Romains 14:7-9

 

 

Aucun de nous en effet ne vit que pour ce qui le concerne, et aucun ne meurt que pour ce qui le concerne ; car si nous vivons, nous vivons pour Jéhovah, et de même si nous mourons, nous mourons pour Jéhovah. Donc, si nous vivons et de même si nous mourons, nous appartenons à Jéhovah. Car c’est pour cela que Christ est mort et a repris vie, pour être Seigneur et sur les morts et sur les vivants.

Romains 14:7-9 - TMN  

Dans ce passage de la Traduction du monde nouveau (TMN), les traducteurs de l'organisation des témoins de Jéhovah ont choisi d'incorporé le nom de Jéhovah à 3 reprises, et de laisser le dernier mot Seigneur tel quel.

Pour un membre de l'organisation, la lecture de ce passage est en harmonie avec l'enseignement de "La Tour de Garde". Mais l'est-il avec le message contenu dans le texte original ?

Faisons comme les Béréens (Actes 17:11). Examinons les Écritures, pour voir si ce que raconte l'organisation des témoins de Jéhovah est exact. Pour cela, prenons la traduction interlinéaire du royaume (publié par l'organisation des témoins de Jéhovah - édition 1985).

 

KIT-Cover KIT-Rm-14-7-9
KIT-Rm-14-7-9-closer

En rendant le même mot grec (Lord en anglais) par ‹‹ Jéhovah ›› aux versets 7 et 8 , et par ‹‹ Seigneur ›› au verset 9, la Tour de Garde a créé une rupture logique : le verset 9 ne fait plus suite à la pensée précédente.

Si de façon impartiale, l'organisation avait traduit les 4 mots grecs par Jéhovah, voici ce qu'on aurait lu :

‹‹ Aucun de nous en effet ne vit que par rapport à soi-même, et aucun ne meurt que par rapport à soi-même ; car, soit que nous vivions, nous vivons pour Jéhovah, soit que nous mourions, nous mourons pour Jéhovah. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons à Jéhovah. Car c'est pour cela que Christ est mort et qu'il est revenu à la vie, pour être Jéhovah et sur les morts et sur les vivants ››

Romains 14:7-9  

Maintenant, voyons comment la Bible traduit ce passage :

1) La Sainte Bible du Club Français du Livre 1956 (Jérusalem) - Tome III :

Jerus-1956-Tome3-Cover Jerus-1956-Tome1-pref Jerus-1956-Tome3-Rom14-8-9
Jerus-1956-Tome3-Rom14-8-9-closer

2) Nouveau Testament, Chanoine E. Osty, 2 édition revue et corrigée - 1949 :

Osty-1949-Cover Osty-1949-Osty-pref Osty-1949-Osty-Rm-14_8-9
Osty-1949-Osty-Rm-14_8-9-closer

3) Nouveau Testament d' Hugues Oltramare - 1879 (avec des révisions de 1900) :

Oltra-NT-Cover Oltra-NT-Rm-14-7-9
Oltra-NT-Rm-14-7-9-closer

4) Nouveau Testament (Annoté) par le T. R. Père Buzy - édition 1949 :

NT-Buzy-1949-Cover NT-Buzy-1949-Rm14-7-9
NT-Buzy-1949-Rm14-7-9-closer

Dans le verset 8, l'astérisque(*) placé au-dessus du mot Seigneur, nous renvoie à cette note :

Avec la charité envers le prochain, c'est l'amour de Jésus qui doit dominer la pratique de nos actions.

Source : Note de Romains 14:8, dans le Nouveau Testament (Annoté) par le T. R. Père Buzy - édition 1949 :

5) Oxford, British & Foreigne Bible Society, 1848 :

Oxford-1848-Cover Oxford-1848-pref Oxford-1848-Rm14-8-9
Oxford-1848-Rm14-8-9-closer

6) Traduction King James • 1611 - traduction française, Bible des réformateurs 2006 :

Car soit nous vivons, nous vivons pour le SEIGNEUR; et soit nous mourons, nous mourons pour le SEIGNEUR; soit donc que nous vivions, ou que nous mourions, nous sommes au SEIGNEUR. Car c'est pour cela que Christ est mort, et qu'il est ressuscité, et qu'il est revenu à la vie, afin qu'il soit SEIGNEUR sur les morts et sur les vivants. (Romains 14:8-9)

Romains 14:7-9  

7) Traduction John Nelson Darby • 1885 - Libre de droit :

mais soit que nous vivions, nous vivons ayant égard au Seigneur, soit que nous mourions, nous mourons ayant égard au Seigneur; soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes du Seigneur. Car c’est pour cela que Christ est mort et qu’il a revécu, afin qu’il dominât et sur les morts et sur les vivants.

Romains 14:7-9  

 

Certaines traductions ont opté par le verbe "dominer" dans le verset 9. (Voir Darby au-dessus). Ce qui ne change en rien le sens de la phrase. Mais concernant le verset 8, la majorité des traductions traduisent par " Seigneur ".

Voir la comparaison entre 25 traductions ICI

Voyons également ce qu'enseigne le Nouveau Testament interlinéaire Grec/Français de Maurice Carrez (Docteur en théologie) :

NT-inter-GF NTI-GF-MC-Rm14-7 NTI-GF-MC-Rm14-9

1) GNT (Texte Grec) : οὐδεὶς γὰρ ἡμῶν ἑαυτῶ ζῇ, καὶ οὐδεὶς ἑαυτῶ ἀποθνῄσκει· ἐάν τε γὰρ ζῶμεν, τῶ κυρίῳ ζῶμεν, ἐάν τε ἀποθνῄσκωμεν, τῶ κυρίῳ ἀποθνῄσκομεν. ἐάν τε οὗν ζῶμεν ἐάν τε ἀποθνῄσκωμεν, τοῦ κυρίου ἐσμέν. εἰς τοῦτο γὰρ χριστὸς ἀπέθανεν καὶ ἔζησεν ἵνα καὶ νεκρῶν καὶ ζώντων κυριεύσῃ.

2) Traduction littérale (sous le Grec) : Aucun en effet de nous pour lui-même vit et aucun pour lui-même meurt. Si et en effet nous vivons, pour le Seigneur nous vivons, si et nous mourons, pour le Seigneur nous mourons. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, au Seigneur nous sommes. Pour cela en effet Christ est mort et vit, afin que et morts et vivants il règne sur.

3) TOB (En haut à gauche) : En effet, aucun de nous ne vit pour soi-même et personne ne meurt pour soi-même. car, si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur : soit que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. Car c'est pour être Seigneur des morts et des vivants que Christ est mort et qu'il a repris vie.

4) FC (En bas à gauche) : En effet, aucun de nous ne vit pour soi-même et aucun de meurt pour soi-même. Si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur, et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Ainsi, soit que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons au Seigneur. Car le Christ est mort et revenu à la vie pour être Seigneur des morts et des vivants.

La corrélation entre notre appartenance au Seigneur dans la vie et la mort et son règne sur nous dans la vie et la mort, est clairement exprimée. À cette causalité est joint l'identité de ce Seigneur. Ce Seigneur, est le " Christ ".

On trouve confirmation de cela, dans le Nouveau Testament Nestle Aland, 28 e édition, (Grec - Anglais) :

NT-Nestle-A-Cover NT-Nestle-A-Pref NT-Nestle-A-Rm-10-17 NT-Nestle-A-Rm-10-17b
1) Greek : οὐδεὶς γὰρ ἡμῶν ἑαυτῷ ζῇ καὶ οὐδεὶς ἑαυτῷ ἀποθνῄσκει· ἐάν τε γὰρ ζῶμεν, τῷ κυρίῳ ζῶμεν, ἐάν τε ἀποθνῄσκωμεν, τῷ κυρίῳ ἀποθνῄσκομεν. ἐάν τε οὖν ζῶμεν ἐάν τε ἀποθνῄσκωμεν, τοῦ κυρίου ἐσμέν. εἰς τοῦτο γὰρ Χριστὸς ἀπέθανεν καὶ ἔζησεν, ἵνα καὶ νεκρῶν καὶ ζώντων κυριεύσῃ.

2) NRSV : We do not live to ourselves, and we do not die to ourselves. If we live, we live to the Lord, and if we die, we die to the Lord; so then, whether we live or whether we die, we are the Lord’s. For to this end Christ died and lived again, so that he might be Lord of both the dead and the living.

3) REB : For none of us lives, and equally none of us dies, for himself alone. If we live, live for the Lord; and if we die, we die for the Lord. So whether we live or die, we belong to the Lord. This is why Christ died and lived again, to establish his lordship over both dead and living.

 

↩ retour TMN

 

¤¤¤¤¤
¤¤¤
¤