes, ou seigneuries, ou gouvernements, ou pouvoirs. Toutes les [autres] choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. Il est aussi avant toutes les [autres] choses, et par son moyen toutes les [autres] choses ont reçu l’existence, et il est la tête du corps, la congrégation. Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, pour devenir celui qui est le premier en toutes choses ; parce que [Dieu] a jugé bon [de faire] habiter en lui toute plénitude et, par son intermédiaire, de réconcilier de nouveau avec lui-même toutes les [autres] choses en faisant la paix grâce au sang [qu’il a versé] sur le poteau de supplice, que ce soient les choses sur la terre ou les choses dans les cieux.

Colossiens 1.15-20 - TMN  

Voir Col 1:16-20 dans la Traduction du monde nouveau (TMN) avec notes et références, page 1502

1) Dénaturation du message transmis:

Nous voyons au-dessus, que la TMN contient à 5 reprises le mot "autres" entre crochets. En typographie, le rôle des crochets"[...]", est d'indiquer au lecteur, la présence d'une intervention extérieure au texte original. (Voir ici). On les utilise pour un remplacement ou pour un rajout qui aurait vocation d'aide à la compréhension du texte. Dans le cas de Colossiens 1:16-20, dans la TMN, il ne s'agit pas d'un remplacement, mais d'un rajout. Or, ce rajout n'a pas lieu d'être, puisque le texte est clair. Vérifions-le, en lisant le texte de la TMN, sans la retouche apportée par l'organisation :

par son moyen toutes les choses ont été créées dans les cieux et sur la terre... Toutes les choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. Il est aussi avant toutes les choses, et par son moyen toutes les choses ont reçu l’existence... celui qui est le premier en toutes choses... réconcilier de nouveau avec lui-même toutes les choses... que ce soient les choses sur la terre ou les choses dans les cieux..

TMN - sans rajout des crochets  

Nous constatons que le texte est limpide. Nous ne rencontrons aucune difficulté de compréhension. Nous saisissons le message transmis.

En lisant le texte original, les traducteurs de l'organisation ont compris que le message biblique, met en péril le message des ouvrages produits par l'organisation des témoins de Jéhovah (anté TMN). Vouloir exprimer à tout prix la pensée de l'organisation, exige une retouche du texte original. Leur solution fut l'inclusion inapropriée des crochets.

2) Conditionnement des fidèles, via la transgression de la règle typographique:

Dans un état de confiance totale, les fidèles de l'organisation acceptent comme parole d'évangile, ce qui est transmis dans les ouvrages intrinsèque de l'organisation. Mais est-ce sage d'agir ainsi ? La Bible n'est-elle pas le seule livre inspirée ?

Et d'ailleurs, si on considère que la Bible est inspiré par Dieu, ne doit-on pas se soucier de retransmettre fidèlement son message ?

Négligeant cet aspect, l'organisation des témoins de Jéhovah à clairement fait du "forcing" dans l'esprit de ses adeptes, oubliant volontairement de leur indiquer ce qui ne venait pas du texte inspiré. Loin de porter une accusation gratuite ou infondée, je vous propose de vérifier ce fait de vos propres yeux. Voici un recueil de versets bibliques intitulé :« Assurez-vous de toutes choses ». Nous constatons que ce livre publié à grande échelle, comporte une citation dénaturée de Colossiens 1:16-17. En effet, le mot "autres" a été inséré à 5 reprises dans ce passage, sans les crochets [...] :

Assurez-vous Cover Assurez-vous p275
Assurez-vous p275

Source : "Assurez-vous de toutes choses", page 275 - 1969

 

Voyons de plus près un second ouvrage. Il s'agit du premier volume d'une serie de 7 livres, qui ont pour nom : "Auxilière pour une meilleure intelligence". À la page 79, nous trouvons à nouveau une citation de Colossiens 1:16-20, dont les crochets typographiques sont manquants :

AUX_Cover Aux vol1 p79
Aux vol1 closer

Source : Auxilière pour une meilleure intelligence de la Bible, Vol 1, page 79

 

La torsion du passage est grave et évidente. Il n'aura pas échappé à certains d'entre vous, que l'organisation de témoins de Jéhovah, vient de commettre une seconde infraction qui l'éloigne encore plus du texte inspiré. En effet, dans cet ouvrage sorti de ses presses, elle va jusqu'à faire audacieusement une citation dénaturée de Jean 1:3, en lui associant le mot autres. Et sans les crochets bien entendu. C'est inadmissible ! car toutes les traductions enseignent que la parole est à l'origine de toutes choses sans exception. Nous pouvons même le vérifier en lisant ce verset dans la TMN :

Toutes choses vinrent à l’existence par son intermédiaire, et en dehors de lui pas même une chose ne vint à l’existence.

Jean 1:3 - TMN  

Aussi sincères et confiants que soient les fidèles témoins de Jéhovah, ils se retrouvent conditionnés à leur insu. En assimilant l'interprétation orientée de l'organisation, ils pensent assimiler la Parole de Dieu. Et cela est inacceptable. Car chaque témoin de Jéhovah, devrait avoir la possibilité de savoir ce qui existe dans le texte original, et ce qui a été greffé à celui-ci. Un messager n'a pas le droit de rajouter un élément étranger au message qu'il transmet.

question Posons-nous la question suivante :

1) Est-ce que le rajout des mots "autres" dans ce passage de Colossiens 1:16-20, est le résultat obtenu par les traducteurs membres de l'organisation, lors de la confection de la Traduction du monde Nouveau en 1950 ?

2) Où est-ce plutôt l'insertion dans la TMN, d'une croyance antérieure et intrinsèque à l'organisation des TJ ?

exclamation-point

Lisons la réponse dans La Tour de Garde de Mars 1913 (soit 37 ans avant la conception de la TMN) :

Les Ecritures nous montrent que notre Seigneur fut le commencement de la création de Dieu, le premier-né de toute créature, le premier et le dernier; que le Père ne créa aucun autre être, et que c'est par notre Seigneur que toutes les autres choses furent créés. En d'autres termes, le pouvoir du Père fut exercé par son Fils unique engendré.

La Tour de Garde, Février 1913, page 16

 

N'est-ce pas révélateur ? Il faut remettre les choses dans leur contexte pour les discerner. En cette date de 1913, le concept des "autres choses" n'était imprimé dans aucune Bible. Là où la Bible (toutes versions confondues) enseignait que "Toutes choses" furent créées par Jésus, de son côté l'organisation des TJ enseignait par le biais de son propre organe de communication (La Tour de Garde), une doctrine différente.

Il va de soi que cette information nous permet légitimement de remettre en cause la validité de ce passage dans la TMN. En effet, par définition, on ne peut même pas dire que ce passage de Colossiens 1:16-20 ait été "traduit".

 

Voici un autre texte, encore plus ancien (43 ans avant la fabrication de la TMN), où l'organisation des Témoins de Jéhovah oriente délibérément la pensée de ses fidèles :

Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui." Le contexte nous dit qu'il était dès le commencement avec le Père: il était la Parole, le Verbe et le représentant personnel du Père dans l'oeuvre de la création de tout le reste des ouvrages de Dieu.

Le Phare de la Tour de Sion, Juin 1907, page 49

N'est-il pas frappant de voir qu'au sein du même texte précité, nous lisons la contradiction ?

Il y a bien contradiction entre le texte inspiré et celui de l'organisation des témoins de Jéhovah :

Biblia

Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui."

logo wt

de tout le reste des ouvrages de Dieu

La Bible est formelle : Jésus a TOUT créé. Le mot "TOUT" exclus par définition, l'hypothèse d'un reste de quelque chose d'autre. (Idem pour le mot RIEN)

 

 

Voici Colossiens 1:15-20, dans 20 traductions bibliques :


1) La Bible TOB :

TOB pref TOB Col 1:15-20 TOB Col 1:15-20 closer

2) La Bible de Jérusalem :

Jerusalem cover Jerusalem Col 1-15 Jerusalem closer

3) La Sainte Bible selon la Vulgate :

Bible Selon Vulgate Cover Bible Selon Vulgate Col 1-15
Bible Selon Vulgate closer

4) La Sainte Bible Ostervald Révisée - 1996 :

Ostervald Rev 1996 pref Ostervald Rev 1996 Col 1-15
Ostervald Rev 1996 closer

5) La Sainte Bible Darby :

Darby pref Darby Col 1-15 Darby closer

6) Le Nouveau Testament du Chanoine Osty :

Osty Cover Osty Col 1-15
Osty closer

7) Nouveau Testament (Annoté) par le T. R. Père Buzy - édition 1949 :

NT Buzy 1949 Cover NT Buzy 1949 Col 1-15
NT Buzy 1949 closer

Voici ce que nous dit la note concernant Col 1:15 (premier-né de toute créature) :

c) Cette expression affirme sa priorité d'existence sur toute créature. Nous apprendrons ailleurs que son existence est éternelle.

Source : Note de Col 1:15, dans le Nouveau Testament (Annoté) par le T. R. Père Buzy - 1949

8) Le Nouveau Testament de l'abbé Buzy :

NT BUZY preface NT BUZY Col 1-15
NT BUZY closer

9) La Bible de Genoude :

DeGenoude 1880 Tom3 preface DeGenoude 1880 Tom3 Col 1-15
DeGenoude 1880 Tom3 closer

10) Le Nouveau Testament de l'abbé Jean Baptiste Glaire :

NT Glaire preface NT Glaire Col 1-15
NT Glaire closer

11) La Bible du Cardinal Lienart :

Cardinal Lienart preface Col 1-15
Cardinal Lienart closer

12) Nouveau Testament d' Hugues Oltramare - 1879 (avec des révisions de 1900) :

Oltramare NT Cover Oltramare NT Col 1-15
Oltramare NT closer

13) L'Emphatic Diaglott de Benjamin Wilson. (dont la société Watchtower a acquis les droits exclusifs de publication) :

Diaglott preface Diaglott Closer
Diaglott closer

14) Le Nouveau Testament par Lemaistre de Sacy - 1844 :

Sacy 1844 Cover Sacy 1844 pref Sacy 1844 Col 1-15 Sacy 1844 Col 1-16
Sacy 1844 Col 1-15 closer
Sacy 1844 Col 1-16 closer

15) Le Nouveau Testament, version d'Ostervald non daté (avant 1903) :

Ostervald av1903 Cover Ostervald av1903 pref Ostervald av1903 Col 1-15
Ostervald av1903 closer

16) Nouveau Testament, Chanoine E. Osty, 2e édition revue et corrigée - 1949 :

Osty 1949 Cover Osty 1949 pref Osty 1949 Col 1-15 Osty 1949 Col 1-16
Osty-1949-Col-1-15
Osty 1949 Col 1-16 closer

Notes v16 et v17 :

15.   Le Fils est antérieur et supérieur à tout être créé.
16.   Le Fils est le principe et le centre d'unité de la création entière. Il est au-dessus de toutes les puissances angéliques, si haut placées soient-elles et quel que soit leur nom.
17.   Le Fils est le principe de conservation et d'harmonie du monde.

Source : Nouveau Testament, Chanoine E. Osty, 2 édition revue et corrigée - 1949, notes de Colossiens 1:15-17

17) Nouveau Testament, Louis Segond, nouvelle édition revue - 1956 :

NT SG 1956 Cover NT SG 1956 pref NT SG 1956 Col 1-15
NT SG 1956 closer

18) Nouveau Testament interlinéaire Grec/Français - Maurice Carrez - 1993 (4 traductions) :

interlineaire GF NTI GF MC
1) GNT (Texte Grec) : ... τὰ πάντα...
2) Traduction littérale (sous le Grec) : ... Toutes choses...
3) TOB (En haut à gauche) : ... Tout...
4) FC (En bas à gauche) : ... Tout...

19) Nouveau Testament Nestle Aland, 28 e édition, (Grec - Anglais) :

NT Nestle-Aland Cover NT Nestle-Aland pref NT NA Col 1-15 NT NA Col 1-16 NT NA Col 1-17 NT NA Col 1-17b
NT-NA-Col-1-16-20 NT-NA-Col-1-16-20

20) La Sainte Bible avec commentaires de John MacArthur.

John Mac Arthur Cover John Mac Arthur pref John Mac Arthur Col 1-15
John Mac Arthur Closer

Voir la note du dessous :

le premier-né de toute la création. Cf. v. 18. En gr., "premier-né" pouvait désigner celui qui était né le premier d'un point de vue chronologique, mais le plus souvent cela évoquait la prééminence en matière de position sociale ou de rang (voir la note sur Hébreux 1:6; cf. Ro 8:29). Aussi bien dans la culture grecque que juive, le premier-né était celui des fils - qu'il soit l'aîné ou pas - qui avait le droit de recevoir l'héritage de son père. Le terme qualifiait Israël, même s'il ne s'agissait pas de la première des nations, car il n'en avait pas moins la prééminence (cf. Ex 4:22; Jé 31:9). Ici, "premier-né" ne désigne donc pas le premier créé, mais celui qui est placé au rang le plus élevé (cf. Ps 89:28; Ap 1:5), et cela pour plusieurs raisons:
Christ ne peut être en même temps le fils unique et celui qui a été engendré le premier (cf. Jn 1:14, 18; 3:16, 18; 1 Jn 4:9);
quand il est question du premier-né d'un groupe, celui-ci est au pluriel (cf. v. 18, Ro 8:29), or la "création" est au singulier;
en enseignant que Christ était un être créé, Paul aurait apporté de l'eau au moulin de l'hérésie qu'il voulait justement réfuter;
Christ ne peut avoir été créé tout en étant aussi le créateur de toutes choses (v.16). Par conséquent, Jésus est bien le premier-né, mais au sens où il jouit de la prééminence (v.18) et possède donc, à ce titre, le droit d'héritage (cf. Hé 1:2; Ap 51-7, 13). Il existait avant la création, et il est élevé au-dessus d'elle. Voir les notes sur Ps 2:7; Ro 8:29.

Source : La Sainte Bible avec commentaires de John MacArthur, note de Colossiens 1:15 (le premier-né de toute la création).