Charles Russell et William Branham

Russell-Branham


SOMMAIRE :

1) C.Russell et W. Branham sont l'ange de Laodicée
2) C.Russell et W. Branham ont enseigné les 7 âges de l'Eglise
3) C.Russell et W. Branham ont enseigné que Jésus est l'archange Michaël
4) C.Russell et W. Branham ont enseigné que Nahum a vu leurs époques respectives
5) C.Russell et W. Branham prétendent révéler les 7 tonnerres de l'Apocalypse
6) C.Russell et W. Branham ont enseigné le rejet de l'enfer éternel
7) C.Russell et W. Branham ont enseigné l'anéantissement de l'âme
8) C.Russell et W. Branham ont enseigné l'anéantissement de Satan
9) C.Russell et W. Branham croyaient que VICARIVS FILII DEI correspondait au nombre 666
10) William Branham semblait ne pas vouloir parler contre les témoins de Jéhovah


RUSSELL
   
BRANHAM
grave-R
(1852 - 1916)
   
grave-B
(1909 - 1965)

On peut voir au-dessus que Charles Taze Russell et William Branham on eu droit tous 2, à une pyramide érigée à leur mort. Il ne vous échappera pas que les 2 pyramides comportent un livre gravé. On remarquera aussi que les 2 pyramides ont une partie plus petite en haut. C'est la pyramide inachevée (symbole maçonnique).




Charles Russell et William Branham sont l'ange de Laodicée (le 7e ange) ➤

RUSSELL
   
BRANHAM
laodicee
   
7eange
grave-R
   
grave-B
Inscription sur la tombe de Charles Russell : L'ange de Laodicée     Inscription sur la tombe de William Branham : Le septième ange

RUSSELL :

"Notre Seigneur montra que le messager de la septième période de l'Eglise (celle de Laodicée) aurait une tâche exceptionnelle importante : ce messager lui-même est appelé "le serviteur fidèle et prudent", que le Seigneur a établi sur toute sa maison pour lui donner la nourriture au temps convenable [...] les chrétiens consacrés [...] ont aisément discerné dans la personne de Charles Taze Russell le messager envoyé à l'Eglise de Laodicée [...] cet homme était véritablement envoyé par Dieu à la génération actuelle"

🇫🇷 Source : 1917 - Etudes des Ecriture - Vol 7 - Le Mystère accompli, Préface, page 3
En 1879, Charles Taze Russell commença la publication de la Tour de Garde, dont il fut le seul rédacteur-directeur jusqu'à sa mort. La Tour de Garde est le premier et le seul journal annonçant la présence de notre Seigneur Jésus. Le pasteur Russell fut le messager ou l'ange de l'Eglise de Laodicée : il fut donc le serviteur spécial de Dieu qui devait apporter à la maison de la foi "la nourriture au temps convenable".

🇫🇷 Source : Etudes des Ecritures, vol 7, Le Mystère accompli, page 4
Nous constatons que l'Apocalypse et Ezéchiel mettent en relief par-dessus tout autre serviteur humain, la personnalité du messager de l'église de Laodicée, "le servteur fidèle et prident". Charles Taze Russell.

🇫🇷 Source : Etudes des Ecritures, vol 7, Le Mystère accompli, page V
(explication d'Apocalypse 3:14)
Le pasteur Russell, le dernier messager spécial envoyé à l'Eglise, fut assurément l'écrivain le plus abondant en matière biblique...
Aussi par l'ange. - Le messager spécial de cette dernière période de l'Eglise fut donc C.T. Russell... Dans la conversation intime et privée, Russell admettait qu'il croyait avoir été choisi dès avant sa naissance, par Dieu, pour l'oeuvre grandiose qu'il eut à accomplir.

🇫🇷 Source : 1917 - Etudes des Ecriture - Vol 7 - Le Mystère accompli, page 63
(explication d'Apocalypse 10:7)
Mais qu'aux jours de la voix du septième ange, quand il commencerait à sonner de la trompette - Le pasteur Russell était le septième ange (Apoc. 3:14). Il commença à sonner de la trompette dans l'automne 1881,...

🇫🇷 Source : 1917 - Etudes des Ecriture - Vol 7 - Le Mystère accompli, page 190
In the first three chapters of the Revelation we are informed that to the Gospel Church have been sent seven special Messengers. Of these St. Paul was the first, and Pastor Russell the last. To him, as the Seventh Messenger, was granted the wonderful privilege of clearly presenting to the minds of the people the magnitude and the vital importance of the sacrifice of Jesus Christ our Lord, and of explaining how that sacrifice will ultimately bring a blessing to every man. Through the Pastor’s preaching multitudes have come to know that Jehovah God is not a fiend, as many of the creeds of Christendom imply, but a mighty God of Love.

🇺🇸 Source : 1917 - Pastor Russell's sermons, Preface
Through St John the Lord Jesus revealed the fact that the Church would be developed during seven distinct periods, or epochs; and that for each of these epochs He would have a special angel, or messenger, to serve the other members of the Body. It follows, then, that the messenger to the last, or Laodicean, epoch would declare the Presence of the Lord and the time of the Harvest of the Gospel Age. The great Master laid special emphasis on the Importance of the messenger to the seventh, or Laodicean, period of the Church, saying that such an one would be "a faithful and wise servant, whom his Lord would make ruler over all His Household, to give them meat In due season." Those consecrated Christians who have read and fully appreciated the Truth as contained In the preceding six volumes of STUDIES IN THE SCRIPTURES readily see and agree that Charles Taze Russell was the messenger of the Church of Laodicea. In the mind of every one who believes the Bible the evidence set forth In this volume will establish that fact beyond the question of a doubt. In the light of Divine Prophecy, now being dally fulfilled and made clear to "the watchers," the following from the pen of Pastor Russell is further proof that he was sent of God to this generation.

🇺🇸 Source : 1917 - The Finished Mystery, Preface, page 3
In 1879 Charles Taze Russell began the publication of THE WATCH TOWER, of which he was the sole editor as long as he remained on earth. THE WATCH TOWER was, and is, the first and only Journal declaring the presence of the Lord Jesus. Pastor Russell being the messenger to the Laodicean Church, and occupying the position of the Lord's special servant to give the Household of Faith meat In due season. It was to be expected that he would bring forth from the Lord's great "Storehouse" the needed spiritual food for the Church, [...]

🇺🇸 Source : 1917 - The Finished Mystery, Publisher's Preface, page 4

BRANHAM :

Le 7e ange commence à sonner de la trompette, et voilà les messages qui sont écrits ici, messages que nous avons sous forme de bandes magnétiques ou de brochures.

Source : W. Branham, Révélation des 7 sceaux, n°2: "La Brèche", 1963, p.7




Charles Russell et William Branham ont enseigné les 7 âges de l'Eglise ➤

Selon Branham, les 7 églises d'Apocalypse (chapitre 2 et 3), correspondent à 7 âges de l'Eglise. Et chacun des 7 anges d'Apocalyse correspond à un leaders chrétien qui a eu le plus d'influence sur l'âge de l'Eglise en son temps. Voici la liste selon Branham, des 7 âges et des 7 anges qui leurs sont associés :

  Âge   période, Ange/ messager
Ephèse | 53    - 170   | l'apôtre Paul
Smyrne | 170   - 312   | Irénée
Pergame | 312   - 606   | Martin de Tours
Thyatire | 606   - 1520 | Colombes
Sardes | 1520 - 1750 | Martin Luther
Philadelphie | 1750 - 1906 | John Wesley
Loadicée |1906 - présent | William Branham

7m

La plupart des branhamistes croient que la doctrine des 7 âges des 7 églises est un concept révélé à Branham. Or, d'autres personnes ont enseigné cela avant lui. Même Charles Taze Russell. En effet, Selon le volume 7 des études des écritures, 7 messagers de l'Eglise ont traversé les âges :

1) Paul [73]
2) St Jean [325]
3) Arius [1160]
4) Waldo [1376]
5) Wycliffe [1378]
6) Luther [1518]
7) Russell [1874]


🇺🇸 Source : Studies in the Scriptures, Vol 7, The finished mystery (edition-1918), illustration entre les pages 64 et 65
Par le ministère de l'apôtre Jean, notre Seigneur nous fit comprendre que l'Eglise se développerait au cours des siècles, pendant 7 périodes distincts. Dans chacune de ces périodes, il devait y avoir un ange ou messager spécial qui viendrait desservir les autres membres du corps.

🇫🇷 Source : 1917 - Le Mystère Accompli, Preface, page 3
In the first three chapters of the Revelation we are informed that to the Gospel Church have been sent seven special Messengers. Of these St. Paul was the first, and Pastor Russell the last.

🇺🇸 Source : 1917 - Pastor Russell's sermons, Preface
Through St John the Lord Jesus revealed the fact that the Church would be developed during seven distinct periods, or epochs; and that for each of these epochs He would have a special angel, or messenger, to serve the other members of the Body.

🇺🇸 Source : 1917 - The Finished Mystery, Preface, page 4




Charles Russell et William Branham ont enseigné que Jésus est l'archange Michaël ➤

RUSSELL :

En ce temps-là (sera présent) Micaël [Christ] le grand chef et il prendra possession de son grand pouvoir

🇫🇷 Source : 1889 - Etudes des Ecriture - Vol 2 - Le temps est proche, page 156
...il est raisonnable d'identifier l'archange Michel à Jésus Christ... Il apparaît donc que le Fils de Dieu était connu sous le nom de Michel avant de venir sur la terre et que c'est aussi son nom depuis son retour au ciel où il réside en qualité de Fils glorifié de Dieu.

🇫🇷 Source : 1986 - Comment raisonner à partir des Ecritures, page 212

BRANHAM :

"Et à ce moment-là se lèvera Michaël, le grand chef. Michaël était le Christ, bien sûr, qui a combattu les guerres angéliques dans le ciel avec le diable. Satan et Michaël se sont battus ensemble, ou plutôt se sont battus l'un contre l'autre."

Source : Début et fin de la dispensation des Gentils, 9 Janvier 1955 (bande n° 55-0109E) [112]
Je vais dire quelque chose, peut-être que je n devrais pas le dire, mais pourtant, je crois que je dois le dire. Si vous avez remarqué, Lucifer fait exactement la même chose aujourd'hui qu'il a faite au début, vous voyez ? Lucifer, au commencement, voulait se construire un royaume qui était plus grand et plus beau que celui de Michaël qui est le Christ. Il veut... c'était son ambition de réaliser quelque chose comme ça.

Source : There Is Only One Way Provided by God for Anything, July 31, 1963 (tape #63-0731) [57]
Remarquez, dans les derniers jours, Lucifer est en train d’agir comme il l’a fait au départ. Qu’est-ce que Lucifer a fait? La première chose que Lucifer a faite pour briser la communion entre Dieu et l’homme fut qu’il chercha à lui bâtir un royaume uni, un royaume d’une plus grande splendeur et apparemment plus civilisé, un royaume plus grand que celui de Michaël, de Christ.

Source : 63-0728 - Christ est le mystère de Dieu révélé - [543]




Charles Russell et William Branham ont enseigné que Nahum a vu leurs époques respectives ➤

RUSSELL :

Nahum prophétisa, ... dans son chapitre 2, versets 4 et 5 il nous montre un événement, une réalité qui existera au temps de Royaume; il parle visiblement en termes très imagés d'un train à vapeur en marche; le terme hébreu qui a été traduit par char ou chariot, parfois même âr dromadaire (Es. 66:20), dépeint un véhicule de nature spéciale qui ne ressemble à aucun autre et qui paraît être une locomotive en mouvement pendant la nuit lorsque la lueur rouge des lanternes et du foyer vient projeter sa clarté empourprée sur les spectateurs qui regardent défiler le convoi; Nahum semble montrer en effet un train de nuit marchant à toute vapeur; le chauffeur et le mécanicien sont fortement éclairés par l'aveuglante lumière du foyer grand ouvert lorsqu'il est alimenté. Les wagons puissamment illuminés donnent bien l'illusion de flambeaux marchant comme l'éclair dans la nuit.

🇫🇷 Source : Le Mystere Accompli (1917) page 107 et page 108

BRANHAM :

Avez-vous jamais pensé à Nahum, lorsqu’il vit le boulevard périphérique de Chicago, il y a quatre mille ans? Il dit: “Les chars s’élancent avec furie dans les rues”. J’ai eu l’occasion d’aller dans les pays de l’Ancien Continent. Leurs rues sont comme à Oslo et à divers endroits, il n’y a presque pas de place pour passer, c’est juste assez large pour qu’un char puisse traverser la ville. Elles sont larges à peu près comme d’ici à ce mur, c’est tout. C’est juste suffisant pour qu’une charrette puisse passer dans la rue. Nahum dit: “Ils s’élancent dans les rues...”. Il a dit aussi: “Ils courent comme des éclairs”. Ce sont ces voitures. “Leur apparence est comme des torches”. Ce sont leurs phares. Il a dit: “ Ils trébuchent dans leur marche”. Ce sont les accidents. Ce prophète s’est élevé au-dessus du voile du temps; il a regardé au loin il y a quatre mille ans, et il a vu arriver cela. Pensez-y! C’est l’inspiration.

Source : La Révélation de Jésus-Christ - Les dix vierges - [16]




Charles Russell et William Branham prétendent révéler les 7 tonnerres de l'Apocalypse ➤

RUSSELL (Les 7 tonnerres sont révélés par les 7 Etudes des Ecritures) :

Les sept tonnerres firent entendre leurs voix. - C'étaient les sept volumes des Etudes des Ecritures (Apoc. 8:5) qui étaient annoncés prophétiquement comme complément nécessaire pour exposer les plans de Dieu et dévoiler l'accomplissement de ce passage des Ecritures.

🇫🇷 Source : Mystère Accompli, 1917, page 189

BRANHAM (Les 7 tonnerres sont révélés par les 7 sceaux) :

Or, ce messager de Malachie 4 et d'Apocalypse 10.7 va faire deux choses. Premièrement : selon Malachie 4, il ramènera le cœur des enfants aux pères. Deuxièmement : il révélera les mystères des sept tonnerres d'Apocalypse 10, qui sont les révélations contenues dans les sept sceaux. Ce seront ces " vérités-mystères divinement révélées qui ramèneront littéralement le cœur des enfants aux pères du jour de la Pentecôte. Exactement.

Source : EXPOSE DES 7 AGES, âges de Laodicée, page 319-320




Charles Russell et William Branham ont enseigné le rejet de l'enfer éternel ➤

RUSSELL :

il est tout aussi impossible à Dieu de laisser subsister une telle vie éternellement qu'il lui est impossible de mentir. C'est dire que cela est moralement impossible. [...] Plusieurs sont ancrés dans l'idée erronée que Dieu a placé notre race à l'épreuve pour la vie avec l'alternative de tourments éternels, tandis qu'il n'est fait aucune allusion de ce genre dans la menace de la punition [...] Les tourments éternels ne sont mentionnés nulle part dans l'Ancien Testament; on les a déduit d'une façon spécieuse, de quelques rares expressions du Nouveau Testament, qui se trouvent soit parmi les représentations symboliques de l'Apocalypse, soit parmi les paraboles et les discours obscurs de notre Seigneur, qui ne furent point compris par le peuple qui les entendaient (Luc 8:10) et qui, apparemment, ne sont guère mieux compris aujourd'hui.

🇫🇷 Source : Etudes dans les Ecritures, Vol1 (1886), Le Divin Plan Des Ages page 134, page 135 et page 136

[...] la mort qui vient par suite d'une apostasie individuelle, volontaire, est définitive pour toujours. Pour ce ce péché il n'y a point de rémission et son châtiment, la seconde mort, sera éternel, - ce ne sera pas l'état de mourir éternellement, mais une mort éternelle qui dure à toujours, sans être interrompue par une résurrection. [...] nul ne peut apprécier cette preuve de l'Ecriture, s'il n'admet la doctrine scripturaire que la mort - l'extinction de l'existence, - est le salaire du péché. Celui qui se figure la mort comme une vie de tourments ne se fait pas seulement une fausse idée de la signification des mots mort et vie, mais il s'engage aussi dans deux absurdités. Il est absurde de supposer que Dieu perpétuerait à toujours l'existence d'Adam dans les tourments pour un péché quelconque, spécialement pour la petite offense d'avoir mangé du fruit défendu. [...] Mais chose étrange, quoique plusieurs s'aperçoivent du désaccord et de l'incompatibilité de la théorie des tourments éternels avec la doctrine des Ecritures: "l'Eternel fit venir sur lui l'iniquité de nous tous", "que Christ mourut pour nos péchés," et qu'ils se voient obligés de renoncer à l'une ou à l'autre par leur inconséquences, ils sont cependant si épris de l'idée des tourments éternels - comme d'une délicatesse spirituelle - qu'ils s'y attachent en dépit des déclarations contraires des Ecritures, et nient, par conséquent, de propos délibéré, que Jésus paya le prix de la rançon pour tout le monde, bien que cette vérité soit enseignée à chaque feuillet de la Bible.

🇫🇷 Source : Etudes dans les Ecritures, Vol1 (1886), Le Divin Plan Des Ages page 170 et page 171

Un Dieu qui créerait par sa puissance des êtres humains en les prédestinant aux supplices éternels, ne serait ni sage, ni juste, ni bienveillant. Sa morale serait inférieure à celle de bien des hommes.

Source : L'humanité à la recherche de Dieu, page 351

BRANHAM :

Mais je suis sûr que vous avez compris. Le Saint-Esprit nous a donné ceci: un enfer éternel est une chose qui n'existe pas dans la Bible.

Source : W. Branham, La Révélation de Jésus-Christ, n°5: "Âge de Pergame", page 5
C'est pourquoi la Bible n'enseigne pas un enfer "éternel", mais un enfer "perpétuel". Cela pourra durer dix millions d'années, je n'en sais rien, mais il y aura une fin.

Source : W. Branham, La Révélation de Jésus-Christ, n°5: "Âge de Pergame", page 5

Voici les définitions Larousse de ces 2 mots :

Eternel = sans commencement ni fin
Perpétuel = qui ne cesse point




Charles Russell et William Branham ont enseigné l'anéantissement de l'âme ➤

RUSSELL :

les obéissants et les désobéissants; ceux qui se conforment à la lettre et à l'esprit de 'la loi de Dieu, et ceux qui ne se conforment ni à l'une ni à l'autre. Ceux qui ont obéi entrent dans la vie éternelle, tandis que les autres sont renvoyés à la mort (à la destruction, à l'anéantissement ou à l'extinction de la vie)

🇫🇷 Source : 1886 - Etudes des Ecritures, Vol 1, le divin plan des âges, page 154

BRANHAM :

Et le péché exigeait quelque chose. L’exigence, c’était la mort. La mort était la peine. Et là, nous pourrions entrer dans de nombreux détails là-dessus, parce que je ne crois pas qu’il n’y a qu’une seule mort. Il y a une seule Vie. Je crois qu’un homme qui a la Vie Éternelle ne peut jamais mourir. Je crois qu’il y a un anéantissement complet de l’âme qui pèche: en effet, la Bible dit: « L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra certainement. » Non pas l’homme, mais « l’âme qui pèche ». Alors, Satan devra certainement mourir, être complètement détruit. Je ne suis vraiment pas d’accord avec les universalistes, qui disent que Satan sera sauvé. Il a péché, et il est l’auteur du péché. Son âme a péché; et il était un esprit. Cet esprit sera totalement anéanti, il n’en restera plus rien.

Source : 60-0925 - Ce jour-là sur le Calvaire - [46]
Peut-être que ces âmes y seront tourmentées à cause de leurs oeuvres pendant dix millions d'années. Je ne sais pas ce que "à toujours" peut signifier aux yeux de Dieu. C'est peut-être cinq minutes, c'est peut-être un million ou dix millions d'années, mais le moment viendra où ces âmes cesseront d'exister.

Source : W. Branham, La révélation de Jésus-Christ, n°4: "Âge de Smyrne", 1960, page 33




Charles Russell et William Branham ont enseigné l'anéantissement de Satan ➤

RUSSELL :

Non seulement nous avons la certitude que l'immortalité n'appartient qu'à la nature divine, mais nous avons aussi la preuve que les anges sont mortels, du fait que Satan, jadis un chef dans leur nombre, sera détruit (Hébr. 2:14). Le fait qu'il peut être détruit prouve bien que les anges sont mortels. [...] La juste intelligence du sens des termes mortel et immortel et de leur emploi dans les Ecritures, détruit le fondement même de la doctrine des tourments éternels. Cette doctrine est basée sur la théorie antibiblique que Dieu créa l'homme immortel, qu'il ne peut cesser d'exister et que Dieu ne peut le détruire.

🇫🇷 Source : Etudes des Ecritures, Vol 1 (1886), le divin plan des âges, page 204

Notez que Hébreux 2:14 utilisé par Charles Russell, ne parle pas d'une sanction d'anéantissement future pour Satan. Il est bel et bien question de la perte de pouvoir de Satan, face à la mort salutaire du Seigneur Jésus. La première partie de ce verset évoque « La chair et le sang » auxquels Jésus a participé lui-même.

BRANHAM :

Nous croyons que satan sera complétement éliminé et anéanti.

Source : W. Branham, Révélation des 7 sceaux, n°6: "Quatrième sceau", 1963, page 5




Charles Russell et William Branham croyaient que l'inscription papale VICARIVS FILII DEI correspondait au nombre 666 de l'Apocalypse ➤

RUSSELL :

Apocalypse 13:18

Car c'est le nombre d'un homme. - De l'homme du péché, du système papal.
[Et ce nombre est] 666. - Voici, au sujet de ce nombre, quelques indications tirées d'un ouvrage intitulé La Réformation, publié en 1832. A cette époque, un Monsieur contempla à Rome une procession pontificale solennelle ; lorsque le pape passa devant ce Monsieur, ce dernier lut avec un intérêt particulier l'inscription flamboyante que porte la tiare pontificale : VICARUS FILII DEI (Le Vicaire du fils de Dieu) ; les pensées du spectateur se reportèrent avec la rapidité de l'éclair sur Apoc. 13:18. De retour chez lui, ce Monsieur se reporta au passage biblique, il se livra d'autre part, à un petit calcul sur l'inscription papale ; il additionna toutes les valeurs numériques désignées par les lettres romaines de cette inscription et obtint comme total 666.
VICARIVS FILII DEI
5+1+100+0+0+1+5+0+0+1+50+1+1+500+0+1=666 Le Pasteur Russell se rallia pleinement à cette interprétation et il l'indiqua même comme réponse dans une réunion de questions.
Sur la tiare du pape déposée au musée du Vatican, il y a effectivement l'inscription ci-dessus dont les lettres sont en joyaux précieux. Cette inscription est aussi gravée, dit-on; sur l'entrée du Vatican.

🇫🇷 Source : Le Mystere Accompli (1917), page 249 et page 250 + Cover

BRANHAM :

Maintenant, on pourrait prendre ici, dans Apocalypse 13, et vous montrer que cet homme est assis sur une ville… dans une ville, et que cette ville se trouve sur—sur sept collines. Et les nombres de la bête, c’est six cent soixante-six, écrit dans le—dans l’alphabet latin… l’alphabet romain, six cent soixante-six, c’est VICARIVS FILII DEI, ce qui veut dire “à la place du Fils de Dieu”, sur le trône d’un pape, et son siège, il a une triple couronne. Et cette couronne, je l’ai vue de mes yeux, elle n’était pas plus loin de moi que ma main de mon visage, comme ça, et—et j’ai vu la tiare du pape, là-bas au Vatican, de mes yeux, j’étais là et je l’ai regardée, pour être bien sûr de ce que j’avance. “L’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu, de tous les hommes pieux. C’est lui le plus saint d’entre tous; il s’assied dans le temple de Dieu, en se faisant passer lui-même pour Dieu”, il pardonne les péchés sur terre, et tout ça, vous savez. Certainement.

Source : 61-0806 - La soixante-dixième semaine de Daniel de William Branham a été prêchée - [184]
Maintenant, voici pour celui qui a de la sagesse: écrivez ceci: VICARIUS FILII DEI.. Si vous tirez un trait là-dessous et que vous additionniez les valeurs numériques, vous obtenez exactement ce que Dieu a dit être le nombre de la bête: six cent soixante-six. Vous voyez: Vicarius Filii Dei… Je suis allé à Rome et au Vatican. J’ai vu la couronne triple: l’autorité sur l’enfer, le ciel et le purgatoire. J’ai vu la couronne, j’ai vu le vêtement, je les ai vus là-bas!

Source : 61-0806 - La soixante-dixième semaine de Daniel de William Branham a été prêchée - [184]




William Branham semble ne pas vouloir parler contre les témoins de Jéhovah ➤

Mais la pleine et complète autorité de l'église est le pasteur. Lisez cela dans la Bible et voyez si cela n'est pas l'ordre Biblique. C'est exactement vrai. Il n'y a personne au-dessus de l'ancien. Je n'ai rien à voir avec ce que le Frère Neville fait ici. Cela dépend de vous et du Frère Neville. Si le Frère Neville voulait prêcher la doctrine des Témoins de Jéhovah, cela dépend de lui et de vous. Voyez-vous? S'il voulait prêcher tout ce qu'il veut, c'est quelque chose entre vous et lui. C'est tout. Si la congrégation vote pour lui pour prêcher cela, c'est très bien! cela le regarde.

Source : 57-0922 - Hébreux chapitre 7, deuxième partie - [282]

Est-ce que les témoins de Jéhovah est une fausse secte?

Voyez, quelqu’un… Et le Saint-Esprit, là où… quand j’étais dans la salle de bain, avant de venir ici; Dieu Qui est mon Juge solennel m’a dit: «Cela sera posé sur la chaire.» Et Il a dit que je ne dise rien à ce sujet, que j’aille simplement de l’avant, voyez-vous.

Source : 54-0515 - QUESTIONS ET REPONSES (SUR L’IMAGE DE LA BETE) - [19]