La résurrection de Jésus

A propos de Christ, les témoins de Jéhovah pensent qu'il a cessé d'exister au moment de Sa mort et qu'il ressuscita 3 jours plus tard, mais en tant qu'‹‹ esprit ››, ou ange. Ils rejettent Sa résurrection corporelle. Dans leur logique du retour invisible de Christ en 1914, les témoins de Jéhovah croient que peu après, Il a ressuscité des chrétiens morts à une vie d'esprit et que le reste des êtres morts connaîtra une résurrection corporelle au cours du règne millénaire de Dieu.

Jésus ressuscita créature spirituelle [...] Christ a donné son corps de chair pour l'humanité et non pour le reprendre en revenant dans la chair.

Source : Assurez-vous de toutes choses (1969), page 424 + Cover

Si on considère le titre de ce livre, il est sensé nous donner l'assurance de toutes choses concernant la résurrection de Jésus. Etrangement, l'auteur de ce livre, oublie de citer les 2 passages les plus importants de la résurrection de Jésus (Jean 20:25 et Luc 24:36-39).

En chair et en os

Comme nous venons de le lire, l'organisation des témoins de Jéhovah enseigne que "Christ a donné son corps de chair pour l'humanité et non pour le reprendre en revenant dans la chair. Cependant, si les témoins de Jéhovah enseignent que Jésus est ressuscité en "esprit" et non "en chair et en os", il est frappant de voir, que Jésus affirme l'inverse :

Tandis qu’ils parlaient de ces choses, lui-même se tint au milieu d’eux [[et leur dit : “Paix à vous.”]] 37 Mais parce qu’ils étaient terrifiés et avaient été saisis de peur, ils pensaient voir un esprit. 38 Alors il leur dit : “Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi des doutes montent-ils dans vos cœurs ? 39 Voyez mes mains et mes pieds : que c’est moi-même ; palpez-moi et voyez, parce qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous constatez que j’en ai.”

Luc 24:36-39 - TMN  

Ainsi, la Bible enseigne que les disciples dans leur frayeur, croyaient voir autre chose que ce qui était réellement. Ils croyaient voir un esprit, alors que Jésus était en chair et en os. Pour chasser cette mauvaise pensée, Jésus les invita à le toucher.

Les mots prononcés par Jésus anéantissent à eux seuls toute l'interprétation de l'organisation des témoins de Jéhovah. En effet, Jésus affirme être en chair et en os :

Voyez mes mains et mes pieds : que c’est moi-même ; palpez-moi et voyez, parce qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous constatez que j’en ai.

Luc 24:39 - TMN  

Le mot os refute l'origine angélique, que l'organisation des témoins de Jéhovah prête au corps de Jésus. Qu'un ange prenne l'apparence extérieure d'un homme est concevable, mais de lui attribuer un squelette humain est une hérésie. Les os de Jésus ont été formé suite à sa naissance humaine (Galates 4:4, Jean 1:14, etc...). L'épître aux Hébreux précise même que Jésus a eu part au sang et à la chair, afin d'être semblable à ses frères, et non aux anges (Hébreux 2:14-17). Les os sont des composantes d'un corps exclusivement terrestre et jamais céleste. Les os humains de Jésus, sont d'ailleurs cités dans l'évangile de Jean :

Mais en venant à Jésus, comme ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes. 34 L’un des soldats, cependant, lui ouvrit le côté d’un coup de lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. 35 Et celui qui a vu [cela] a témoigné, et son témoignage est vrai, et cet homme sait qu’il dit des choses vraies, afin que vous aussi vous croyiez. 36 Oui, ces choses sont arrivées afin que [la parole de] l’Écriture s’accomplisse : “Pas un de ses os ne sera broyé.

Jean 19:33-36- TMN  

Les os sont bien ceux du corps humain, offert en sacrifice à Golgotha. Par conséquent celui qui affirme être en chair et en os en Luc 24:39, c'est Jésus de Nazareth, le crucifié et le ressuscité (Actes 5:30, 1 Cor 15:3-4, etc...). Et non pas un "archange" ou un "esprit".

Situation similaire

Et quand les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés, disant: C'est un esprit; et ils crièrent de peur.

Matthieu 14:26 - Traduction King James  

La réaction des disciples est compréhensible. Mettons-nous un instant à leur place. Si on se retrouvait en pleine mer et qu'on voyait quelqu'un marcher vers nous, on ne va pas se dire : tiens voilà quelqu'un qui vient !

De la même manière, si on assistait à la mise à mort de quelqu'un, et que trois jour après, cette personne apparaît devant nous en chair et en os, on ne va pas lui dire : "ah t'es là ?" ou "salut !"

Dans ces 2 situations extraordinaire, l'idée de voir un simple "vivant" n'est pas la première qui nous viens à l'esprit, on a plutôt peur.

Les disciples ont été saisi de frayeur, ils ont étaient troublé, ils ont cru voir un esprit (ou apparition), et Jésus les rassura en leur disant que c'était bien lui qui était là.

Tandis qu’ils parlaient de ces choses, lui-même se tint au milieu d’eux [[et leur dit : “Paix à vous.”]] 37 Mais parce qu’ils étaient terrifiés et avaient été saisis de peur, ils pensaient voir un esprit. 38 Alors il leur dit : “Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi des doutes montent-ils dans vos cœurs ? 39 Voyez mes mains et mes pieds : que c’est moi-même ; Prenez courage palpez-moi et voyez, parce qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous constatez que j’en ai.”

Luc 24:36-39 - TMN  

Quand ils l’aperçurent qui marchait sur la mer, les disciples furent troublés et dirent : “C’est une apparition !” Et, dans leur peur, ils crièrent. 27 Mais aussitôt Jésus leur parla, disant : “Prenez courage, c’est moi ; n’ayez pas peur.”

Matthieu 14:26-27 - TMN  

Après la frayeur, une fois rassuré, on réalise la réalité des choses. Dans les 2 situations précédentes, Jésus s'est présenté en chair et en os, balayant ainsi, la mauvaise pensée de voir une apparition.

sea     hands

Incrédulité de Thomas... passage révélateur !

Mais Thomas, l’un des douze, celui qu’on appelait Le Jumeau, n’était pas avec eux quand Jésus était venu. 25 Les autres disciples lui disaient donc : “ Nous avons vu le Seigneur ! ” Mais il leur dit : “ Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je n’enfonce pas mon doigt dans la marque des clous et si je n’enfonce pas ma main dans son côté, non je ne croirai pas. ” 26 Eh bien, huit jours plus tard, ses disciples étaient de nouveau à l’intérieur, et Thomas avec eux. Jésus vint, alors que les portes étaient verrouillées, et il se tint au milieu d’eux et dit : “ Paix à vous. ” 27 Puis il dit à Thomas : “ Mets ton doigt ici, et vois mes mains, et prends ta main et enfonce-la dans mon côté ; et cesse d’être incrédule, mais mets-toi à croire.

Jean 20:24-27 - TMN  

Quand Thomas (qui n'a pas revu Jésus depuis sa mort), apprend par les disciples sa résurrection, il demande comme "preuve" de cette résurrection, de toucher les blessures infligées à Golgotha (la marque des clous, avec le trou sur le côté).

Le mot "clous" prouve à lui seul, qu'il s'agit du corps cloué à Golgotha.
Le mot "côté" prouve à lui seul, qu'il s'agit du corps percé par la lance du soldat.

Réalisez que Thomas désigne le corps ressuscité de Jésus, comme étant celui qui a été meurtri à Golgotha.

nails     lance

Il faut prendre en compte que selon les témoins de Jéhovah, le corps de Golgotha a été désintégré :

Quand, le premier jour de la semaine, ses disciples allèrent de bonne heure à la tombe, le corps de Jésus avait disparu et il ne restait dans la tombe que les bandes dont il avait été enveloppé ; le corps avait sans doute été désintégré sans passer par le processus de décomposition.

Source : Étude perspicace, vol. 1, page 547, Corps / Le corps de chair de Christ

Donc selon eux, un 2e corps a été créé par Dieu au moment de la résurrection :

La vie de Jésus fut interrompue, non lorsque 'la Parole devint chair", mais pendant les trois jours au cours desquels l'homme Jésus était mort. Puis le Christ fut ramené à la vie par le pouvoir du Dieu Tout Puissant, à une vie éternelle immortelle. Lors de sa résurrection, Jésus-Christ était une création de Dieu, ou une création par Dieu. De même, au commencement de toute la création, Jésus était une création de Dieu, une créature produite par Dieu.

Source : La Parole, qui est-ce selon Jean ? pages 46-47

Ce 2e corps comporte les stigmates du Christ. Si nous leur posons la question suivante : "par quel instrument ces marques ont-elles été faite", ils nous répondrons que Dieu a donné cette apparence à Jésus, dans le but d'affermir la foi des apôtres. Mais cela est démenti par Thomas qui lui, affirme (devant tous les disciples) que la marque dans les mains a été faite par les clous (Jean 20:25). Ce qui prouve de façon irréfutable qu'il s'agit des clous de Golgotha. Et qu'ils savaient tous qu'ils avaient en face d'eux le corps ressuscité (et non pas créé) de Jésus. De plus, jamais Jésus ne demanderait à Thomas de mettre son doigt dans une marque factice des clous ou du côté (1 Pierre 2:22). En Luc 24:39, Jésus lui-même associe ce qu'il EST avec les blessures dans sa chair :

... Voyez mes mains et mes pieds : que c’est moi-même".

Luc 24:39 - TMN  

Ainsi, la thèse du simulacre est infirmée par les mots de l'agneau de Dieu.

Problèmes engendrés par cette thèse

L'organisation enseigne que le corps de chair de Jésus a disparu, qu'il a été désintégré, et que Dieu lui créa un second corps, qui lui est esprit. Cependant, l'organisation des témoins de Jéhovah enseigne ailleurs, que Jésus se matérialisa par la suite, dans divers corps de chair :

Toutefois, pendant quarantes jours à compter de sa résurrection Jésus est apparu à ses disciples en diverses occasions dans divers corps de chair, tout comme des anges étaient apparus à des hommes des temps anciens. A l'instar de ces messager célestes, il pouvait former et désintégrer de tels organismes physiques à volonté afin de fournir des preuves de sa résurrection.

Source : Auxilliaire pour une meilleure intelligence de la Bible (1986), Vol 6, page 1294.

Ce texte affirme que les anges étaient apparus à des hommes dans les temps anciens dans des corps de chair, de façon similaire à Jésus après sa résurection. Or, comme nous l'avons vu précédemment, les anges n'ont pas de squelettes. Il ne sont pas jamais venus en chair et en os. Il faut obligatoirement passer par une naissance pour posséder cette structure interne, qui est propre au corps humain. Et nous savons que le squelette de Jésus a été tissé via son humanité.

Posons la question : Jésus se créa-t-il plusieurs (vrais) corps de chair (avec veines et os) selon les occasions souhaités ?

Si oui, alors Jésus est le Créateur. De plus, qu'advient-il du corps spirituel créé par le Père, au moment où Jésus se crée un nouveau corps de chair ? Est-il temporairement désintégré ?

Un corps glorifié et victorieux, peut-il être remplacé à souhait de la sorte ?

Si non, alors Jésus donne seulement un faux semblant de corps blessé (une apparence). Ce qui fait de lui un manipulateur (trompant ses disciples) et un menteur (qui affirma être en chair et en os - Luc 24:39).

Autre problème : L'organisation des témoins de Jéhovah, enseigne que l'âme humaine n'est pas distincte du corps de chair, et qu'elle ne peut pas exister en dehors de lui. Donc si le corps de Jésus "homme" a été désintégré, cela implique que son âme l'a également été. Un ne va pas sans l'autre. Remarquons que si l'organisation des TJ enseignerait que l'âme n'a pas été désintégrée, mais qu'elle aurait été associée à un nouveau corps cela démontrerait 2 choses :

1) L'âme et le corps sont distincts comme l'enseignent les chrétiens.
2) L'argument de l'organisation qui consiste à dire que Jésus ne peut pas reprendre son corps offert en sacrifice, ne tient plus, car il aurait fait l'inverse avec sa vie (donnée en sacrifice, puis repris afin d'être associée à un nouveau corps).

Evidemment, on ne peut donc plus parler de "résurrection" (relever le corps qui est mort). Mais plutôt de la "création" d'un nouveau corps.

Note

Comprenez qu'il est impératif de lire ce qu'enseigne réellement la parole de Dieu. Accepter l'interprétation d'un tier sans vérifier ce qui est écrit dans la Bible, est contraire à ce qui est recommandé par l'Ecriture (1 Thessaloniciens 5.21, Actes 17:11, etc...). Prenons un exemple avec le contexte ci-dessus, celui de Jésus apparaissant aux disciples. L'organisation des témoins de Jéhovah, avait enseigné en citant "Jean 20:29" que les siens le virent une seule fois avec les traces de son martyre :

...tel que le Seigneur en sortant du sépulcre de Joseph d'Arimathée, n'était plus chair, mais esprit, allant et venant sans avoir égard aux distances, aux portes fermées, etc.; créant pour l'occasion un corps matériel afin d'apparaître à des yeux humains, le dissolvant dès qu'il voulait mettre fin aux entretiens avec les siens, car ceux-là seuls le virent après sa résurrection et une seule fois avec les traces de son martyre (Jean 20:29).

Source : La Tour de Garde, Février 1910, page 60

L'organisation des TJ, enseigne à tort que le seul moment où Jésus à présenté les traces de son martyre, c'est lorsqu'il est apparut à Thomas. L'organisation à même étayé son propos, en citant "Jean 20:29". Cette erreur d'enseignement aurait pu être évité, si l'organisation avait médité ce texte. En effet, 7 versets avant, il est écrit que 8 jours plus tôt, Jésus présenta également ses mains et son côté aux autres disciples (que Thomas) :

Quand donc il se fit tard ce jour-là, le premier de la semaine, et alors que les portes étaient verrouillées là où se trouvaient les disciples, par peur des Juifs, Jésus vint et se tint au milieu d’eux et leur dit : “ Paix à vous. ” 20 Et après avoir dit cela, il leur montra ses mains et aussi son côté. Alors les disciples se réjouirent en voyant le Seigneur. 21 Jésus donc leur dit de nouveau : “ Paix à vous. Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. ” 22 Et après avoir dit cela, il souffla sur eux et leur dit : “ Recevez de l’esprit saint. 23 Si vous pardonnez les péchés de n’importe quelles personnes, ils leur sont pardonnés ; si vous retenez ceux de n’importe quelles personnes, ils sont retenus. ” 24 Mais Thomas, l’un des douze, celui qu’on appelait Le Jumeau, n’était pas avec eux quand Jésus était venu. 25 Les autres disciples lui disaient donc : “ Nous avons vu le Seigneur ! ” Mais il leur dit : “ Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je n’enfonce pas mon doigt dans la marque des clous et si je n’enfonce pas ma main dans son côté, non je ne croirai pas. ” 26 Eh bien, huit jours plus tard, ses disciples étaient de nouveau à l’intérieur, et Thomas avec eux. Jésus vint, alors que les portes étaient verrouillées, et il se tint au milieu d’eux et dit : “ Paix à vous. ” 27 Puis il dit à Thomas : “ Mets ton doigt ici, et vois mes mains, et prends ta main et enfonce-la dans mon côté ; et cesse d’être incrédule, mais mets-toi à croire. ” 28 En réponse Thomas lui dit : “ Mon Seigneur et mon Dieu ! ” 29 Jésus lui dit : “ Parce que tu m’as vu, tu as cru ? Heureux ceux qui ne voient pas et pourtant croient. ”

Jean 20:19-29 - TMN  

Dans ce passage, la Bible enseigne que Jésus est apparut à 2 reprises distincts. Une fois sans Thomas, et une seconde fois avec Thomas. Notons au passage que le corps meurtri et victorieux de l'agneau de Dieu, n'avait pas changé en 8 jours.

Résurrection du corps de Jésus

avant apres
Avant
Après

Intéressons-nous au chapitre 24 de l'évangile de Luc. Voici ce qui est écrit dans la traduction du monde nouveau (TMN) :

Le premier jour de la semaine, cependant, elles se rendirent de très bonne heure à la tombe, portant les aromates qu’elles avaient préparés. 2 Mais elles trouvèrent la pierre roulée de devant la tombe de souvenir, 3 et quand elles entrèrent, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. 4 Tandis qu’elles étaient perplexes à ce sujet, voyez : deux hommes en vêtements éblouissants se tinrent près d’elles. 5 Comme les [femmes] étaient saisies de peur et tenaient leur visage incliné vers le sol, ils leur dirent : “ Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? 6 [[Il n’est pas ici, mais il a été relevé.]] Rappelez-vous comment il vous a parlé quand il était encore en Galilée, 7 disant que le Fils de l’homme devait être livré aux mains d’hommes pécheurs, et être attaché sur un poteau, et pourtant le troisième jour ressusciter.

Luc 24:1-7 - TMN  

Ce passage biblique affirme que le corps de Jésus a été relevé. De plus, le terme "fils de l'homme" associé à la résurrection, vient confirmer cela. Cette vérité est répétée quelques versets plus loin :

D’autre part, certaines femmes d’entre nous, nous ont aussi stupéfiés, parce qu’elles étaient de bonne heure à la tombe de souvenir 23 mais n’ont pas trouvé son corps, et elles sont venues dire qu’elles avaient même vu un spectacle surnaturel d’anges, qui ont dit qu’il est vivant.

Luc 24:22-23 - TMN  

Après avoir raconté que les femmes n'ont pas trouvé le corps de Jésus, et que celui-ci a été relevé, ce chapitre poursuit en localisant ce corps :

Tandis qu’ils parlaient de ces choses, lui-même se tint au milieu d’eux [[et leur dit : “Paix à vous.”]] 37 Mais parce qu’ils étaient terrifiés et avaient été saisis de peur, ils pensaient voir un esprit. 38 Alors il leur dit : “Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi des doutes montent-ils dans vos cœurs ? 39 Voyez mes mains et mes pieds : que c’est moi-même ; palpez-moi et voyez, parce qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous constatez que j’en ai.

Luc 24:36-39 - TMN  

Le corps percé en chair et en os, que cherchait les femmes, se trouve maintenant devant les disciples.

resurrection

Les bandes

Alors arriva aussi Simon Pierre, qui le suivait, et il entra dans la tombe de souvenir. Et il vit les bandes posées là, 7 [et] aussi le tissu qui s’était trouvé sur sa tête, non pas posé avec les bandes, mais roulé à part en un seul endroit.

Jean 20:6-7 - TMN  

Dans ce texte, nous apprenons qu'à la résurection de Jésus, les bandes ne sont plus avec le tissu qui couvrait la tête de Jésus. Quelque chose s'est passé. Plusieurs traductions bibliques rendent en disant que les bandent étaient à terre (Traduction King James, Bible de Jérusalem, Traduction Hugues Oltramare, Traduction John Nelson Darby, Bible d'Ostervald, Traduction Louis Segond, etc).

empty

Cette description biblique, contredit la thèse de la Société Watchtower. En effet, si le corps de Jésus de Nazareth a été désintégré (comme l'enseigne l'organisation des témoins de Jéhovah), alors les bandes et le linge couvrant le même corps, seraient restés au même endroit. Or, il y a eu du mouvement, les bandes sont posées là ou posées à terre, ou encore gisant là ou à terre (selon les traductions). Tandis que le tissu qui couvrait le visage du Seigneur, est roulé à part.

Cette histoire nous rappelle celle de Lazare :

L’[homme] qui avait été mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, et son visage était lié tout autour par un tissu. Jésus leur dit : “ Déliez-le et laissez-le aller. ”

Jean 11:44 - TMN  

Si on considère que Jésus est ressuscité comme Lazare et qu'on Lui applique ces mêmes paroles : "Déliez-le et laissez-le aller", que verrait-on au sépulcre ?

Un esprit ?

Les témoins de Jéhovah enseignent que Jésus est un esprit depuis sa résurrection. Ils s'appuient souvent sur ce passage où Jésus apparaît au milieu des disciples, en insistant que puisque tout était fermé Jésus ne pouvait pas être ressuscité avec son corps humain, et qu'à ce moment-là il ne pouvait qu'apparaître de façon spirituelle, en étant un esprit.

Ce qui, à la lumière de la Bible, pose un problème énorme, puisque justement, à ce moment-là les disciples "croyaient voir un esprit", ce à quoi Jésus leur répond : " pourquoi pareilles pensées s'élèvent-elles dans vos coeurs ? " (Luc 24:38)

[...] saisis de peur, ils pensaient voir un esprit. 38 Alors il leur dit : “Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi des doutes montent-ils dans vos cœurs ? 39 Voyez mes mains et mes pieds : que c’est moi-même ; palpez-moi et voyez, parce qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous constatez que j’en ai.

Luc 24:37-39 - TMN  

Loin d'avoir accepté cette croyance (où il serait un esprit depuis la résurrection), Jésus l'a rejeté en leur faisant des reproches.

S'il était un esprit à ce moment-là, et que les disciples le croyaient également, pourquoi Jésus mentirait-il en condamnant une telle croyance et en insistant sur le fait qu'il est de la même composition physique que tous les être humains, en chair et en os : " Un esprit n'a ni chair ni os comme vous voyez que j'ai "

En plus de leur présenter ses blessures de Golgotha, il va jusqu'à manger du poisson rôti et un rayon de miel avec eux pour les convaincre qu'il n'est pas un esprit. (Luc 24:42-43). À un autre moment, un matin, Jésus prépara et mangea du poisson et du pain avec les disciples. (Jean 21:9-13).

Vu le contexte, il serait totalement insensé de croire qu'il s'est matérialisé dans un corps physique, juste après être apparu spirituellement comme l'enseignent les témoins de Jéhovah. En effet quel intérêt aurait eut Jésus de se matérialiser au moment précis où il le prennent pour un esprit (condition dans laquelle il aurait été depuis la résurrection).

Serait-ce juste pour les contredire ?

question

La logique de l'organisation des témoins de Jéhovah est donc : le meilleur moyen de fournir des preuves de sa résurrection spirituelle, c'est de se former un corps de chair ?

Doit-on comprendre que lorsque Jésus insiste sur fait qu'il est en chair et en os, et lorsqu'il propose de toucher son corps meurtri, il veut nous prouver par là qu'il est un esprit ?

Un 2e problème se pose, les témoins de Jéhovah enseignent que Jésus a traversé les portes avec un corps spirituel, juste avant de présenter aux disciples un corps charnel matérialisé ?

Jésus a donc eu 2 aspects différents devant les disciples, il est passé d'une forme spirituelle à une seconde forme charnelle dans cette même pièce.

Comment se fait-il que la Bible ne rapporte pas cet événement ?

Est-il vrai qu'un corps charnel ne peut pas disparaître et apparaître ?

Sachant que l'organisation des témoins de Jéhovah, nie que le corps de l'agneau de Dieu s'est relevé de la mort. Elle pousse ses adeptes à croire que le fait d'apparaître aux disciples (Luc 24:39) exclu la possibilité qu'il se soit présenté à eux avec son corps charnel. Et cela malgré le fait que Jésus affirme être en chair et en os dans ce même verset. Voici un exemple de ce qu'elle enseigne :

...tel que le Seigneur en sortant du sépulcre de Joseph d'Arimathée, n'était plus chair, mais esprit, allant et venant sans avoir égard aux distances, aux portes fermées, [...]

Source : La Tour de Garde, Février 1910, page 60

Dans ce texte, l'organisation suggère que les allées et venues de Jésus requièrent un corps spirituel et non charnel. Mais sur quelle base repose cet argument ? Sachez qu'il n'est pas biblique. J'en veux pour preuve l'histoire de Philippe. Lisons Actes 8:39 :

Quand ils furent remontés de l’eau, l’esprit de Jéhovah emmena rapidement Philippe, et l’eunuque ne le vit plus, car il poursuivait son chemin tout en se réjouissant. 40 Mais Philippe fut trouvé à Ashdod, et il traversa le territoire et continua d’annoncer la bonne nouvelle à toutes les villes, jusqu’à ce qu’il ait atteint Césarée

Actes 8:39 - TMN  

Philippe

L'esprit du Seigneur enleva Philippe et l’eunuque ne le vit plus. (Comparez les différentes traductions ICI)

Autre traduction, la Sainte Bible avec commentaires de John MacArthur :

Quand ils furent sortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l'eunuque ne le vit plus. Tandis que joyeux, il poursuivait sa route, Philippe se trouva dans Azot, d'où il alla jusqu'à Césarée, en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait.

La Sainte Bible avec commentaires de John MacArthur, page 1652 (Actes 8:39-40) + Cover

Voici ce que dit la note :

enleva Philippe. Elie (1 R 18:12; 2 R 2:16) et Ezéchiel (Ez 3:12, 14; 8:3) furent, eux aussi, enlevés de manière miraculeuse. C'était une confirmation puissante, pour toute la caravane, que Philippe était un représentant de Dieu.

Voici ce que dit la Sainte Bible, traduite en français sous la direction de l'école biblique de Jérusalem, dite la Bible de Jérusalem :

Mais, quand ils furent remontés de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe*, et l'enuque ne le vit plus. Et il poursuivit son chemin tout joyeux. Quant à Philippe, il se trouva à Azot; continuant sa route, ilannonçait la Bonne Nouvelle dans toutes les villes qu'il traversait, jusqu'à ce qu'il arrivât à Césarée.

La Sainte Bible Jerusalem, 1956, Tome III, page 3456 (Actes 8:39) + Cover

L'astérisque (*) nous renvoie à la note suivante :

* 8.39, enleva Philippe : Var. occ. : "l'Esprit Saint tomba sur l'eunuque et l'Ange du Seigneur enleva Philippe". - Cf. I R 1812+.

La note nous renvoie à 1 Rois 18:12. Lisons ce verset :

... quand je t'aurais quitté, l'Esprit de Yahvé t'emportera je ne sais où*, je viendrais informer Achab, il ne te trouvera pas et il me tuera ! Pourtant ton serviteur craint Yahvé depuis sa jeunesse.



La Sainte Bible Jerusalem, 1956, Tome I, page 988 (1 Rois 18:12) + Cover  

Lisons la note :

1812, je ne sais où : Ces disparitions subites semblent avoir été un trait de l'histoire d'Elie, II R 216, jusqu'à son enlèvement définitif, II R 211 s. L'Esprit de Yahvé est une force extérieure qui transporte le prophète, cf. Ez 83; II1, 435; Ac 839.

Notons que la traduction du monde nouveau avec notes et références fait également le parallèle entre Actes 8:39 et 1 Rois 18:12

note-TMN-Actes-8-39

Voir la page originale ICI.

Nouveau Testament (Les Saints Évangiles et les Actes des Apôtres), par Louis-Claude Fillion - 1902, Paris :

Lorsqu'ils furent remontés hors de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe (b), et l'eunuque ne le vit plus; mais il continua son chemin plein de joie.

Nouveau Testament, Louis-Claude Fillion - 1902, page 391 (Actes 8:39) + pref

(b) D'une manière miraculeuse et soudaine.

Rajoutons que lorsque Jésus a marché sur l'eau il n'était pas un esprit, mais un homme constitué de chair et d'os. Le bras du Seigneur tout-puissant surpasse notre compréhension humaine. Les lois de la physique trouvent Dieu à leur source.

En Daniel 3:23, nous lisons que Schadrac, Méschac et Abed Nego, tombèrent liés au milieu de la fournaise ardente. Et 4 versets plus loin, la Bible nous dit que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leur tête n'avaient pas été brûlés.

Par conséquent, les apparitions et disparition de Jésus ne sont pas une preuve qu'il était un esprit.

La promesse de Jésus


En réponse Jésus leur dit : “ Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai.20 Les Juifs dirent donc : “ Ce temple a été bâti en quarante-six ans, et toi, tu le relèveras en trois jours ? ” 21 Mais il parlait du temple de son corps. 22 Quand donc il fut relevé d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il disait cela ; et ils crurent l’Écriture et la parole que Jésus avait dite.

Jean 2:19-22 - TMN  

Nous voyons clairement que la résurrection de Jésus a été annoncé par les mots : "relèverai" + "3 jours" + "corps".

Les témoins de Jéhovah rejettent cette réalité lisible et prophétique de Jésus.

Ont-ils raison de nier le lien entre "cette parole prononcée par Jésus" et "sa résurrection" ?

Si les témoins de Jéhovah rejettent le lien existant, entre "sa promesse de relever son corps après 3 jours" et "sa résurrection", sachez que de leur côté, les disciples de Jésus s'en sont souvenus :

En réponse Jésus leur dit : “ Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai.20 Les Juifs dirent donc : “ Ce temple a été bâti en quarante-six ans, et toi, tu le relèveras en trois jours ? ” 21 Mais il parlait du temple de son corps. 22 Quand donc il fut relevé d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il disait cela ; et ils crurent l’Écriture et la parole que Jésus avait dite.

Jean 2:19-22 - TMN  

Ainsi, les disciples témoignent que la résurrection de Jésus est l'accomplissement de cette parole prononcée par Jésus

Lisons la suite :

En réponse Jésus leur dit : “ Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai.20 Les Juifs dirent donc : “ Ce temple a été bâti en quarante-six ans, et toi, tu le relèveras en trois jours ? ” 21 Mais il parlait du temple de son corps. 22 Quand donc il fut relevé d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il disait cela ; et ils crurent l’Écriture et la parole que Jésus avait dite.

Jean 2:19-22 - TMN  

À la résurrection de Jésus, les disciples crurent que Jésus a relevé son corps tel qu'il l'avait annoncé.

Contrairement aux disciples, les témoins de Jéhovah, ne croient pas en la parole que Jésus a dite. Ils le font menteur en enseignant que son corps ne s'est pas relevé comme il l'avait pourtant annoncé.

Comparons 2 passages bibliques :

En réponse Jésus leur dit : “ Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai. ” [...] Mais il parlait du temple de son corps.

Jean 2:19-22 - TMN  

Car il enseignait ses disciples et leur disait : “ Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes, et ils le tueront, mais, bien qu’étant tué, il ressuscitera trois jours après.

Marc 9:1 - TMN  

 

Jésus est-il ressuscité corporellement ou en esprit ?