Esaïe 9:5 (Isaïe 9:6)

 

 

Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; et la domination princière sera sur son épaule. Et on l’appellera du nom de Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père éternel, Prince de paix.

Isaïe 9:6 - TMN  

 

Identification du Dieu Fort :

 

Si nous prenons la Traduction du monde (TMN), nous verrons que le versets d'Isaïe 9:6 nous renvoie à Luc 1:35 et Luc 2:11 :

 

 

 


Isa 9:6 Ref TMN
Isa-9-6-Ref-closer

Voici ces 2 versets dans la TMN :

En réponse l’ange lui dit : “ De l’esprit saint viendra sur toi, et de la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi aussi ce qui naîtra sera appelé saint, le Fils de Dieu.

Luc 1:35 - TMN  

parce qu’il vous est né aujourd’hui un Sauveur, qui est Christ [le] Seigneur — dans la ville de David.

Isaïe 9:6 - TMN  


Ainsi, les témoins de Jéhovah ne remettent pas en question la nature prophétique de ce verset qui annonce Jésus-Christ, et ils L'identifient comme étant le Dieu fort.

 

Argument avancé par les témoins de Jéhovah :

 

Les témoins de Jéhovah arrivent à la conclusion que le Dieu Fort d'Isaïe 9:6 ('El gibbôr en hébreu) ne peux pas être Jéhovah, car ce dernier est Dieu Tout Puissant ('El Shadday). Ainsi, les témoins de Jéhovah considère le terme 'El gibbôr, comme réducteur pour Jéhovah, et aboutissent à la conclusion qu'il s'agit d'un Dieu inférieur.

power

C'est l'explication, que nous trouvons (par exemple) en commentaire de ce verset d'Isaïe 9:6 (TMN):

TMN Ref Cover TMN Ref Isaie 9:6
TMN Ref Isaie 9:6_note

 

Argument réfuté par la Bible :

 


Il suffit d'ouvrir la TMN en  Isaïe 10:21  et en  Jéremie 32:18  pour voir que Jéhovah aussi est appelé Dieu fort ('El gibbôr).

Un reste seulement reviendra, le reste de Jacob, vers le Dieu fort ('El gibbôr).

Isaïe 10:21 - TMN  

Celui qui use de bonté de cœur envers des milliers et qui paie la faute des pères dans le sein de leurs fils après eux, le [vrai] Dieu, le Grand, le fort, Jéhovah des armées est son nom,

Jérémie 32:18 - TMN  

Ce dernier verset enseigne clairement que le Dieu Fort c'est le vrai Dieu

Messieurs les témoins de Jéhovah croyez-vous en l'existence d'un seul vrai Dieu ?

si OUI, quel est son nom ?

Jéhovah me direz-vous !

Alors relisons Isaïe 9:6 TMN

Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; et la domination princière sera sur son épaule. Et on l’appellera du nom de Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père éternel, Prince de paix.

Isaïe 9:6 - TMN  

Pourquoi dans ce cas, considérer Jésus comme "un dieu", l'un des multiples "dieux" ou des nombreux "seigneurs" (1 Corinthiens 8:5 - TMN). Satan, le diable ne porte-t-il pas cette même étiquette en 2 Corinthiens 4:4 ?

Alors que la Bible attribue à Jésus le titre de Dieu fort, qui est également porté par Dieu, le Vrai Dieu :

 

Dieu Fort

down-arrow-red
Vrai Dieu

Jérémie 32:18

Dieu Fort

down-arrow-red
Dieu

Isaïe 10:21

Dieu Fort

down-arrow-red
Jésus

Isaïe 9:6

Traduction du monde nouveau: petite bordeau
TMN bordeau Jer 32:18 TMN bordeau Isa 10:21 TMN bordeau Isa 9:5
Traduction du monde nouveau: petite noire
TMN noire Jer 32:18 TMN noire Isa 10:21 TMN noire Isa 9:5
Traduction du monde nouveau: avec notes et références
TMN Ref Jer 32:18 TMN Ref Isa 10:21 TMN Ref Isa 9:5

Dans la Traduction du monde nouveau, Jérémie 32:18 enseigne que le Vrai Dieu, c'est le Dieu Fort.

Or la note en bas de page (TMN avec notes et références), pour hag-Gibbôr nous renvoie à Jésus en Isaïe 9:6, et à Dieu en Isaïe 10:21.

note Jeremie

La Traduction du monde nouveau, avec notes et références, est obligé de faire la liaison entre ces 3 versets.

En Isaïe 9:6, Jésus est le Dieu Fort comme Jéhovah l'est aussi dans le chapitre suivant. La note du bas nous dit que Jésus est El-Gibbor (Dieu fort).

Or si on regarde Isaïe 10:21, Dieu lui-même est El-Gibbor (Dieu Fort).

Mieux encore, la note du bas qui dit le Dieu Fort, nous renvoie à Jésus (Isaïe 9:6).

note Isa 10:21

Le Dieu fort et pas un des dieux forts.

 

Par conséquent :

 

Jéhovah qui ne varie pas de puissance (Jacques 1:17), et qui ne change pas (Malaki 3:6) est le Dieu Fort (Isaïe 10:21), le Dieu tout-puissant (Gen 17:1).

On aurait pu résumer cette démonstration à une question : Est-ce que Jéhovah a perdu sa toute-puissance au moment où il a été qualifié de Dieu Fort ?

no-power

Jéhovah = Dieu fort = Dieu tout-puissant

 

Apocalypse 1:8

 

Apocalypse 1:8 attribue à Jésus l'adjectif Tout-Puissant.

Etrangement, la traduction du monde nouveau, contient le mot Jéhovah, là où toutes les autres traductions ont le mot Seigneur.

Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit Jéhovah Dieu, Celui qui est et qui était et qui vient, le Tout-Puissant

Révélation 1:8 - TMN  

Sachant que toutes les traductions, sont faites à partir du texte original grec, il est impératif de le consulter, afin de savoir quel mot il contient réellement.

Donc pour le vérifier, ouvrons la Kingdom Interlinear Translation (KIT):

KIT Cover KIT Rev 1:8 KIT Rev 1:8 closer

Le mot grec est Kúριος, donc Seigneur en français.

Le mot Jéhovah, n'est pas présent dans le texte grec de la révélation.

Si nous vérifions dans l'Emphatic Diaglott, qui est également une traduction interlinéaire édité par l'organisation des témoins de Jéhovah, nous constatons que Jésus est le Tout-Puissant de Révélation 1:8 :

DiaglottCover Diaglott pref Diaglott Almighty
Diaglott_Almighty closer

traduction :

TOUT-PUISSANT, Capable de faire toutes choses, un attribut de la divinité également pour le Jésus Glorifié, révélation 1:8

 

 

Père éternel

 

Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; et la domination princière sera sur son épaule. Et on l’appellera du nom de Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père éternel, Prince de paix.

Isaïe 9:6 - TMN  

Isa 9:6 Ref TMN Comme on l'a vu précédemment, le versets d'Isaïe 9:6 nous renvoie à Luc 1:35 et Luc 2:11 :

Ainsi, la TMN ne laisse aucun doute possible quant à l'identité du Père éternel d'Isaïe 9:6. C'est "Jésus"

Concernant le mot "éternel" : le dictionnaire nous apprend que "éternel" signifie qui n'a ni commencement, ni fin :

Prenons par exemple le LAROUSSE --> éternel : Qui est sans commencement ni fin ; hors du temps : Croire en un Dieu éternel.

Donc en Isaïe 9.6 la TMN nous dit bien que Jésus n'a pas de commencement !

Donc si Jésus n'a pas de début, c'est qu'il n'a pas été crée.


Pourtant en lisant la TMN, un problème fait surface. En effet, Colossiens 1.15-20 nous dit que Jésus-Christ est le premier-né de toute création, et que toutes les [autres] choses ont été faites par lui.

Le terme grec utilisé pour "premier-né" est : "prototokos" donc cela ne signifie pas que Jésus-Christ ait été crée.

Cette expression était employé en relation avec un rang, une position, une fonction, ou encore un héritage.

Vérifions-le avec 2 versets qui attribuent cette expression "premier-né" à 2 personnes qui ne sont pas né en premiers (David et Ephraïm) :

Moi je le mettrai en outre comme premier-né, le très-haut des rois de la terre

Psaume 89:27 - TMN  

Car je suis devenu un Père pour Israël ; et Éphraïm, lui, est mon premier-né

Jérémie 31:9 - TMN  


Le problème réside dans la suite (Colossiens 1.16-20) : "... et que toutes les [autres] choses ont été faites par lui."

TMN Col1 Autres TMN Col1 Autres closer

Ainsi, ce mot [autres], suggère qu'il y a quelque chose de créé, en plus de toutes les choses qui le sont par Jésus.

Mais cette suggestion contenue dans le mot [autres], existe-t-elle dans le texte grec ?

Consultons la Kingdom Interlinear Translation (KIT) !

Petit rappel : Dans la page de la KIT, la partie de gauche c'est le texte grec, avec au-dessous sa signification fondamentale en anglais, et la partie de droite c'est la traduction rendue dans la TMN.

KIT Cover KIT autres
KIT autres Closer

Nous voyons clairement que les mots "autres" (other en anglais) n'existe pas dans le texte grec.

Dans le texte grec, seules toutes les choses (all things en anglais) ont été créées par Jésus.

Il n'existe pas  autre  chose qui a été créé.

Sur la base du texte grec, Jésus est incréé.

 

Maintenant, étudions un 2e verset :

Philippe lui dit : “ Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. ” Jésus lui dit : “ Depuis si longtemps que je suis avec vous, et pourtant, Philippe, tu n’es pas parvenu à me connaître ? Qui m’a vu a vu le Père [aussi].

Jean 14:8-9 - TMN  

 

vérifions dans la TMN de référence :

TMN Jean 14:9 TMN Jean 14:9 closer

Ce verset de la TMN, qui révèle l'unité divine de Jésus avec son Père, contient à nouveau un mot entre crochet. Il s'agit du mot "aussi".


Si nous ouvrons le livre édité par l'organisation des témoins de Jéhovah, intitulé "auxiliaire pour une meilleure intelligence de la Bible" (1992), à la page 71, nous lisons ceci :

AUX p71 AUX Cover AUX p71 closer

On constatera, que l'organisation a supprimé les crochets entourant le mot "aussi".


Regardons également dans l'encyclopédie biblique de la Watchtower, intitulé : "Etude Perspicace des Ecritures" (le Volume 1 - Page 109) - année 1997 :

Etu-Persp-p109 Etu-Persp-cover Etu-Persp-p109 closer

Ces 2 livres, qui font pourtant une citation de Jean 14:9, ne mettent pas les crochets autour du mot "aussi".

Le mot "aussi", a bien entendu un rôle de dissociation entre Jésus et le Père : "il voit le Père AUSSI".

Mais est-ce que le mot "aussi" (contenant cette dissociation) existe-t-il réellement dans le texte grec ?

Vérifions-le dans la Kingdom Interlinear Translation :

KIT Cover KIT Jean 14:9
KIT Jean 14:9_closer

Nous voyons clairement que le mot "aussi" (also en anglais) n'est pas présent dans le texte grec. Par conséquent, la dissociation suggérée par l'organisation n'existe pas non plus dans ce verset.

"Celui qui a vu Jésus, a vu le Père" nous dit le texte grec. Ce message est conforme au reste de l'Ecriture. Si le Père et le Fils sont 2 personnes différentes, ils sont 1 dans la divinité (Jean 10:30). En effet, Jésus est l'image visible, du Père invisible. Quand on voit Jésus, c'est le Père qu'on voit.