Contradiction sur l'adoration de Jésus

 

 

⚪ Jésus doit être adoré

« Christ doit être adoré comme esprit glorieux qui a triomphé de la mort sur le poteau de supplice ».

Source : 🇫🇷 1960 - Eprouvez toutes choses, page 90 + cover

 

⚫ Jésus ne doit pas être adoré

AU COURS des siècles, de nombreux chrétiens ont adoré Jésus Christ comme s’il était le Tout-Puissant. Jésus lui-même, pourtant, a toujours enseigné qu’il ne fallait adorer que Jéhovah Dieu. Lorsque le Diable lui a demandé un acte d’adoration, il a répondu : “ C’est Jéhovah ton Dieu que tu dois adorer, et c’est à lui seul que tu dois offrir un service sacré. ” (Matthieu 4:10). Plus tard, il a recommandé à ses disciples : “ N’appelez personne votre père sur la terre, car un seul est votre Père, le Céleste. ” — Matthieu 23:9... On ne doit donc adorer que Dieu. Rendre un culte à une autre personne ou à une chose, c'est se rendre coupable d'idolâtrie...

Source : 🇫🇷 Reveillez-vous, 8 Avril 2000, page 26, edition 1911 + cover


L'argument employé dans cette page ne résiste pas au grec original. En effet on nous dit que Dieu est adoré en Matthieu 4:10 (page 26 à gauche), tandis que Jésus à qui le mot grec proskunéo est attribué, reçoit seulement ce qui équivaudrait à baiser la main de quelqu'un par respect ou l'hommage (page 26 à à droite). Pourtant si on prend le temps de vérifier le mot adorer attribué à Dieu en Matthieu 4:10, on constatera qu'il s'agit exactement du même mot grec proskunéo attribué à Jésus.

Alors, Jésus lui dit : Va-t-en Satan ! Car il est écrit : C'est Jéhovah ton Dieu que tu devras adorer (proskunéo), et c'est lui seul que tu devras servir par un service sacré.

Matthieu 4:10 - TMN  

Le texte biblique prouve que l'explication donné dans le réveillez-vous est purement tendancieuse. Le verbe original grec "proskunéo" est attribué à Jésus et à Dieu sans distinction.